Les téléobjectifs catadioptriques : qu’est-ce que c’est et pourquoi il vous en faut un

téléobjectifs catadioptriques

Il y a quelques temps, nous vous avions proposé un article sur l’utilisation d’un téléobjectif pour la photographie de paysage. En recherchant de l’information et de la documentation, je me suis aperçu du fait qu’il existait un troisième type de téléobjectif, en plus des zooms et des fixes classiques. Il sont aussi à focale fixe mais ont un système différent, ce sont les téléobjectifs catadioptriques.

Un objectif de ce type-là associe une série de lentilles et de miroirs qui donnent une certaine courbeur qui permet d’obtenir des focales très longues dans des espaces vraiment réduits. Je connaissais ce système sur les téléscopes astronomiques mais j’ignorais qu’il était aussi appliqué pour des objectifs photo et des appareils photo standard.

Les téléobjectifs catadioptriques présentent une série d’avantages et d’inconvénients. Il faut bien peser le pour et le contre, et voir si l’acquisition de ce type d’objectif se justifie vraiment. Ses particularités en font des objectifs uniques mais il vaut mieux éviter de se laisser séduire par son prix avantageux car ce n’est pas le seul critère.

Les téléobjectifs catadioptriques : qu’est-ce que c’est et pourquoi il vous en faut un

1. Avantages des téléobjectifs catadioptriques

Les avantages à prendre en compte sont nombreux :

Longueur focale : le système catadioptrique permet de concevoir des objectifs aux longueurs focales très importantes. Des objectifs à focale de 500 mm, 1000 mm voire plus. Ces focales sont fabriquées à partir d’un nombre réduit de lentilles et avec un schéma de construction très simple.

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Autrement dit, ce sont des objectifs parfaits pour pratiquer toutes sortes de disciplines photo, comme la photographie de nature et d’oiseaux, par exemple. Sans oublier la photographie sportive. Si vous voulez en savoir plus sur la photographie sportive, ne ratez pas cet article très utile.

Gloxy 500mm f/6.3 Téléobjectif Mirror
(6)
Gloxy 500mm f/6.3 Téléobjectif Mirror
  • Distance focale fixe de 500 mm, vous ne raterez aucun détail
  • Compatible avec les capteurs APS-C et Full Frame
  • Parfait pour l'astrophotographie, la nature, les sports
  • Élément à faible dispersion et multi-revêtement
  • Adaptateur T2 inclus, installation facile
  • Pour Canon, Nikon, Sony A, Pentax, Micro 4/3

Mais les téléobjectifs catadioptriques sont surtout d’excellents compagnons pour pratiquer l’astrophotographie. En effet, grâce à leur longueur focale, on peut capturer les détails les plus imperceptibles à l’oeil nu et sans être obligé de s’encombrer d’un équipement lourd (on le verra par la suite).

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Avec l’été arrive une époque idéale pour amener ce type d’objectif à des séances photo et immortaliser la lune comme on l’a toujours voulu. Si vous voulez apprendre à photographier la lune comme un professionnel, ne ratez pas cet article explicatif.

Gloxy 900mm f/8.0 Téléobjectif Mirror
Gloxy 900mm f/8.0 Téléobjectif Mirror
  • Super téléobjectif de 90 0mm
  • Pour capteurs APS-C et Full Frame
  • La meilleure option en termes de rapport qualité-prix
  • Parfait pour la photographie à distance : sports, astrophotographie...
  • Lentilles à revêtement multicouches et élément asphérique
  • Un maniement simple et pratique
  • Compatible Canon, Nikon, Sony A, Sony E, Pentax, Olympus, Fuji, Samsung, Panasonic, Micro 4/3, Canon M et Nikon 1

Taille réduite : on peut dire que c’est l’un de leurs gros avantages car il s’agit d’objectifs qui permettent de travailler sur des distances focales très longues, pour un volume compact qui les rend indispensables à toutes les virées en pleine nature, à vos voyages ou excursions. C’est grâce à leur système optique simple qu’il sont de taille réduite.

