Des photos de concert avec un équipement basique en 10 astuces

Faites vibrer vos clichés !

Vous êtes passionné de musique ? Vous adorez la photo ? Je suis prête à parier que vous avez un ami, une amie, un cousin ou une soeur qui se produit de temps en temps sur scène pour un concert sympa. Vous désirez capturer des photos de concert qui transmettent l’ambiance électrique du moment ? Ce genre de projet photo n’est pas toujours simple quand on ne peut pas compter sur l’équipement adéquat… Mais c’est possible ! Aujourd’hui nous avions envie de vous dévoiler nos 10 astuces pour obtenir de super résultats avec un matos basique. Embarquez votre appareil pour réaliser des photos de concert qui groovent, qui envoient, qui vibrent… Et toujours parfaitement mises au point, bien entendu !

10 conseils pour des photos de concert avec un équipement basique

Avant tout, focus sur les objectifs que vous pourriez emmener au concert. Pour des photos de concert il sera idéalement très lumineux, avec des ouvertures maximales de diaphragme qui ne rigolent pas (f/2.8, f/1.8, f/1.4…). Par ailleurs, suivant la zone dans laquelle vous êtes situé pour profiter du concert (même si je vous encourage à bouger souvent), gardez en tête ces deux distances focales clés : le grand angle et le téléobjectif. Le premier pour les plans larges, idéal pour immortaliser toute la scène et les membres du groupe avec le public en folie (dans ce cas, un objectif fisheye pourrait également produire son petit effet). Le téléobjectif si vous êtes en retrait et que vous désirez photographier les détails. À partir de là, voyons ce qu’on peut faire avec cela… 

1. Augmentez la sensibilité ISO de votre appareil

Vous utiliserez donc un objectif très lumineux car les concerts sont rarement baignés d’un généreux éclairage et c’est d’ailleurs ça qu’on aime ! Dès lors la seule manière d’obtenir une photo où l’on peut voir quelque chose (oubliez les vitesses d’obturation lentes, tout sera flou), c’est d’augmenter la sensibilité ISO de notre appareil. Bien sûr le « bruit » caractéristique va apparaître, vous essaierez de jouer avec les ISO pour le réduire au maximum et au pire, soyez positif, cela donnera une « touche analogique » à vos clichés, particulièrement tendance en ce moment.

Des photos de concert : valeur ISOCliquez pour vous mettre dans l’ambiance Peppergrains ! Photo de © Joris Bulckens

2. Bougez plus que les danseurs

Essayez de ne laisser aucun point de vue au hasard. Vous serez certainement « gêné » de demander aux gens de faire un pas de côté pour vous laisser passer à un moment donné mais c’est le prix à payer pour obtenir de bonnes instantanés et puis, si vous repartez de suite, personne ne devrait vous en vouloir. Bougez, bougez et bon quand tout le monde commence à vous regarder de travers, c’est peut-être le moment de choisir un endroit pour y rester.

Des photos de concert : bougez !Émotion au premier plan… Alhandal. Photo de © Tania Cervera Núñez

3. Tirez parti des couleurs  !

Une autre manière d’apporter de la force et de l’unité à vos photos de concert serait de profiter de ces moments où la scène se remplit d’une couleur ultra saturée et puissante qui ne demande qu’à être utilisée.

Découvrez ici Glassork et Alhandal. Photos de  © Tania Cervera Núñez

Les lumières de couleur durant le concert changent constamment et de manière un peu aléatoire, soyez prêt à tout moment pour capturer la couleur qui pourrait bien fonctionner avec votre prise.

Des photos de concert avec un équipement basique en 10 astucesLe groupe Peppergrains. Photo de © Jeck’s Photography

4. Recherchez les cadres individuels

Pour votre série de photos de concert, essayez d’isoler chaque membre du groupe pour réaliser des compositions nettes et séduisantes. Elles sont aussi suggestives que les photos d’ensemble et elles sont aussi plus faciles à réaliser. En effet, si vous ne disposez pas d’un super grand angle pour vos photos du groupe au complet, les résultats ne seront pas toujours à la hauteur (vous pourrez les prendre, bien sûr, mais ce ne sera pas pareil). Le grand angle de vision d’un grand angle ou fisheye crée cette distorsion sur les bords, pour agrandir le cadre et faire entrer plus d’éléments dans le cadre.

     À la batterie ! Photo de © Thib Dessy             À la basse ! Photo de © Joris Bulckens

Les portraits individuels vous permettront de mettre en valeur votre focale standard. Séparez chaque sujet et cherchez le meilleur point de vue pour chacun et déclenchez en fonction de deux choses : la lumière et les éléments alentours (le moins possible, less is more).

