Quadralite Stroboss V1 : un flash arrondi de qualité professionnelle

Je dis toujours qu’il y a des outils photographiques qu’on doit toujours avoir et qui sont indispensables. Une bon appareil photo avec le meilleur objectif, dans nos possibilités. Mais également un bon trépied, de bons filtres et enfin, un bon flash TTL qui communique parfaitement avec l’appareil photo. Aujourd’hui, je vais évoquer le dernier modèle que j’ai ajouté à ma collection, essentiellement pour l’utiliser avec mon nouvel équipement : le flash Quadralite Stroboss V1 S (S pour Sony).

Si vous m’avez déjà lu sur ce blog, vous avez sans doute que j’ai presque toujours utilisé des équipements Canon. Mais il y a quelques mois, j’ai joint un appareil Sony à mon équipement. Dans mon sac à dos, j’ai toujours un flash externe pour éclairer certaines situations. Ce flash, même utilisé la plupart du temps en mode manuel, devait pour moi communiquer parfaitement avec l’appareil photo et utiliser aussi la technologie TTL. Cette technologie me permet d’utiliser tous les automatismes lorsqu’on n’a pas le temps de faire de tests. Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de joindre un flash spécifique à mon appareil Sony, en plus de compter sur ceux que j’utilise sur mon Canon, que je peux toujours employer en mode manuel.

Quadralite Stroboss V1 Flash
  • Flash compatible avec les griffes Canon, Nikon, Sony MIS, Olympus, Panasonic et Fujifilm
  • Produisez une lumière diffuse avec sa tête arrondie
  • Utilisez son système sans fil pour travailler sans câbles
  • Une lumière assez intense avec son nombre-guide de 42
  • Permet de régler la puissance pour obtenir plus ou moins d'intensité
  • Se recycle rapidement pour travailler plus vite
  • Fonctionne à l'aide d'une batterie longue durée
  • Tout indiqué pour les professionnels comme les amateurs
  • Pourvu d'une tête rotative pour plus de mobilité

Lorsque je prévois d’inclure un élément proche dans les compositions de paysages, je glisse toujours un flash dans mon sac à dos. Ce Quadralite Stroboss V1, du fait de ses caractéristiques, est une valeur sûre qui peut m’aider dans de nombreuses occasions. En l’occurrence pour corriger la lumière du coucher de soleil et rééclairer la partie droite de la barrière de la passerelle en contre-jour, ainsi que toute la passerelle

Pourquoi choisir le flash Quadralite Stroboss V1 ?

Le type de flash que je recherche est un flash à griffe, pour des questions de taille, de poids et de besoins. Mais aussi de budget. Parmi ces flashs cobra, il existe une offre très variée aux prix très disparates. Sur le marché d’occasion, je rejette l’équipement bon marché qui ne donne pas de garantie ou dont je sais parfaitement qu’il ne fournira pas la qualité attendue. Dans la gamme supérieure, c’est à peu près la même chose. Je ne veux pas non plus payer de grosses sommes pour des équipements très chers qui font soi-disant des merveilles mais qu’on n’amortit finalement jamais. Je fais référence aux propres flashs des marques d’appareils photo, qui affichent des prix exhorbitants, vous le savez.

Le flash fait partie des accessoires indispensables de tout photographe

Je recherche toujours des produits du meilleur rapport qualité-prix. C’est la raison pour laquelle ces dernières années, j’ai utilisé les flashs de Gloxy, le GX-F990 comme le GX-F1000 sur mon appareil Canon. Mais cette option n’est pas disponible pour Sony. Et puis récemment, sont apparus d’autres types de flash sur le marché, qui présentent des caractéristiques différentes des flashs à griffe traditionnels et dont tout le monde dit le plus grand bien : les Quadralite Stroboss V1.

(22)
Kit Magmod Starter Flash
  • Modificateurs de lumière Magmod
  • Pour flashs cobra, compatibilité universelle
  • Installation au moyen d'aimants, technologie magnétique
  • Vous pouvez empiler les accessoires les uns sur les autres
  • Un plus grand contrôle de l'éclairage

Quadralite Stroboss V1 : caractéristiques différenciées d’autres flashs

Il y a une série de questions qui rendent ces flashs très différents des flashs à griffe habituels et qui présentent des plus par rapport à ces derniers. Les voici :

Tête arrondie

On sait bien que ce n’est pas le plus courant d’utiliser le flash directement sur l’appareil photo. Mais bien souvent, il s’avère indispensable, comme lorsqu’on couvre un événement où il y a peu de lumière et que nos modèles se déplacent sur différentes zones. Ici, il faut absolument installer le flash sur la griffe de l’appareil. C’est dans ces occasions-là qu’on tire parti de cette tête arrondie. Comme il est relativement plus grand que la tête rectangulaire, de type fresnel, d’autres flashs ordinaires, on parvient à adoucir un peu plus la lumière, au profit d’un éclairage de plus grande qualité.

