Apprendre la photo : l’utilisation du flash

Apprendre la photo : l'utilisation du flash

Le flash est la bête noire d’un grand nombre de photographes mais il est pourtant simple d’utilisation si vous connaissez ses petits secrets. Les modes automatiques et la lumière frontale donnent généralement des résultats très variés qui en découragent plus d’un. Suivez les conseils qu’on vous donne ici et vous pourrez maîtriser rapidement l’utilisation du flash.

Apprendre la photo : l'utilisation du flash

© Daniel Santos Megina

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

Mesure de la lumière

Les flashs mesurent la lumière en utilisant l’un de ces trois modes :

TTL (Through the lenses)

Ce système mesure la lumière qui passe à travers la lentille de l’objectif, il se synchronise avec l’appareil photo et indique au flash quelle puissance de lumière celui-ci doit déclencher. Et ce de manière totalement automatique. C’est un mode d’une grande utilité pour la photographie d’événements et de circonstances où les distances de déclenchement varieront.

Automatique

Aujourd’hui négligé au profit du mode TTL, il consiste en une mesure de la lumière par le flash à l’aide d’un petit photomètre intégré à ce flash. Les nouveaux modèles n’en disposent pas.

Manuel

C’est le photographe qui décide de l’intensité de la lumière. Ce qui suppose un contrôle bien plus grand pour le photographe. Normalement, vous pourrez régler l’intensité de la lumière grâce à l’utilisation de puissances partielles (1/2, 1/4, 1/8, 1/16…).

Apprendre la photo : l'utilisation du flash

Orientation du flash

Frontale

La griffe de l’appareil photo ne nous permet pratiquement que de prendre des photos avec la lumière frontale, tout spécialement si l’on use le mode TTL. Pour réduire l’effet de lumière dure et les brillances que produit une source si petite, avec la circonstance aggravante de l’orientation frontale, vous pouvez recourir à un diffuseur. Il existe de nombreux modèles, des diffuseurs gonflables aux petits panneaux. Découvrez de nombreux modèles en cliquant sur le lien ci-dessous :

Rebond sur le plafond

Un moyen très pratique et simple consiste à faire rebondir la lumière du flash sur le plafond. Pour ce faire, choisissez des valeurs -de type 1/90 s et f/8 en intérieurs-, placez la tête du flash en direction du plafond, sélectionnez et réglez la puissance partielle du flash en manuel jusqu’à ce que vous disposiez de la quantité de lumière nécessaire (vous pouvez vous guider à l’aide de l’histogramme de l’appareil) et enfin, vous pouvez déclencher sans modifier les valeurs tout en vous déplaçant dans la pièce et en prenant des photos.

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

Rebondie sur le plafond, la lumière tombe de manière diffuse et donc délicate. En principe, vous n’aurez qu’à régler une fois le flash puisque la distance entre le flash et le plafond est constante et la lumière reste donc la même si vous vous déplacez.

Apprendre la photo : l'utilisation du flash Scène sans flash © Daniel Santos MeginaApprendre la photo : l'utilisation du flash La même scène avec la lumière du flash rebondie sur le plafond © Daniel Santos MeginaApprendre la photo : l'utilisation du flash Schéma d’éclairage avec la lumière du flash qui provient d’en haut et celle du réflecteur d’en bas. Éclairage butterfly © Daniel Santos MeginaApprendre la photo : l'utilisation du flash Schéma d’éclairage avec la lumière du flash qui rebondit sur le plafond © Daniel Santos Megina

Séparé de l’appareil photo

Pour retirer le flash de l’appareil photo, vous devez utiliser des déclencheurs de flash à distance qui vous permettront de monter des schémas d’éclairage plus avancés et créatifs, comme celui de la lumière latérale.

Combiner la lumière du flash avec la lumière ambiante

Cela a sûrement déjà dû vous arriver de vouloir corriger un contre-jour, lorsqu’il y a trop de lumière au fond et très peu au premier plan. Pour ce faire, il vous faut utiliser un flash de manière très simple. Supposons par exemple que vous voulez faire un portrait avec un coucher de soleil de fond mais que vous ne voulez pas de silhouette en contre-jour. Suivez ces simples étapes pour y parvenir :

  1. Configurez l’appareil photo en mesure ponctuelle et prenez l’exposition exacte de l’arrière-plan plus clair, en l’occurrence le coucher de soleil. Si vous prenez la photo à ce moment-là, vous obtiendrez un joli fond avec un modèle en contre-jour.
  2. Corrigez la scène à l’aide d’un flash sans modifier les valeurs précédentes de l’appareil photo, ajustez la puissance partielle du flash sur votre modèle, jusqu’à obtenir la bonne lumière. Ce n’est que là que le flash pourra déclencher la photo et vous aurez un sujet très bien éclairé, avec un coucher de soleil orange bien marquant en arrière-plan.

Quel flash acheter ?

C’est la première question que se posent tous les photographes avant de commencer à éclairer leurs photos avec des équipements d’éclairage portables. Le flash idéal devrait disposer du mode TTL, de la fonction manuelle avec les puissances partielles, d’un nombre-guide élevé, du mode esclave et d’une tête rabattable. Notre recommandation est le flash Gloxy GX-F1000, qui non seulement comporte les modes maître et esclave en TTL mais aussi la synchronisation à grande vitesse jusqu’à 1/8000 s.

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

Tenez compte du fait qu’un flash avec le mode TTL doit être conçu pour être compatible avec la marque de votre appareil. Dans le cas contraire, vous ne pourrez l’utiliser qu’en mode manuel. La fonction esclave permet au flash de déclencher lorsque un autre flash principale -maître- se déclenche.

Continuez d’apprendre la photo avec nos autres posts essentiels où l’on vous explique des concepts de base à l’aide d’exemples simples et clairs. Mettez-les en pratique !

Laissez votre évaluation

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 66.666667%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 33.333333%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.