Triangle de Rembrandt : qu’est-ce que c’est et comment l’obtenir ?

Nombreux sont les photographes à s’être inspirés du peintre baroque néerlandais. Cette inspiration s’explique par une utilisation caractéristique de la lumière dans ses oeuvres. Une lumière magistrale qui marque un style qui perdure dans le temps et qui s’étend au-delà de la peinture. L’une des caractéristiques les plus copiées est le fameux triangle de Rembrandt. Vous voulez savoir en quoi il consiste et comment éclairer vos portraits pour l’obtenir ? On vous explique tout dans cet article.

Irix 45mm f/1.4 Dragonfly
Irix 45mm f/1.4 Dragonfly
  • Nouveauté : objectif Irix 45 mm Dragonfly
  • Pour les capteurs Full Frame ou APS-C
  • Compatible avec Canon EF, Nikon F et Pentax K
  • Grande luminosité grâce à son ouverture de f/1.4
  • Une distance focale classique de 45 mm : complétez votre collection d'objectifs
  • Bague de mise au point antidérapante pour un usage plus pratique
  • Diaphragme à 9 lamelles pour un bokeh de toute beauté
  • Vous pouvez bloquer la mise au point pour la concentrer sur une zone précise
  • Fabriqué dans des matériaux super résistants pour garantir la protection
  • Évitez toute intrusion d'agents dans l'objectif grâce à son blindage en caoutchouc

Inspiration : de ce qui est subliminal à ce qui est prémédité

Pour progresser en tant que photographe, il faut absolument étudier ou du moins connaître l’oeuvre de peintres importants dans l’Histoire de l’art. L’utilisation qu’ils font de la composition, de la couleur et surtout, de la lumière nous apportent des connaissances et de l’expérience. En étudiant ces principes, on peut avancer en tant qu’auteur photographique. Vous ne serez plus un simple captureur d’instants (même si c’est également important) mais bien un photographe créatif.

J’adore visiter les musées, les pinacothèques et différentes expositions. Je peux ainsi étudier la manière dont les différents auteurs se servent des outils créatifs de l’image.

Des peintres de toutes les époques et de tous les styles m’apportent de l’inspiration pour mes photos. Aussi bien de paysages que de portraits ou d’autres styles. Je ne suis pas un érudit de l’art mais je dois admettre que j’ai toujours aimé certains peintres et leurs oeuvres. Parfois, même de manière subliminale, j’ai pris des photos où l’on retrouvait des nuances de ces oeuvres, que ce soit dans la composition, la couleur ou dans l’utilisation de la lumière.

Le tableau de Edward Hopper intitulé Nighthawks est l’un de mes préférés. Le travail sur la composition, la couleur et la lumière est vraiment inspirant.

Quadralite Kit d'éclairage studio Up! 400
  • Kit d'éclairage Quadralite de qualité maximale
  • 2 flashs avec une puissance de sortie de 200 W
  • Parfait pour améliorer la qualité de votre équipement
  • Parapluie blanc translucide, adoucissez l'éclairage
  • Temps de recyclage de 0.3 s à 1.2 s, nombre-guide 49m
  • Quadralite bénéficie d'une garantie et d'un support européens

L’inspiration subliminale comme photographe

En cours, j’explique toujours que dans l’inspiration subliminale, il y a certains auteurs qui m’ont marqué. Même sans y penser, ces auteurs apparaissent et sont présents. Je n’entends pas la voix de l’auteur dans ma tête me dire de composer d’une manière ou d’une autre ou d’utiliser la lumière de tel ou tel point de vue. Mais ce qui est sûr, c’est que quand j’observe les photos, il sont là. Il est vrai aussi que cette présence, je suis le seul à la remarquer. On parle bien sûr de nuances de style et non pas de photographier en copiant ou plagiant un tableau existant.

J’aime scruter les gens, la nuit, avec ses lumières, ses couleurs, etc. Si seulement mes photos pouvaient avoir ne serait-ce qu’une once du style de Hopper

L’inspiration préméditée comme photographe

D’un autre côté, nous avons l’inspiration préméditée. Autrement dit, je cherche un style qui imite clairement l’oeuvre d’un maître de la peinture (ou d’un photographe). J’ordonne les éléments de la composition, de couleur et j’essaie de contrôler la lumière de manière à produire un cliché avec ce style bien précis. Ou alors je suis mes propres critères en tant qu’auteur ou bien les exigences de style affichées par le client.

Rembrandt et l’utilisation de la lumière sur les portraits s’avèrent très inspirants pour de nombreux photographes (autoportait de 1658)

L’un des styles qui inspire le plus les photographes du monde entier est connu comme étant le portrait de type Rembrandt. Ce style se caractérise par un éclairage produit par une seule source de lumière de taille réduite qui éclaire le sujet. On doit ainsi se plonger dans le baroque, dans l’atelier même de Rembrandt et penser à la manière dont il réalisait son tableau.