Des photos de concert : portraits individuelsMystique Glassork. Photographie de © Tania Cervera Núñez

5. Utilisez la mesure ponctuelle (aussi appelée spot) ou ESP

Pour travailler avec une exposition correcte avec de telles complications lumineuses (zones très éclairées vs zones très sombres), la meilleure solution, selon moi, serait de sélectionner le mode de mesure spot ou ESP de notre appareil. De cette manière, vous pourrez indiquer à votre appareil que le point que vous sélectionnez est celui que vous désirez exposer correctement. Si vous utilisez la mesure ESP, vous augmentez la zone à indiquer à votre appareil, la mesure risque d’être moins précise mais les résultats peuvent également être concluants, tout dépend toujours de la puissance de l’éclairage du concert, donc le mieux serait de tester un mode puis l’autre mode pour être certain d’obtenir l’effet désiré.

Des photos de concert : mesure

6. Capturez le mouvement

Pour que vos images soient fortes et attirent l’attention, guettez les mouvements spectaculaires de musiciens. En quelques minutes, vous arriverez certainement à prédire leurs gestes, leurs mouvements, chaque artiste possède son propre comportement sur scène. Deux options s’offrent à vous pour la capture : une vitesse d’obturation lente pour refléter le mouvement, voire créer un effet de filé ou une vitesse d’obturation rapide pour figer le mouvement. Pour être certain de capturer le mouvement lors de son pic d’énergie, privilégiez le mode rafale. 

Des photos de concert : le mouvement des artistesAh les chevelures de Glasswork. Photo de © Tania Cervera Núñez

7. Contextualisez

Quand l’occasion se présente, contextualisez l’action. Utilisez les membres du public pour encadrer l’artiste. Cela apporte un contexte, la photo raconte une histoire tout en restant concentrée sur le sujet : l’artiste.

Des photos de concert : le contexteGlasswork. Photo de © Tania Cervera Núñez

Même si vous ne pouvez pas compter sur un objectif grand angle, une vue globale s’impose, au moins une où tous les éléments du concert sont présents : scène, artistes, public, instruments, dispositif de la scène… Ce type de photo est essentiellement documentaire, elle aide à refléter l’ambiance ressentie durant l’évènement.

Des photos de concert : le contexteGlasswork. Photo de © Tania Cervera Núñez

8. Moments clés du concert

Il y a des moments qui possèdent une signification, une valeur, indépendamment du cadre, de la lumière ou de la couleur. Dans chaque concert, surgissent des moments particulièrement significatifs pour le groupe. Comme quand le leader s’adresse au public, quand un invité monte sur scène ou tout simplement quand le groupe salue son public déchaîné.

Des photos de concert : les moments clésSortie de Glasswork. Photographie de © Tania Cervera Núñez

9. Ne craignez pas l’horror vacui !

Je vous recommande vivement de réaliser des plans avec un grand espace négatif, vide. Mis à part le fait que ce genre de composition me semble personnellement très esthétique, elles pourraient également se révéler utiles pour l’artiste photographié. Il pourrait tout à fait utiliser l’image pour l’affiche d’un prochain concert ou pour y glisser son logo ou tout autre type d’information de son choix.

Des photos de concert : horror vacuiLe majestueux bassiste Alp Ersönmez. Photo de © Tuncay

10. Les dernières touches en post-traitement

Pour retoucher certains aspects de vos photos, vous pourrez passer par le post-traitement numérique. Avec quelques réglages subtils ou appuyés, vous pourrez régler les contrastes, la brillance, la saturation afin de corriger les petits défauts qui vous gênent ou pour donner une touche vintage, psychédélique… à vos photos. À ce stade, c’est surtout une question de goût.

Des photos de concert : touche rétroPeppergrains dans un cliché délibérément rétro. Photographie de © Marc Odeur. 

Essayez nos 10 astuces pour réaliser des photos de concert avec un équipement basique et racontez-nous votre expérience. Les festivals d’été sont au coin de la rue, profitez-en et démontrez au monde qu’un bon oeil et les bons réglages valent bien un équipement coûteux.

En couverture, Peppergrains. Photo de © Subjective Fantasy.

Laissez votre vote

12 points
Upvote Downvote

Total votes: 12

Upvotes: 12

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Charlotte Thimister

Je suis née à Liège en 1988. Je suis historienne de formation mais aussi amoureuse d'art et de photographie. Enthousiaste de pouvoir partager ma passion à travers quelques mots et clichés.

2 Commentaires

Laissez votre réponse
    • Oui, les jeux de lumière et l’obscurité ambiante sont parfois difficiles à apprivoiser ! Merci François-Xavier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *