Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

L’éclairage est un élément essentiel en photographie, pour ne pas dire le plus important. Sans un contrôle absolu de ce dernier sur vos clichés, vous n’obtiendrez jamais les résultats précis que vous aviez en tête. Voilà pourquoi le flash cobra est l’accessoire idéal, que ce soit pour des séances photo en intérieurs comme en extérieurs. Un petit accessoire qui pourrait remplacer le meilleur studio d’éclairage. Vous l’utilisez sans doute encore avec plus ou moins d’assurance, alors pour une utilisation plus facile et efficace, je vais vous présenter les différents modes de déclenchement du flash cobra.

Les modes de déclenchement du flash cobra sont faciles à utiliser, à condition de connaître en profondeur leurs fonctions et applications, et c’est justement tout ce que vous allez apprendre aujourd’hui.

Modes de déclenchement du flash cobra

Il donne parfois l’impression d’être un accessoire conçu avec plein de malice, impossible à maîtriser mais rien n’est plus éloigné de la réalité. La première chose à faire, c’est de lire le manuel d’instruction du flash cobra. Il faut absolument savoir de quoi est capable votre flash cobra, c’est essentiel, de la même façon que vous découvrez complètement un appareil photo neuf juste après l’avoir acheté. C’est l’étape la plus négligée alors elle est essentielle.Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

Une fois les fonctions de votre flash cobra bien identifiées, vous vous pencherez sur les modes de déclenchement. Avant toute chose, vous devez savoir que tous les flashs à griffe ne proposent pas les mêmes modes de travail. Dans la plupart des cas, même leur nom change, alors lisez bien attentivement la partie du manuel consacrée aux modes de déclenchement du flash cobra pour dissiper d’éventuels doutes.

Si vous voulez voir ou revoir quelques concepts de base pour apprendre à utiliser un flash cobra, ne ratez pas ce post.

Modes de déclenchement du flash cobra : Automatique

Tout comme nos appareils photo, les flashs cobra disposent d’un mode automatique qui facilite l’expérience du photographe mais comme pour le mode automatique des appareils photo, il a ses petites limites.

Ce mode de travail est tout indiqué à chaque fois que la position du sujet ou de l’objet en vedette par rapport au flash cobra, est importante pour la photo. En effet, celui-ci sera toujours bien éclairé et ce, quelle que soit la provenance de la lumière du flash. Il se peut que vous soyez en train de travailler en extérieurs, avec un bon éclairage, et que vous ayez envie d’apporter une lumière-pilote à la scène. Cela vous intéressera donc de savoir à quelle distance se trouve l’objet à photographier du flash.

C’est un mode de déclenchement qui offre plus de liberté si on le compare au mode manuel. En effet, il suffirait de prendre en compte la distance à laquelle est prise la photo, la puissance du flash et l’ouverture du diaphragme à utiliser pour avoir une exposition correcte, tandis qu’avec le mode manuel, tout reste à faire à la main, par définition. Dans la plupart des cas, le mode automatique des flashs cobra permet de définir une grande plage de distance de laquelle on peut déplacer le sujet ou l’objet protagoniste.

Dans ce cas, les flashs incluent des capteurs capables de calculer instantanément le moment où l’éclair du flash doit se produire pour capturer une photo et qu’elle soit bien exposée.

Bien que ce soit un excellent mode, aux nombreuses possibilités pour nos séances photo, il ne nous permet pas de connaître à fond toutes les fonctions techniques et les possibilités du flash.

Modes de déclenchement du flash cobra : TTL

Ses sigles font référence à son nom anglais : Through the Lens (à travers l’objectif). Ce n’est rien d’autre que la mesure de l’éclair du flash à travers l’objectif installé sur l’appareil photo car c’est ce dernier qui prend la mesure de l’éclair réalisé par le flash et par conséquent, c’est aussi l’appareil qui décide quelle intensité sera adéquate pour obtenir une correcte exposition sur la photo.

Je me risque à affirmer qu’il s’agit du meilleur mode pour travailler dans la plupart des situations et c’est encore plus vrai lorsqu’on ne maîtrise pas pleinement le fonctionnement du flash et de ses fonctionnalités car il est très simple d’utilisation, pour des résultats plus que satisfaisants. Même si tous les flashs ne disposent pas de ce mode de déclenchement, si vous possédez un flash Gloxy GX-F1000, vous avez de la chance car vous pourrez tirer le parti maximum de vos clichés grâce à ce mode.