Godox AD200 PRO TTL Kit Flash de Studio
  • Le meilleur éclairage pour vos travaux en studio
  • Nombre-guide maximum de 60, éclairez toute la scène
  • Température de couleur de 5600 +/- 100ºK, créez différentes ambiances
  • Des connexions sans câbles grâce au système sans fil
  • Travaillez beaucoup plus vite avec sa durée de recyclage de 0,01 s
  • Réglez la puissance et produisez des éclairages plus doux
  • Doté d'un écran LCD pour un maniement plus intuitif
  • Comporte deux têtes interchangeables pour obtenir différents éclairages
  • Fonctionne à l'aide d'une batterie longue durée
  • Une rotule très sûre et facile à régler incluse

Une promenade dans l’Amsterdam de Rembrandt pour comprendre le triangle de Rembrandt

Si vous avez eu la chance de voyager à Amsterdam, vous avez sûrement pu observer les caractéristiques singulières des maisons typiques. Ce sont des maisons à plusieurs étages, aux petites façades. Détail curieux, elles présentent une poulie caractéristique pour monter des charges au dernier étage. Ces caractéristiques typiques des maisons influencent en grande partie la lumière disponible dans le studio de Rembrandt.

Les maisons typiques aux façades étroites d’Amsterdam. Cette étroitesse conditionne l’accès de la lumière à l’intérieur

Rembrandt avait ainsi un studio situé en hauteur pour mieux profiter de la lumière. Il disposait d’une petite fenêtre, du fait de l’étroitesse des façades caractéristiques de la capitale hollandaise. Ce qui produisait une lumière très directionnelle et relativement dure pour éclairer les modèles qu’utilisait Rembrandt pour créer ses oeuvres d’art.

Maison-atelier de Rembrandt reconvertie en musée. L’un des espaces les plus visités de la ville

Pensez à sa manière de travailler : pour composer ses tableaux, avec de multiples personnages, Rembrandt ramenait ses modèles, dont beaucoup d’entre eux étaient les clients mêmes qui commandaient les oeuvres, à son studio. Il y faisait des portraits, des croquis et/ou des notes qu’il appliquait ensuite à l’oeuvre. On l’a vu, la lumière en provenance d’une fenêtre aux petites dimensions éclaire le modèle d’une manière particulière. Le vrai brio de Rembrandt était de traduire ces notes, ces observations, dans l’oeuvre principale, tout en conservant bien entendu la cohérence des lumières et en générant une mise en scène avec une maîtrise magistrale du clair-obscur. Cet aspect marque presque toute son oeuvre et en fait l’un des grands maîtres de la peinture universelle.

Triangle de Rembrandt : place à la géométrie

On revient un moment à Amsterdam, à la maison-atelier de notre peintre et on l’imagine en train de peindre un portrait. Peu importe que ce soit un homme ou une femme, un jeune ou un adulte, ce qui compte, c’est que la lumière entre par une petite fenêtre, à une certaine hauteur.

Pourquoi le triangle de Rembrandt se forme-t-il ?

Lorsque la lumière très directionnelle, peu diffuse et avec une certaine dureté, atteint notre modèle, le résultat est toujours le même, pour le dire ainsi. Tout spécialement si le modèle n’est pas placé en face de la source lumineuse. Un côté du visage sera éclairé et l’autre restera dans une pénombre relative, voire maximale. Mais si l’on observe cette zone de pénombre, on découvrira une petite zone éclairée sur la pommette et qui présente une forme semblable à celle d’un triangle.

L’éclairage produit par une petite lumière et latérale génère ce jeu d’ombres et de lumières, qui forment un triangle caractéristique sur la pommette

Ce triangle est formé par la lumière et présente les caractéristiques qu’on a citées auparavant : il apparaît sur le nez et frappe directement l’oeil dans la pénombre, pour donner un certain éclairage à la pommette, par rapport au reste du côté sombre du visage. L’intensité et la forme du triangle dépendent bien évidemment des caractéristiques finales de la lumière et de la physionomie concrète du modèle.

(7)
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies
  • Lauréat du prix IF DESIGN 2019

Même avec des éclairages moins durs, Rembrandt marque son triangle avec la lumière sur ses portraits

D’une manière ou d’une autre autre, on obtiendra un triangle ou quelque chose qui y ressemble. Ce triangle est le fameux triangle de Rembrandt très prisé des passionnés de photo.

Construire un triangle sans règle ni équerre

J’ai peut-être indiqué trop vite qu’on n’allait pas avoir besoin de règle ni d’équerre car en réalité, il faudra tout de même un rapporteur.

Quel équipement faut-il pour faire le triangle de Rembrandt ?

Un truc simple pour obtenir facilement de bons résultats est d’utiliser un éclairage continu comme le Quadralite Video LED 600 : Visez, déclenchez et le tour est joué !