La taille générale du Quadralite n’est pas plus grande que celle d’un Gloxy GX-F1000 ou d’un Canon 580 EXII. Ce qui est en revanche plus grand, c’est la tête qui, arrondie, laisse une « tache de lumière » plus grande et plus intéressante. On pourra même dire qu’elle est plus délicate qu’un autre flash sans aucun type de diffuseur.

La tête magnétique du Quadralite Stroboss V1

Si on ajoute à cela que la tête présente une partie avant magnétique sur laquelle on peut facilement assembler plusieurs types d’accessoires modificateurs, on parviendra rapidement et simplement à modifier la lumière et à l’adapter à nos besoins. On peut ainsi installer rapidement un snoot ou un filtre CTO, sans interrompre la séance, aux avantages respectifs. Et la liste des accessoires disponibles est assez longue.

(55)
Filtre ND2-ND400 Variable Gloxy
  • Permet de régler différents niveaux, de ND2 à ND400
  • Contrôlez la profondeur du champ sur vos photos
  • Idéal pour les situations avec un éclairage intense
  • Il vous permettra d'augmenter le temps d'exposition
  • Compatible avec la photographie en noir et blanc
  • Etui de protection inclus
  • Choisissez parmi les diamètres suivants disponibles : 52, 55, 58, 62, 67 et 77 mm

Batterie rechargeable de série à grande capacité

La puissance de notre flash Quadralite Stroboss V1 es assez grande. Si l’on se penche sur le nombre-guide, il ne semble pas très élevé mais je vous assure qu’il est supérieur à d’autres flashs que j’ai utilisés. Cela s’explique par le fait que la détermination des nombres-guides se fait différemment pour pouvoir gonfler ces valeurs. Dans ses caractéristiques techniques, Quadralite donne un nombre plus contenu que d’autres mais à puissance maximale, il n’a rien à envier aux autres.

Mais ce qui le différencie des autres flashs ordinaires, c’est l’emploi d’une batterie lithium-ion à grande capacité. Ce qui donnera non seulement au flash une autonomie très prolongée mais aussi un temps de recharge plus court des condensateurs, si bien qu’on peut effectuer des séries de déclenchements à forte intensité avec une grande agilité et à grande vitesse. Par ailleurs, la durée de recharge de la batterie est assez courte, elle peut même être rechargée au moyen d’un câble USB et d’une Power Bank.

Je peux aussi vous dire que j’ai utilisé le flash avec une seule recharge sur plusieurs séances, avec un usage intensif du flash et je n’ai pas fini de le décharger. Evidemment, je ne déclenche pas toujours à puissance maximale. Mais je l’utilise exactement comme le Canon 580 EXII, le premier flash que j’ai acheté et qui usait un pack de quatre piles alcalines haut de gamme à chaque séance.

Eclairage continu Led

Ce flash Quadralite dispose d’une puissante LED de 2 W sur la partie inférieure de la tête arrondie, qui peut parfaitement servir d’éclairage continu pour des éclairages vidéo ou pour la photo dans des lieux à faible lumière générale. Le contrôle de la puissance de cette lumière continue se règle à l’aide de la molette du flash et je peux contrôler jusqu’à 10 niveaux de puissance. Elle donne de bons résultats en vidéo, lorsqu’on ne dispose pas d’un équipement d’éclairage spécifique. Par ailleurs, comme lumière continue, je peux l’utiliser comme une lumière pilote et faire un studio d’éclairage du modèle et de la projection d’ombres avant de prendre la photo et d’agir en conséquence. Ce qui me fait gagner beaucoup de temps et aller au déclenchement sûr.

De nombreux accessoires modificateurs

Vous me direz qu’il existe des tas de modificateurs pour tous types de flash sur le marché et que par conséquent, cette caractéristique ne devrait pas se trouver ici mais dans le point suivant. Mais ce qui rend ce Stroboss V1 si spécial, c’est sa tête magnétique. Ce qui va permettre de changer facilement de modificateur. D’autant qu’il existe déjà de nombreux accessoires totalement compatibles avec cette tête. Ainsi, s’il y a des modificateurs pour tous les flashs, ceux de ce modèle présentent un supplément de simplicité d’utilisation et de vitesse apporté par le système magnétique.

Quadralite Stroboss V1 : caractéristiques communes

Dans cette partie des caractéristiques communes, on compte sur le meilleur de la technologie en flash car on doit pouvoir compter sur des standards minimum, qu’on soit amateur ou professionnel.