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

La ville de Cuenca (Espagne) prise avec un 70 mm

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Détails de la cathédrale de Cuenca avec le Gloxy 900 mm f/8

La longueur équivalant à un objectif de 900 mm, par exemple, est moins du quart que celle d’un objectif catadioptrique. Cela suppose un vrai avantage, surtout pour la portabilité mais aussi -et cela est important dans bien des occasions- pour la discrétion. Sortir dans la rue « armé » d’un appareil reflex et d’un objectif de 150-600 mm ou 500 mm, par exemple, peut en effet atirer toutes les convoitises, si bien que le plus souvent, on finit par regretter son choix…

Slightly emptied moon
Réalisé par Carbon Arc avec un 500 mm f/6.3

Vous avez sûrement dû entreprendre un voyage pour lequel vous n’aviez pas emporté votre téléobjectif pour vous épargner le désagrément de devoir le transporter en cours de route. Et on vous comprend puisqu’ils sont généralement peu maniables. Avec les téléobjectifs catadioptriques, en revanche, aucun souci : cela ne suppose aucun effort d’en emmener un pour une séance photo.

Gloxy Téléobjectif 500-1000mm f/6.3 Mirror + Multiplicateur 2x
(4)
Gloxy Téléobjectif 500-1000mm f/6.3 Mirror + Multiplicateur 2x
  • Pour appareils à capteur APS-C ou Full Frame
  • Revêtement multi-couches pour empêcher les reflets
  • Distance focale de 500-1000 mm avec le multiplicateur 2x
  • Allez beaucoup plus loin, idéal pour l'astrophotographie
  • Un adaptateur T2 inclus pour une installation facile
  • Choisissez parmi Canon, Nikon, Pentax, Micro 4/3, Sony A et Sony NEX, Panasonic, Fuji X, Samsung NX et Olympus

Poids réduit : une autre caractéristique à prendre en compte est le faible poids des téléobjectifs catadioptriques. Tous ceux et toutes celles qui ont eu l’occasion de tester un téléobjectif à la focale identique ou au-dessus de 500 mm se plaignent de la même chose : du gros poids à supporter. Et ce n’est pas seulement le fait de prendre les photos mais aussi de transporter sur plusieurs kilomètres un objectif qui peut atteindre plus de 5 kg pour arriver à pied à l’endroit où l’on souhaite réaliser la prise. Et cela a une conséquence, celle de laisser des objectifs à la maison et donc de gâcher son équipement et son argent.Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Troupeau de chevaux sur la colline, réalisé avec un 100 mm

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Le troupeau, photo prise avec Gloxy 900 mm f/8

Trépieds légers et monopodes : grâce à leur poids léger, pas besoin d’utiliser de grands trépieds à la capacité de chargé très élevée. Avec un petit trépied, de voyage léger, par exemple, et sans aucun type de « collier » ni de support supplémentaire, on pourra utiliser ces objectifs en toute sécurité. On pourra toujours dire que ce n’est pas toujours nécessaire de déclencher avec de grands téléobjectifs et des trépieds mais le fait est qu’aussi puissants soient les systèmes de stabilisation actuels, mieux vaut utiliser un trépied pour prendre des photos avec des objectifs à partir de 600 mm. Alors si un objectif standard à la focale super télé pèse déjà très lourd, le trépied nécessaire pour supporter ces objectifs-là fait aussi son poids, même si le carbone et le magnésium qui rentrent généralement dans sa fabrication sont des matériaux très légers, si bien que la réduction de poids est double.