L’essentiel, c’est de pouvoir compter sur une source de lumière directionnelle et relativement dure. Par exemple, un flash à griffe comme le Quadralite Stroboss V1. Et si l’on préfère travailler avec un éclairage continu, le Quadralite Video LED 600. Cela peut être la meilleure option pour tous ceux qui se lancent car comme il s’agit d’un éclairage continu, on voit en direct la manière dont la lumière atteint le modèle. On n’aura ainsi pas besoin de déclencher en permanence ni de tester l’éclairage sur l’ensemble. Sans compter que cet éclairage affiche une grande puissance et peut être réglé facilement à l’aide d’un potentiomètre. Ce qui vous permettra de configurer facilement et rapidement le set.

Pour cette photo de Paula, j’ai utilisé l’éclairage continu en studio, avec un fond noir et en recherchant une lumière de type low-key, pour obtenir le style Rembrandt

Où placer les sources de lumière pour produire le triangle de Rembrandt ?

On la vu, il faut placer la source de lumière avec une inclinaison de 45 degrés environ au-dessus du modèle. Sans compter que si elle provient d’un point de vue un peu plus élevé, les résultats seront accentués. Il n’est pas vraiment nécessaire que la lumière soit très dure. Mais si la lumière est plus diffuse, elle va éclairer tout le visage et les ombres seront plus douces. Pour expliquer le schéma utilisé pour la séance avec mon modèle Paula, je l’ai recréé à l’aide d’un software de simulation pour l’éclairage en studio. Ce logiciel permet d’avoir un schéma pratique et configuré pour la séance, et à la reconstitution assez proche de la réalité (j’ai utilisé Set.a.light 3D V2.5 de Elixxier Software).

J’ai monté l’éclairage à 45 degrés du modèle et à deux mètres de hauteur (le modèle mesure 1,75 m). L’appareil photo est presque complètement en face. La puissance de la lumière est moyenne. La reconstitution est assez réaliste.

Maintenant, il convient de demander au modèle de tourner la tête et le regard jusqu’à ce que se forme le triangle sur la joue opposée à la source de lumière. Il faudra aussi lui demander de baisser ou de relever le menton pour qu’il soit plus ou moins prononcé à l’image. On obtiendra ainsi des nuances et des photos différentes.

Pour ces portraits, j’ai demandé au modèle d’opérer des mouvements très lents car quelques centimètres d’un côté ou de l’autre rendent la projection du triangle totalement différente

Le triangle de Rembrandt en dehors du studio photo

Pas besoin non plus de prendre toujours ce type de photo en studio. Si l’on a déjà clairement à l’esprit la disposition des lumières, on pourra mener la séance photo n’importe où. Il faudra juste veiller à ce que l’éclairage environnant ne soit pas trop fort pour que les ombres fassent bien leur travail.

Pour cette photo, j’ai laissé la lumière entrer d’une porte arrière du salon pour contourner Cristina. J’ai projeté le Quadralite VideoLED 600 sur le mur à droite du modèle et j’ai ainsi obtenu la latéralité nécessaire pour générer le triangle sur la pommette gauche

Il n’est pas nécessaire d’avoir un système d’éclairage très avancé. De fait, je ne dispose pas moi-même de sources de lumière très avancées ni de modificateurs de tous types. Je m’adapte au matériel que j’ai. Parfois, je n’utilise même pas de lumière artificielle et je profiite de la lumière qui rentre par une fenêtre. C’est vraiment cela, le style Rembrandt. D’autant plus parce que je l’ai utilisé dans une série d’autoportraits qui imitaient le maître.

Pour cette photo en particulier, j’ai utilisé la lumière qui entrait par la fenêtre de la cuisine Le triangle est suffisamment marqué, bien que la taille de la source de lumière soit assez grande (j’étais très près de la fenêtre)

Réaliser le triangle de Rembrandt avec une lumière high-key

Enfin, à signaler qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser un éclairage low-key pour obtenir de bons résultats. On peut même utiliser des modificateurs de type softbox avec des fonds blancs pour réaliser un éclairage low-key, tout en comptant toujours sur ce triangle de Rembrandt.

Connaître, étudier et surtout mettre en pratique ces techniques s’avère très amusant et gratifiant. J’espère que l’article vous a paru intéressant et qu’il vous incitera à produire le triangle de Rembrandt sur vos photos. Vous pouvez utiliser le hashtag suivant pour taguer vos travaux réalisés avec le triangle de Rembrandt : #triangleRphoto24 Nous sommes impatients de découvrir vos résultats !

Article original (traduit de l’espagnol) et crédit photos : Alberto Bouzón

Laissez votre évaluation

16 points
Upvote Downvote

Total votes: 18

Upvotes: 17

Upvotes percentage: 94.444444%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 5.555556%

Quitter la version mobile