L’effet maquette et autres usages d’un objectif tilt-shift

Si l’on vous parle d’un objectif tilt-shift, vous penserez presque automatiquement au délicieux « effet maquette » qui a inondé les pages photos il y a quelques temps. Dans ces photographies, la profondeur de champ semble nous jouer des tours pour mettre en évidence un sujet plus ou moins éloigné et si en plus le cliché a été pris en contre-plongée, nous avons tout simplement l’impression d’observer une maquette. Bien qu’il soit possible de « simuler » cet effet maquette en utilisant un software d’édition, vous obtiendrez les résultats les plus satisfaisants en utilisant un objectif tilt-shift.

Ce type d’objectif, également appelé objectif à bascule et décentrement, sont aussi très appréciés pour la photographie d’architecture, les paysages et encore d’autres sujets que nous allons développer ci-dessus mais avant d’entamer les explications techniques, un petit point théorie s’impose… qu’est-ce qu’un objectif tilt-shift ?

Qu’est-ce qu’un objectif tilt-shift ?

Un tilt-shift est un objectif dont la partie optique est capable de basculer et de se déplacer par rapport à la surface sensible (au plan du capteur). Cette propriété vous permettra de corriger ou d’améliorer la perspective dans vos photos, autrement dit les lignes de fuite mais aussi la profondeur de champ. D’ailleurs, ces objectifs sont parfois nommés objectifs de correction de perspective (bien que nous n’adorions pas cette expression). Pour cette raison, ils sont particulièrement appréciés par les photographes amoureux d’architecture (pensez à toutes ces verticales que vous allez pouvoir récupérer). Cependant, leur grande qualité optique a également su les imposer dans le champ de la photographie de produits ou pour la réalisation de grandes panoramiques en photo de paysage.

Qu'est-ce qu'un objectif titl-shift ? Les mouvements de cet objectif peuvent être individuels ou combinés, en le basculant verticalement (tilt), en le basculant horizontalement (shift).

Qu'est-ce qu'un objectif titl-shift ? Mouvement de bascule. Le mouvement Tilt ou la bascule

A quoi sert l’objectif tilt-shift?

Comme nous vous l’avons commenté ci-dessus, un objectif tilt-shift est assez polyvalent et n’ayez pas peur de l’utiliser pour photographier autre chose qu’un monument ou pour obtenir un effet maquette, il fait des merveilles…

Créer l’effet maquette

Le fameux effet maquette se produit avec les objectifs de type tilt-shift grâce au basculement de la lentille qui crée un nouvel angle par rapport au capteur. En d’autres termes, la lentille n’est plus perpendiculaire par rapport au plan d’image du capteur. Ce basculement va modifier la profondeur de champ dans vos images, pour une grande ou petite profondeur de champ, selon vos envies et votre précision.

L'effet maquette avec un objectif tilt-shift« Rome street view », de © Mark Hebblewhite

Cette technique permet d’élargir notre éventail créatif pour les prises aériennes, les panoramiques et les paysages en général avec la loi dite de Scheimpflug. L’officier Theodor Scheimpflug était chargé de photographier le sol pour l’armée de l’air autrichienne et dans sa recherche de précision géographique il a participé à la naissance de la photographie cartographique ou photogrammétrie. En 1904, il pose un brevet plusieurs appareils pour corriger la distorsion qui apparaît dans les photographies aériennes quand l’appareil n’était pas parfaitement à la verticale (correction de la perspective ou représentation plus fidèle à la perspective réelle).

L'effet maquette avec un objectif tilt-shiftDepuis un plan élevé comme une passerelle, nous avons réalisé une photographie de l’autoroute avec effet maquette en basculant l’objectif

Et de là est né l’objectif à bascule qui, en modifiant la profondeur de champ permet d’obtenir cet effet si curieux.

L'effet maquette avec un objectif tilt-shift

« En dessous », de © Etienne

Aligner les lignes verticales en architecture

Comme vous avez pu le voir, comme les objectifs tilt-shift basculent, la lumière rentre dans le corps de la lentille différemment, créant une distorsion contrôlée dans l’image. Et cela va se traduire par le « contrôle de la perspective » (les guillemets ne sont pas là par hasard, l’effet de perspective sera influencé par la distance entre l’appareil et l’objet photographié). Les lignes verticales ne vont pas se distraire, ne vont pas avoir envie de se courber et vos clichés reproduiront les édifices tels qu’ils se dévoilent sous vos yeux.

Corriger la distorsion géométrique (pas de la perspective)

Le but principal de cet objectif étant de restituer correctement la géométrie de l’objet photographié. Un objectif à bascule et décentrement n’effectuera aucun changement apparent sur la perspective, il corrigera la distorsion géométrique qui apparaît sur photo.

Un objectif tilt-shift, l'allié idéal pour la photo d'architectureBien entendu, vous pourriez corriger la distorsion géométrique en utilisant un software de pointe mais sincèrement l’interprétation des algorithmes est assez ardue et vous allez peut-être devoir travailler des heures avant d’obtenir des résultats satisfaisants.