Limodorum abortivum

Photo prise par Sergio Estevez Sánchez avec un 500 mm f/6.3

Trépied professionnel
(10)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

Universalité : la plupart des téléobjectifs catadioptriques disponibles sur le marché sont à monture universelle (T2 pour ceux qu’on présente aujourd’hui). Comme ils sont dépourvus de tout système électronique et que ce sont juste des systèmes optico-mécaniques, on pourra utiliser ces objectifs sur notre équipement ou sur un autre de toute autre marque, au moyen d’adaptateurs pour montures. Les photographes tendent aujourd’hui à changer de plus en plus souvent de système d’appareil photo. Les avancées technologiques des différentes marques nous font passer d’une marque à l’autre en recherchant toujours le produit qui s’adapte le mieux à nos besoins. Lorsqu’on change de marque, la plupart des objectifs qu’on utilisait deviennent incompatibles, si bien qu’on doit s’en débarrasser pour en racheter d’autres. Mais avec ces lentilles-là, si simples,  on peut facilement passer d’une marque à une autre et emmener l’objectif partout où on le souhaitera.

Téléobjectifs catadioptriques

Monument à Christophe Collomb, pris au 100 mm

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Monument à Christophe Collomb, pris avec Gloxy 500 mm f/6.3

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Monument à Christophe Collomb, pris avec Gloxy 900 mm f/8

Gloxy 900-1800mm f/8.0 Téléobjectif Miroir + Multiplicateur 2x
(8)
Gloxy 900-1800mm f/8.0 Téléobjectif Miroir + Multiplicateur 2x
  • Images proches et de qualité, sans changer d'endroits
  • Idéal pour la photo de nature et de sports
  • Revêtement multicouches éliminant les reflets
  • Multiplicateur 2x inclus qui ne réduit pas la qualité
  • Construction légère et compacte pour un plus grand maniement
  • Compatible avec les montures Nikon, Canon, Nikon 1, Canon M, Sony A, Sony E, Fuji, Pentax, Olympus, Samsung, Panasonic et Micro 4/3

Mise au point manuelle : ce qui semble à première vue un inconvénient n’en est pas un si vous savez tirer parti des téléobjectifs catadioptriques. On l’a vu dans ce post, la mise au point manuelle, ce n’est pas si difficile car une fois qu’on a compris son fonctionnement, on peut non seulement profiter au maximum de tout le potentiel de son équipement mais aussi qu’aucune photo, scène ni discipline n’est hors de portée.

Kit Gloxy 500mm f/6.3 + Trépied GX-T6662A
(80)
Kit Gloxy 500mm f/6.3 + Trépied GX-T6662A
  • Kit Gloxy tout indiqué pour les paysages, l'astrophotographie, le sport
  • Un adaptateur T2 inclus pour bien l'installer
  • Objectif à distance focale fixe de 500 mm
  • Obtenez de grands plans avec sa hauteur de 1626 mm
  • Rotule à plateau rapide et niveau à bulle
  • Compatible Canon, Nikon, Pentax, Sony, Olympus, Panasonic, Samsung NX, Fujifilm et Micro 4/3

Ces objectifs possèdent un système de mise au point manuelle, ils n’ont pas de moteur de mise au point ni de contacts électroniques de confirmation de ladite mise au point. Tout se fait à la main et « à vue de nez ». Même si aujourd’hui, la plupart des appareils photo comportent le Live View ou la visualisation d’images à l’écran, ainsi que des aides à la mise au point, comme le Focus Peaking, voire des techniques d’images divisées. Avec ces systèmes d’assistance ou bien en utilisant le zoom dans le mode Live View, la mise au point se fait rapidement, facilement et précisément. Par ailleurs, le parcours du système est suffisamment grand pour que l’on puisse procéder à un réglage fin. Certes, la mise au point manuelle va compliquer le fait de prendre une photo bien précise de nature ou de sport mais avec suffisamment de pratique et le recours aux méthodes classiques d’anticipation, on peut obtenir des résultats vraiment intéressants.

2. Inconvénients des téléobjectifs catadioptriques

Plus que des inconvénients, ce sont quelques légers désavantages mais on verra par la suite qu’ils ne sont pas aussi déterminants que les avantages.

