5 points-clés à connaître avant d’acheter un objectif

5 points-clés à connaître avant d'acheter un objectif

Lorsqu’on se lance dans le monde de la photographie, on ne tarde pas à se rendre compte de l’importance de choisir judicieusement l’objectif photo qui nous accompagnera dans chaque situation. Parmi tous les éléments de notre équipement, l’objectif d’appareil photo sera le plus important, celui qui demandera le plus de temps et qui donnera le plus à réfléchir au moment d’en choisir un. Alors, que faut-il prendre en compte avant d’acheter un objectif ?

Il faut en tout cas savoir clairement ce qu’on veut car ce n’est pas à proprement parler l’accessoire photo le plus économique qui soit, loin s’en faut.

 

Comment choisir un objectif reflex

En outre, la décision sera déterminante au moment de donner de la qualité et du caractère à nos images. En ayant tout ça en tête, que faut-il observer au moment d’acheter un objectif ? Aujourd’hui, on vous explique ce que l’on considère comme étant les 5 points-clés à prendre en compte pour choisir un objectif photo.

5 points-clés à connaître avant d’acheter un objectif

1. Compatibilité de l’objectif avec mon appareil photo

Acheter un objectif qui soit compatible avec votre appareil peut sembler évident, mais pas autant qu’on le pense. Beaucoup de passionnés de la photographie qui débutent se confrontent à un véritable casse-tête au moment de vérifier la compatibilité de l’objectif désiré pour leur appareil.

Objectifs compatibles selon la marque, la monture et le capteur

La marque

Il se peut qu’on ait une idée claire et précise de la marque. Prenons en exemple un appareil photo Canon. Bien, alors il nous faudra un objectif original Canon ou un objectif compatible, que ce soit Tamron, Samyang ou encore Sigma… Des marques qui conçoivent des objectifs compatibles avec les montures d’appareils les plus populaires du marché. Jusqu’ici, tout va bien. Soit un objectif original soit un objectif compatible avec notre marque.

La monture

D’autre part, on doit savoir clairement quelle est la monture. Est-ce que c’est un Canon EOS ou un Canon M ? Faisons comme si on avait le Canon EOS 12000D, on connaît donc déjà la marque et la monture (Canon EOS). Mais qu’en est-il du capteur?

Le capteur

On doit également être attentif à la compatibilité par rapport au capteur. Si on garde l’exemple du Canon EOS 1200D, on se trouve avec un appareil avec un capteur APS-C. Alors un objectif conçu pour des appareils photo avec un capteur Full Frame peut convenir, au même titre qu’un objectif conçu pour des appareils à capteur APS-C.

Capteur

Mais attention, si on a la chance de posséder un appareil photo avec un capteur Full Frame, on ne pourra pas lui associer un objectif conçu pour des appareils APS-C, car de deux choses l’une, soit il sera impossible de les assembler pour une question de design car cela peut produire un choc sur le miroir de l’appareil ou tout simplement, même si l’on réussit à les assembler, on obtiendra une image avec du vignettage.

5 points-clés à connaître avant d'acheter un objectif

Cela est dû au fait que la quantité de lumière qu’est capable de transmettre l’objectif est inférieure à celle du capteur, ce qui donnera donc des parties de l’image “sans information”, sans lumière (les bords). Si l’on appliquait cette combinaison, cela donnerait quelque chose dans ce genre-là :
bWgmaux

Mais comme on vous l’expliquait auparavant, cela ne se produit pas dans la situation inverse : un objectif conçu pour du Full Frame amènera à un capteur APS-C  plus de lumière qu’il n’en faut, à ceci près que vous perdrez de l’information en cours de route. Ce serait donc dommage d’investir dans un objectif FF (d’un coût plus important) pour ne pas en profiter par la suite.

5 points-clés à connaître avant d'acheter un objectif

Ce qui est sûr, c’est qu’en possédant un objectif FF, vous êtes toujours assuré/e de pouvoir l’utiliser sur des appareils APS-C comme sur des Full-Frame, si jamais vous en avez plusieurs ou bien si vous envisagez de passer de l’un à l’autre plus tard.

2. La distance focale de l’objectif

Le fait que l’objectif soit compatible avec votre appareil, c’est la première étape. La deuxième est claire pour nous : quelle distance focale choisir ? Les appareils photo sont généralement livrés avec un objectif zoom court dans leurs packages de base, on peut décider de passer à un objectif zoom avec un rang focal plus grand ou faire le grand saut en optant pour les distances focales fixes. Qu’en dites-vous ?

Objectif zoom vs lentille fixe

J’opte pour un objectif zoom ou une lentille fixe ? Pour répondre à cette question, on peut se baser sur deux principes connus : les objectifs zoom sont généralement réputés avoir une plus grande polyvalence et commodité dans leur utilisation, alors que ceux à distance focale fixe se caractérisent par une meilleure qualité optique.

Objectifs photo selon la distance focale

De leur côté, les lentilles fixes sont reconnues pour mieux “entraîner” les photographes en les obligeant à se déplacer, en plus de donner une certaine homogénéité à l’angle de vision lors de la réalisation d’une série de photos. Cette étape est une décision très personnelle, beaucoup de photographes aiment généralement avoir les deux options dans leurs équipement et choisissent l’une plutôt que l’autre en fonction de la situation spécifique à laquelle ils vont faire face.

Grand angle, téléobjectif… ?

On peut aussi aborder la question sous un autre angle : quel type de photos j’aime prendre ? Cela revient à choisir la distance focale en fonction des raisons pour lesquelles on va principalement utiliser l’objectif (ce n’est pas la même chose de vouloir photographier des paysages que des portraits, de la même façon, le choix sera différent si on parle de photographie de nature ou studio).