Réaliser des panoramiques

Ce n’est pas le premier champ photographique que l’on expérimentera après avoir acheté un objectif tilt shift et il est fort probable qu’une rotule panoramique soit plus simple à utiliser… Mais bon, si nous l’avons sous la main, pourquoi ne pas en profiter ?

La marche à suivre pour réaliser une belle photo panoramique avec votre objectif tilt-shift serait la suivante :

  1. Placer l’appareil avec l’objectif tilt shift sur un trépied
  2. Ajuster la perspective et la mise au point
  3. Réaliser plusieurs prises qui cachent chacune 30% de la prise suivante afin de réaliser des unions harmonieuses dans le programme d’édition choisi.

Avec ces conseils de bases, vous pourrez réaliser de très beaux clichés panoramiques.

Un objectif tilt-shift pour réaliser des panoramas incroyables
« Florence », de © Ross Wilby

Notre recommandation : l’objectif Samyang 24mm f/3.5 tilt-shift

À l’intérieur du coffret Samyang 24mm T-S

Quand nous avons ouvert le coffret, nous avons découvert l’objectif protégé dans sa housse de voyage et un manuel d’instruction mais pas de pare-soleil en vue.

Pour être un objectif de 24 mm, ses dimensions sont pour le moins surprenantes, plutôt grandes mais il faut bien garder en tête que ce type d’objectif est généralement volumineux en raison des complexes mécanismes contenus à l’intérieur.

L'objectif Samyang 24mm Tilt-Shift

Premières impressions

Même si l’objectif n’est pas entièrement métallique, il est robuste et indique qu’il a été bien construit. Il se place sans aucune difficulté et très précisément sur la monture de l’appareil, sur celle de mon Nikon D610 en tout cas. En appuyant sur l’avant de l’objectif monté, vous allez directement ressentir le mouvement d’inclinaison / déplacement une fois les visses de sécurité serrées.

Manipulation de l’objectif

Les possibilités créatives sont infinies avec cet objectif mais vous n’allez peut-être pas l’apprivoiser rapidement pour deux raisons :

  • Il s’agit d’un objectif 100% manuel
  • Son mécanisme d’utilisation est totalement différent

En ce qui concerne la construction optique de cet objectif, il compte deux lentilles asphériques (ASP), deux éléments à faible dispersion pour réduire les aberrations chromatiques. Toutes les lentilles sont traitées avec un revêtement multicouches UMC et antireflets pour vous offrir la meilleure transmission de lumière, des contrastes affinés et une reproduction très fidèle des couleurs.

Les objectifs à décentrement ou tilt-shift sont généralement onéreux mais Samyang propose une alternative relativement économique pour des résultats d’excellente qualités si on le compare à d’autres objectifs beaucoup plus chers comme le TS-E 24 de Canon ou le PC-E Nikkor 24 de Nikon. Cet objectif est disponible pour Canon, Nikon, Sony, Pentax mais également pour les montures 4/3.

Caractéristiques principales

 Type de lentille Fixe
Distance focale 24mm
Ouverture maximale f/3.5
Ouverture minimale f/22
Nombre de lamelles de diaphragme 8
Éléments/groupes 16/11
Éléments/revêtement spécial 2 éléments asphériques
Distance minimale de mise au point 0,20 m (7,87 « )
Mise au point automatique Non
Poids 680g
Mouvement de déplacement +- 12mm
Mouvement de bascule +- 8,5º

L'objectif Samyang 24mm Tilt-Shift

La mise au point manuelle avec les objectifs à décentrement

En utilisant une ouverture de f8, faire la mise au point manuelle avec un objectif tilt-shift est relativement facile. Cependant, si vous n’êtes pas familiarisé aux objectifs avec mise au point manuelle, réalisez quelques tests de réglage avant, capturez et agrandissez la zone que vous avez décidé de mettre au point pour vérifier que tout est correct.

Mise au point manuelle avec un objectif tilt-shiftPhotographie de l’autoroute précédente avec une profondeur de champ maximale

Souvenez-vous que de nombreux objectifs comme cette lentille de Samyang sont totalement manuels et ne confirmeront pas que la mise au point ait été bien réalisée mais avec un peu de patience et de persévérance, vous pourrez rapidement réaliser de très bons clichés. Notez qu’avec des ouvertures plus grandes, vous aurez peut-être plus de mal à trouver le point de mise au point mais tout reste une question de pratique.

Conclusions

Comme vous avez pu le voir, un objectif tilt-shift est plus polyvalent qu’on ne le pense… que vous soyez passionné de paysages, d’architectures ou d’effets créatifs, il est fort probable que vous succombiez à son charme.

Photo de couverture de © Vinoth Chandar

Laissez votre évaluation

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Charlotte Thimister

Je suis née à Liège en 1988. Je suis historienne de formation mais aussi amoureuse d'art et de photographie. Enthousiaste de pouvoir partager ma passion à travers quelques mots et clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.