Définition limitée : la qualité d’image de ces objectifs n’est pas mauvaise du tout mais le système catadioptrique présente quelques inconvénients. Les miroirs n’affichent jamais la même qualité que celle des lentilles et peuvent provoquer de lègères pertes de définition. Comme toujours, tout cela dépend du fabricant et du niveau de qualité final du processus. On le sait bien, un objectif Canon de la série L, ce n’est pas la même chose qu’un autre normal. Ici, c’est la même chose : l’emploi de lentilles de plus grande qualité et avec de meilleurs revêtements compensent les pertes de définition, qui sont plus infimes, mais si les conditions de la scène sont mauvaises de toute façon, les pertes seront bel et bien là, quel que soit le type d’objectif utilisé.

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

« Raccourcir les distances » – L’effet optique de compression est incroyable. J’ai pu comprimer plus de 3 km de ligne droite en quelques centimètres d’image. Gloxy 900 mm f/8

Manque de stabilisation : on est de plus en plus habitué aux différents systèmes de stabilisation que nous offrent les fabricants. Sur les boîtiers qui intègrent directement le système de stabilisation sur eux, auucun problème puisque c’est l’appareil lui-même qui se charge de stabiliser l’image, en de petits mouvements rapides du système du capteur. Si vous ne pouvez pas compter sur ces avantages-là, vous manquerez alors de tout type de stabilisation mais vous pourrez toujours faire appel à l’allié le plus efficace, j’ai nommé le trépied. Et on l’a vu, utiliser des focales au-dessus de 500 ou 600 mm sans l’aide d’un trépied peut s’avérer une vraie folie, quel que soit le système de stabilisation électronique que l’on possède.

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

« La photographe » – En réglant bien l’exposition et avec un bon contrôle du bras, on peut même prendre des photos même sans l’aide d’un trépied et obtenir des résultats plus que décents. Gloxy 500 mm f/6.3

Kit Genesis Trépied ABT + Rotule ABH-36 Gris
Kit Genesis Trépied ABT + Rotule ABH-36 Gris
  • Hauteur de travail : jusqu'à 1464 mm
  • Rotule à boule avec plateau rapide
  • Colonne centrale réversible pour la macro
  • Grande capacité de charge 10 kg
  • Il se transforme en monopode

3. Prix des téléobjectifs catadioptriques

Maintenant qu’on a vu les avantages et les inconvénients, il nous reste à analyser un facteur très important qui va faire pencher la balance en faveur de l’achat de ces objectifs, en particulier si vous n’êtes pas professionnel : LE PRIX.

Comparé aux objectifs standard équivalents, le prix de ces objectifs-là est jusqu’à une fois moins élevé. Les autres téléobjectifs sont par ailleurs quatre fois plus lourds et encombrants (voire plus encore). Bien entendu, la qualité qu’ils donnent sera supérieure mais pour un usage non professionnel, on pourra accéder à des focales qui nous sont défendues, pour le prix d’un objectif « en kit ».

Le Saut d'un Ange Blanc
Photo de Chris Dève avec le 500mm f/6.3

Ce qui fait de ces téléobjectifs catadioptriques l’une des meilleures options pour profiter de cette plage focale et de toutes les possibilités qu’elle implique.

Ceci étant dit, si l’on se met à comparer la différence de prix entre un objectif standard et un objectif équivalent doté du système catadioptrique, cette différence est si grande que la lègère perte de définition passe complètement inaperçue.

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Flamants roses avec le 500 mm f/6.3

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

Flamants avec le 900 mm f/8

Il existe sur le marché plusieurs options aux focales aussi extrêmes que le 500 mm, le 900 mm et même certains zooms au-delà de 1200 mm. Et si on y ajoute la possibilité d’installer un multiplicateur, on va alors vers des valeurs propres à un vrai télescope, à la qualité suffisamment bonne pour en faire des objectifs intéressants à inclure dans son sac à dos, et sans risquer le lumbago le jour d’après…

Les téléobjectifs catadioptriques : qu'est-ce que c'est et pourquoi il vous en faut un

« Le flamant isolé » – Même avec un multiplicateur installé, on obtient de bons résultats

 

Texte original (traduit de l’espagnol) et photos : © Alberto Bouzón 

Laissez votre évaluation

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 9

Upvotes: 4

Upvotes percentage: 44.444444%

Downvotes: 5

Downvotes percentage: 55.555556%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.