Objectifs photo grand angle, téléobjectifs, standard...

Zoom ou fixe, quoi qu’il en soit, on saura clairement quel type d’objectif on va choisir parmi les possibilités suivantes : fish-eye, grand angle, standard, téléobjectif ou super téléobjectif. Chacun d’entre eux a sa propre personnalité et il faut bien avoir cela à l’esprit avant d’acheter un objectif.

Vous n’avez pas clairement saisi pour quelle(s) utilisation(s) convient chaque distance focale ? Ne vous inquiétez pas, jetez un coup d’œil rapide à l’article dans lequel on vous explique tout sur les distances focales et leurs utilisations, puis revenez ici pour poursuivre la lecture des points-clés auxquels prêter attention avant d’acheter un objectif.

3. Le diaphragme, élément important de l’objectif

Un autre des aspects qui influencera beaucoup nos clichés, et cela est valable pour n’importe quel type de photo, comme la photographie sociale, nocturne ou le portrait, c’est l’ouverture maximale du diaphragme. Cette donnée subtile est déterminante dans le jeu de la profondeur de champ et de la luminosité de l’image. À prendre en compte, donc, avant d’acheter un objectif.

Ouverture maximale du diaphragme

Les objectifs avec des ouvertures de diaphragme maximale égales ou inférieures à f/2.8 sont connus sous le nom “d’objectifs lumineux” car ils laissent passer plus de lumière vers le capteur mais on les connaît aussi sous le nom “d’objectifs rapides” car en ayant la possibilité d’ouvrir davantage le diaphragme, à l’inverse, on dispose d’une plus grande marge sur la vitesse d’obturation.

Ouverture maximale du diaphragme d'un objectif

Un objectif lumineux peut vous aider dans des situations à faible éclairage, comme peuvent l’être les scènes nocturnes ou d’intérieurs. Il peut également vous aider à réussir des images avec une faible profondeur de champ, ce qui s’avère assez utile et marquant dans certains cas en particulier, comme les portraits et les gros plans.

Le nombre de lames de diaphragme

Un autre aspect à observer par rapport au diaphragme, c’est le nombre de lames qui le constitue. La théorie nous dit que plus on a de lames de diaphragme, mieux c’est. Pourquoi ? Parce qu’on améliore la qualité du “bokeh” puisque le flou obtenu est créé par les défragmentations de la lumière en cercles parfaits, ce qui n’est pas le cas avec un diaphragme composé de peu de lames.

Effet bokeh - Lames de diaphragme d'un objectif

Pour obtenir un cercle presque parfait, on pourrait parler de diaphragmes d’au moins 9 feuilles ou lames dans sa constitution. Bien évidemment, cette caractéristique de l’objectif justifie pleinement une augmentation de son prix.

4. L’objectif intègre-t-il un stabilisateur d’image ?

On arrive maintenant à un autre aspect important au moment d’acheter un objectif photo, à savoir s’il est doté d’un stabilisateur d’image ou pas. Ce système repose sur un jeu de lentilles ajoutées qui compensent le mouvement. On peut utiliser jusqu’à 4 ou 5 stops plus lents d’obturation sans que l’image n’apparaisse floue. Un avantage réel lorsqu’on se retrouve dans une situation où il y a peu de lumière et qu’on veut remédier à cela en prolongeant le temps de pose.

Objectifs avec stabilisateur d'image
Nikon a pour habitude d’appeler ce système IS (Image Stabilizer), alors que Canon le nomme VR (Vibration Reduction). Quant à Tamron, il a choisi le concept de VC (Vibration Compensation). Si vous décidez d’opter pour un objectif photo incorporant un stabilisateur d’image, vous devrez prendre en compte un budget plus important.

Au cas où vous choisiriez un objectif sans stabilisateur d’image et que vous deviez faire face à des situations dans lesquelles vous devez utiliser des vitesses d’obturation plus lentes qu’1/60, le plus conseillé est d’utiliser un trépied. Quoiqu’il en soit, il s’agit d’un « problème » avec une solution.

5. Autres spécificités de l’objectif

En plus des aspects que l’on vient d’évoquer, ces accessoires comportent beaucoup d’autres caractéristiques qui peuvent se révéler décisives avant d’acheter un objectif. Je vous ai présenté les plus générales, importantes a priori pour presque toutes les sous-disciplines mais que se passe-t-il si vous envisagez de pratiquer un type de photographie en particulier ?

Si, par exemple, vous voulez prendre des photos de fleurs et d’insectes, peut-être serez-vous intéressé/e par un objectif avec la fonction macro et avec une distance minimale de mise au point très réduite. Si au contraire, vous aimeriez l’utiliser pour tourner des vidéos, cela vous intéressera d’en trouver un qui intègre un moteur de mise au point silencieux ou même une transition d’ouverture également légère et silencieuse, ainsi que des bagues dentées dans sa structure, pour permettre l’assemblage des systèmes Follow-Focus.

Objectifs à bagues dentées pour systèmes Follow Focus

Comment choisir l’objectif idéal

Si cela vous dit, ci-dessous dans les commentaires, vous pouvez nous expliquer ce qui vous semble important dans un objectif ou bien pour quels projets vous allez l’utiliser et j’essaierai de répondre à toutes vos questions éventuelles et de vous conseiller dans vos choix pour acheter un objectif.

Par ailleurs,  je vous encourage à consulter notre vaste catalogue d’objectifs photo. Vous pourrez trier par marque, monture, capteur, distance de mise au point, ouverture… Ainsi, vous irez directement à l’objectif qui vous intéresse le plus, de manière plus rapide et agréable. Bonne chance dans votre quête de l’objectif idéal !

Laissez votre évaluation

6 points
Upvote Downvote

Total votes: 6

Upvotes: 6

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.