Technologie ETTL

Ce flash bénéficie du meilleur de la technologie TTL de dernière génération. On profite ainsi d’une utilisation totalement automatique dans les situations où l’on ne peut pas faire de tests, pour lesquelles on doit déclencher rapidement et sans arrêt. Ce flash dispose d’un bouton TCM qui bloque la dernière configuration établie, ce qui assure que les paramètres ne changent pas. Autrement dit, c’est un élément d’union entre le système ETTL et le manuel qui permet de passer du mode flash au mode manuel avec la dernière configuration avec laquelle on a déclenché en mode ETTL. Avec cela, on aura le meilleur des deux modes et on pourra passer de l’un à l’autre directement et rapidement.

Sur des événements précis ou pour les portraits d’enfants, je travaille généralement en mode ETTL. Lorsqu’on photographie des enfants avec un flash, ils se fatiguent vite des éclairs, si bien qu’on ne peut pas faire trop de tests, aussi il faut aller vers le plus sûr. Si les photos sont réussies et brèves, c’est encore mieux

Manuel jusqu’à 1/256

Le flash en mode manuel fonctionne dans un mode plus étendu que d’autres flashs. Le Quadralite est capable d’atteindre les 1/256 de puissance, comparé aux 1/128 d’autres marques. Par ailleurs, il dispose d’un réglage décimal entre deux stops, au lieu des tiers de stop typiques, si bien qu’on profite d’une plus grande précision dans le réglage et qu’on peut régler très finement l’éclairage de nos photos.

On peut déclencher le flash à partir de la griffe « à bout portant » sans crainte, grâce à la tête arrondie et à la possibilité d’utiliser le flash en mode manuel, on parvient à équilibrer parfaitement la lumière environnante avec celle du modèle, au profit d’un éclairage semblable à celui que nous donneraient des flashs externes avec un diffuseur de type softbox

Quadralite Stroboss V1 : flash stroboscopique

Bien que le mode stroboscopique soit un mode qui s’impose de plus en plus sur de nombreux équipements, la facilité de la configuration sur le Stroboss V1 le rend extrêmement simple d’utilisation. Il suffit de choisir le nombre de déclenchements à faire et la fréquence de déclenchement par seconde (hertz). Il règle alors automatiquement la puissance de déclenchement permise. On peut le configurer à l’inverse, autrement dit en réglant la puissance et la fréquence pour qu’il nous indique le nombre maximum de déclenchements.

Le flash stroboscopique nous permet de faire ce type de capture. Cette photo, par exemple, est prise à la main et avec l’unité de flash montée sur l’appareil photo. La durée d’exposition n’est ni plus ni moins que d’une seconde et on a configuré avec quatre déclenchements à une vitesse de 4 Hz. Si j’avais déclenché à une vitesse de deux secondes, j’aurais pu faire les quatre déclenchements à 2 Hz et la puissance des déclenchements aurait été le double

Technologie sans fil

Ce flash dispose de la technologie sans fil la plus moderne, par radiofréquence et via des systèmes classiques comme par cellule photoélectrique. Il peut aussi bien travailler comme maître qu’esclave. En tant que maître, on peut contrôler une grande variété de flashs indépendamment les uns des autres, avec un contrôle total à partir de l’unité de flash. On peut établir différents modes de travail dans chaque groupe, établir les puissances, etc. Et on peut le configurer pour qu’il ne se déclenche pas lorsqu’il est placé sur la griffe.

(69)
Sac à dos Gloxy PRO AW
  • Anses rembourrées et harnais pour un transport pratique
  • Base pour un trépied ; mains libres pour la photographie
  • Accès rapide à l'appareil photo pour plus de confort
  • Poches pour accessoires et pour tablette
  • Une housse imperméable AW incluse
  • Intérieur amovible, sac à dos multi-usages !

Il peut par ailleurs être utilisé comme esclave ou bien être contrôlé par un autre flash similaire ou par l’un des déclencheurs du marché de la série Navigator X de Quadralite.

Enfin, précisément, il peut également être utilisé comme esclave à l’aide d’une photocellule. Si bien que le flash répondrait à un éclair produit par un autre flash. Mais à la différence d’autres systèmes, Quadralite a intégré au Stroboss V1 deux modes de configuration de la photocellule. Le système S1 lance le flash tel que se détecte un éclair de flash. À l’inverse, le système S2 peut détecter les éclairs des flashs TTL et synchroniser seulement lorsqu’il détecte que le flash principal s’est lancé. De cette manière, on peut facilement configurer son flash comme esclave, à condition toutefois d’avoir les conditions lumineuses requises.

Synchronisation à grande vitesse et second rideau

La synchronisation à grande vitesse va permettre d’utiliser des vitesses supérieures aux vitesses de synchronisation de chaque appareil photo. Par exemple, sur mon Sony, où la vitesse de synchronisation est assez élevée (1/250), on peut aller au-delà de cette valeur et opter pour des vitesses d’1/8000. On n’a peut-être pas besoin de tant de vitesse mais pour certains portraits en contre-jour, c’est très utile pour bien équilibrer la lumière environnante et celle du modèle, au profit de magnifiques portraits pendant le coucher du soleil, par exemple.

Avec la synchronisation à grande vitesse, on peut obtenir d’intéressants portraits en contre-jour, lorsqu’une durée d’exposition courte est nécessaire pour pouvoir capturer des détails du fond. Cette photo a été prise à une vitesse d’1/500 s, soit le double de la capacité de synchronisation de mon appareil et elle pourrait être plus élevée encore

(66)
Télécommande intervallomètre sans fil Gloxy WTR
  • Contrôlez votre appareil à 100 mètres de distance
  • Idéal pour la photographie de nature, la photographie nocturne et le lightpainting
  • Ecran LED avec lumière et alarmes sonores (désactivables)
  • 999 séries programmables de 9 photos chacune
  • Fonction multi exposition pour technique HDR
  • Disponible pour appareils Canon, Pentax, Nikon, Panasonic, SonySigma, Olympus, Fujifilm, Samsung et dispositifs iOS.

La synchronisation du second rideau ou à faible vitesse permettra de synchroniser le déclenchement juste au moment où se ferme le second rideau de l’obturateur. Ce qui permettra d’éclairer le sujet ou l’élément principal à la fin du temps de capture, sur les prises à l’exposition lente.

Tête mobile

À l’heure actuelle, presque tous les flashs ont la même tête articulée qui peut tourner dans toutes les directions. Ce qui va permettre de projeter l’éclair selon la technique du flash avec rebond, pour de grands résultats. Ce qui distingue ce Stroboss V1, c’est la qualité de ses articulations puisqu’elle présente juste la rigidité qu’il faut pour la régler aisément. Sans compter qu’elle est totalement articulable d’une seule main, pour une plus grande simplicité d’utilisation.

La tête mobile vous permet de déclencher le flash avec un rebond contre le plafond ou le mur. Sur cette photo de studio, la modèle se trouve très près du fond. Comme vous pouvez l’apprécier, la lumière du flash direct est assez dure. Pour cela, vous devez observer l’ombre définie. Sur la prise de droite, on n’a pas d’ombre ni de reflets dans la chevelure, juste pour avoir fait rebondir ici le flash sur le plafond

Qualité de construction

Par chance, les fabricants de flashs de gamme intermédiaire ne lésinent pas sur la qualité des matériaux de fabrication dans leurs équipements. C’est le cas du Quadralite Stroboss V1. La qualité générale de l’équipement est magnifique mais si l’on s’intéresse aux finitions, sur l’écran, les boutons, le système de batterie, etc. on verra qu’il est du niveau de flashs qui coûtent trois fois plus cher. Par ailleurs, il inclut un étui rembourré de grande qualité, ainsi qu’un pied de flash pour le monter sur un trépied ou bien l’appuyer sur une surface plane. On l’a vu avant, les articulations sont délicates, fluides et avec un certain degré de résistance pour pouvoir le faire pivoter constamment sans crainte. Bref, une merveille de construction.

Quadralite Stroboss V1 Flash
  • Flash compatible avec les griffes Canon, Nikon, Sony MIS, Olympus, Panasonic et Fujifilm
  • Produisez une lumière diffuse avec sa tête arrondie
  • Utilisez son système sans fil pour travailler sans câbles
  • Une lumière assez intense avec son nombre-guide de 42
  • Permet de régler la puissance pour obtenir plus ou moins d'intensité
  • Se recycle rapidement pour travailler plus vite
  • Fonctionne à l'aide d'une batterie longue durée
  • Tout indiqué pour les professionnels comme les amateurs
  • Pourvu d'une tête rotative pour plus de mobilité

Quadralite Stroboss V1 : conclusion

Après avoir analysé ces caractéristiques, spécifiques comme communes, de ce flash Quadralite Stroboss V1, j’ajouterai juste que j’ai fait un très bel achat, si bien que je conseillerais d’en acheter plusieurs et de profiter de tous les avantages propres à ces flashs en les combinant à la grande puissance de leur système de communication sans fil.

Texte original (traduit de l’espagnol) et photos : Alberto Bouzón

Laissez votre évaluation

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Quitter la version mobile