Bien que ce soit un mode automatique du flash, il faut le configurer comme un mode différent de celui déjà cité car le mode TTL en est la version améliorée. La différence principale réside dans le fait que sur le mode automatique, ce sera vous qui vous chargerez des calculs correspondant à la distance à laquelle est prise la photo, à la puissance du flash, savoir s’il faut l’augmenter ou la diminuer, ainsi qu’à l’ouverture de diaphragme à employer. Tous ces calculs, vous vous en passerez en utilisant le mode TTL.

Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

Avec le mode TTL de votre flash cobra, la seule chose à prendre en compte sera la puissance de votre flash et la distance entre l’équipement et le sujet ou objet sur lequel vous travaillerez car, on l’a dit, c‘est votre appareil qui se chargera de bien exposer le cliché. C’est le gros avantage de ce mode.

Pour tester ce mode de travail, votre flash doit disposer du mode de déclenchement TTL, tout comme votre appareil photo. L’appareil photo possède un capteur TTL qui permettra aux composants de l’équipement de travailler ensemble. Si vous souhaitez utiliser votre flash cobra avec votre appareil et s’il est monté sur ce dernier, sachez que certains flashs, comme le Gloxy GX-F1000, permettent de recourir au mode TTL en fonctionnement sans fil.

Modes de déclenchement du flash cobra : Manuel

Comme c’est le cas pour le mode manuel de votre appareil photo, ce sera aussi à vous de régler les paramètres, sur le mode manuel de votre flash cobra. Ce qui suppose une maîtrise totale du dispositif et par conséquent d’une meilleure utilisation de ses fonctionnalités. Avec le temps, vous connaîtrez les paramètres optimaux pour chaque situation, sans pour autant vous chauffer les neurones. Pour l’heure, on vous conseille de faire des essais en modifiant la sensibilité ISO et l’ouverture du diaphragme.

Avant d’utiliser le mode de déclenchement manuel du flash cobra, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour obtenir une correcte exposition.

Vous devez d’abord veiller à la sensibilité ISO. Comme vous le savez, c’est un excellent allié pour faire en sorte qu’une scène bénéficie d’un bon éclairage, surtout dans des conditions faiblement lumineuses. Mais son usage en excès génère du bruit sur l’image, d’où une perte de qualité. On vous conseille d’utiliser la sensibilité la plus faible pour éviter ce problème.

 Modes de déclenchement du flash cobra : mode automatique

Avec l’augmentation de la sensibilité ISO, on pourra augmenter la distance à laquelle se situe l’objet et donc également le nombre-guide du flash car pour obtenir une exposition correcte, il vous faudra moins de lumière. Ceci étant dit, sélectionnez la sensibilité ISO que vous estimerez opportune.

Si votre flash possède un zoom sur la lampe, comme le flash Gloxy GX-F1000, il faut aussi que vous connaissiez le nombre-guide de votre flash cobra, qui correspond à sa puissance. Alors en fonction du zoom que vous utiliserez sur vos déclenchements, le nombre-guide, autrement dit la puissance du flash, variera. Les flashs à zoom sur la lampe sont incroyables pour vous adapter à toutes les situations et distances focales. Vous pourrez ainsi toujours réussir la photo que vous aviez en tête.

Si vous utilisez le mode manuel du flash, vous devrez aussi établir l’ouverture de diaphragme sur vos déclenchements pour obtenir une profondeur de champ plutôt qu’une autre. L’ouverture de diaphragme peut s’avérer déterminante pour le choix d’un cadre plutôt qu’un autre, pour la distance que vous utiliserez pour photographier l’objet.

Modes de déclenchement du flash cobra : mode manuel

Lorsque vous aurez établi les paramètres à utiliser, passez à la mise au point et déclenchez. Si vous pensez que vous n’avez pas obtenu une bonne exposition, procédez à des modifications sur l’ouverture de diaphragme ou la sensibilité ISO, jusqu’à obtenir le résultat escompté.

Une autre option vivement conseillée consiste à changer le contrôle de l’éclair du flash, à condition que votre flash vous le permette, comme c’est le cas du flash Gloxy GX-F1000 avec ses niveaux de contrôle de sortie (1/128 – 1/1). Le contrôle de l’éclair permet de prolonger la durée de l’éclair et donc d’avoir plus ou moins de portée.

Modes de déclenchement du flash cobra : Stroboscopique ou Multi 

C’est un mode de travail dont peu de flashs disposent et dont on tire peu parti malgré toutes ses possibilités. On peut réussir des photos vraiment créatives de manière si facile qu’on a du mal à y croire. Si vous possédez un flash Gloxy GX-F1000, soyez attentif car ce mode de déclenchement vous intéresse aussi.

Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

Le mode de déclenchement stroboscopique, également connu sous le nom de multi, consiste à intégrer dans une seule et même photo une séquence complète d’éléments en mouvement. Cela reviendrait à déclencher en rafale sur un coureur, par exemple, puis à réunir les photos dans une seule image à l’aide d’un logiciel d’édition numérique. Mais au lieu de « tricher avec l’ordinateur », servons-nous de la magie de la lumière.

En fin de compte, si vous utilisez votre flash en mode stroboscopique, celui-ci déclenchera plusieurs éclairs lumineux dans un temps donné et à une fréquence bien précise, ce qui donnera donc cette capture de la séquence d’un sujet en mouvement traduit dans un seul cliché.

Comment utiliser les modes de déclenchement du flash

Si vous voulez réaliser une photo de séquence comme celle ci-dessus, avec le fond complètement noir, vous devez tenir compte du fait qu’il vous faudra travailler en mode manuel avec votre appareil et opter pour la mise au point à l’infini. Pour ce qui est de l’ouverture de diaphragme, je vous conseille de le fermer jusqu’à f/18 au moins et en fonction des tests effectués, vous pourrez modifier la valeur.

Autres modes de déclenchement du flash cobra

Bien qu’ils soient considérés comme des types de connexion du flash à l’appareil photo, en les incluant dans les modes de déclenchement, on comprendra mieux leur finalité sur les séances photo. On parle ici des modes de flash esclave et de flash maître.

Modes de déclenchement du flash cobra : Esclave

Ce mode de connexion ou mode de déclenchement est le plus connu et le plus accepté par les flashs cobra. C’est la seule manière de rendre votre flash cobra universel. Il consiste à assembler le flash sur la griffe de votre appareil photo pour qu’il déclenche de cet emplacement-là.

Mais c’est aussi le mode qui présente le plus de limites car le photographe perd totalement la possibilité de créer des schémas d’éclairage créatifs, capables de donner une dimension plus marquante au sujet ou à l’objet.

Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

Mais tout n’est pas mauvais avec ce mode : même si l’on perd en créativité, on gagne en espace. C’est sans aucun doute le meilleur moyen de sortir dans la rue avec votre appareil photo et de vous assurer un éclairage optimal.

Mode de déclenchement du flash cobra : Maître

C’est un mode de travail ou de connexion que peu de flashs intègrent, malheureusement, malgré toutes les possibilités qu’il offre au photographe. C’est le cas du flash cobra Gloxy GX-F1000. Ce mode inclus dans ce flash multipliera vos possibilités lors d’une séance photo.

Le mode maître d’un flash cobra, qu’est-ce que c’est, exactement ? Pour faire vite, si l’on travaille dans un studio d’éclairage avec plusieurs flashs cobra parce qu’on veut avoir des éclairs lumineux depuis différents endroits de la pièce, on active le mode maître sur l’un des flashs cobra et celui-ci se chargera de déclencher les autres flashs, qu’il commandera.

Comprendre les modes de déclenchement du flash cobra

Le flash maître vous permet de déclencher plusieurs flashs (avec la fonctionnalité esclave sans fil) en mode sans fil et de réaliser des schémas d’éclairage très complets. Si vous souhaitez en savoir plus sur le mode sans fil d’un flash, lisez ce post.

Cela reviendrait à avoir un studio d’éclairage professionnel mais ce serait plus économique et pratique parce que vous pourriez même l’utiliser en extérieurs, une option impensable avec les flashs studio. Autre élément en sa faveur, ses accessoires et modificateurs de lumière. Ils sont plus compacts et donc plus faciles à transporter sur toutes vos séances photo.

Notre meilleure proposition pour les modes de déclenchement

Comme je vous l’ai rappelé tout au long de ce post, tous les flashs à griffe n’intègrent pas tous les modes de travail ni les modes sans fil, aussi avant d’en acquérir un, vous devez bien savoir ce que vous recherchez dans un flash cobra et les résultats que vous voulez obtenir avec. Voici le nouveau flash Gloxy GX-F1000, sans aucun doute le plus complet du marché et au rapport qualité-prix très avantageux.

Les modes de déclenchement du flash Gloxy GX-F1000 sont les suivants : mode automatique, mode manuel, mode TTL, mode Multi, mode esclave et mode maître, sans compter ses nombreuses autres fonctionnalités à découvrir en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Flash sans fil Gloxy GX-F1000

Si vous aviez des questions sur les modes de déclenchement du flash cobra et leurs applications, j’espère avoir dissipé vos doutes. Faites de petits tests avec chaque mode de travail et vous verrez comment vous finirez par tous les maîtriser, ce n’est qu’une question de temps…

Laissez votre évaluation

10 points
Upvote Downvote

Total votes: 12

Upvotes: 11

Upvotes percentage: 91.666667%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 8.333333%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j’aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l’image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *