20 conseils super utiles pour prendre des photos dans les musées et cathédrales (I)

20 conseils super utiles pour prendre des photos dans les musées et cathédrales

Les musées et cathédrales sont généralement des passages obligés pour les voyageurs. C’est là que se donnent rendez-vous un grand nombre de touristes équipés d’appareils photo mais c’est aussi dans ces endroits où obtenir de bons résultats s’avère plus compliqué qu’il n’y paraît. En outre, le manque d’éclairage et l’interdiction d’utiliser le flash ou un trépied rendent plus difficile cette tâche.

Vous avez en tête de faire un voyage et vous aimeriez savoir prendre des photos de musées et cathédrales et qu’elles soient réussies ? Aujourd’hui, nous vous révélons les 10 premiers conseils super utiles pour y arriver. Prenez bien note !

20 conseils utiles pour prendre des photos dans les musées et cathédrales (première partie)

1. Renseignez-vous sur le règlement

Bien que les règles soient les mêmes presque partout, chaque musée ou lieu de culte peut être approché différemment. Vous renseigner sur les restrictions à l’entrée lors de la planification de la visite vous évitera de mauvaises surprises. La plus commune est l’interdiction du flash puisque la lumière peut réduire la durée d’exposition. Beaucoup d’endroits interdisent également l’utilisation de trépieds pour empêcher la formation de groupements de personnes ou simplement pour des raisons commerciales.

Comment prendre des photos dans les musées et cathédrales

2. Utilisez une grande sensibilité ISO

Quand le règlement ne permet pas l’utilisation du flash ou du trépied, vous pouvez obtenir de très bonnes photos en prenant des valeurs ISO élevées qui utilisent une vitesse d’obturation suffisamment rapide pour que vos photos ne soient pas floues. C’est important d’être familiarisé/e avec le comportement du bruit sur votre appareil photo et de bien savoir quelle est la valeur ISO maximale à laquelle la perte de qualité est acceptable. Si, en dépit de cela, vous la dépassez légèrement, vous pouvez recourir à un logiciel de traitement du bruit.

3. Incluez un mini-trépied dans votre équipement

Si vous ne voulez pas prendre de risques avec l’ISO, alors vous pouvez avoir recours à un mini-trépied facilement transportable, même vissé à l’appareil photo ou bien raccordé par la sangle. Cet accessoire présente tout de même quelques inconvénients : vous serez obligé/e de réaliser des plans très rapprochés au sol et en contre-plongée. Vous ne serez pas non plus très à l’aise puisque pour pouvoir le manier, vous devrez être constamment accroupi/e. Les balustrades, les rebords ou les bancs des églises, entre autres, sont des endroits où vous pourrez le stabiliser pour gagner de la hauteur.

Comment prendre des photos dans les musées et cathédrales

4. Improvisez un appui pour l’appareil photo

Même quand vous choisissez une valeur ISO plus élevée – le plus conseillé dans ces situations-là , il y aura des moments où vous ne pourrez pas stabiliser l’appareil photo pour utiliser une vitesse d’obturation plus faible. C’est particulièrement le cas dans les pièces très photogéniques, où il y a du passage en permanence.
Une bonne manière de supprimer les passants, s’ils n’apportent rien à la photographie, c’est d’utiliser un filtre gris à densité neutre et un temps d’exposition prolongé.
Si vous cherchez un trépied improvisé où poser l’appareil photo, vous pouvez utiliser la base de certaines colonnes, les espaces d’exposition ou encore les rampes assez larges… Peu importe la situation, tout peut servir.

  • Un bon allié dans cette situation pourra être le filtre Gloxy ND2-ND400 : comme c’est un filtre variable, il vous permettra de tester les différents niveaux de densité neutre jusqu’à ce que vous atteignez le résultat le plus optimal. Sa densité minimale fonctionne comme si vous fermiez le diaphragme d’un stop, et la maximale comme si vous le fermiez de 9 stops.

 

5. Prenez un filtre polarisant

La meilleure stratégie pour éliminer les reflets des vitrines et du vitrage qui protègent les oeuvres d’art et les sujets que vous désirez photographier, est d’utiliser un filtre polarisant. En faisant pivoter la bague du filtre, vous verrez que les reflets changent de position puis finissent par disparaître. Le filtre polarisant retiendra un peu la lumière, ce qui reviendra à avoir un stop supplémentaire d’ISO.

Comment prendre des photos dans les musées et cathédrales

  • Une bonne option est le filtre polarisant circulaire Gloxy : en plus de réduire les reflets sur les surfaces réfléchissantes telles que le le verre ou l’eau, il permet aussi de sublimer les couleurs en augmentant le contraste.

6. Incluez des gens dans vos compositions

Les photographes qui travaillent pour la publication sont conscients de la valeur ajoutée que représente le fait d’incorporer des gens dans leurs clichés, particulièrement s’ils renforcent le message que transmet la scène. Par exemple, dans les musées, quelqu’un qui observe ou qui montre du doigt un élément, renforce l’intérêt du spectateur pour la scène.

7. Soyez patient/-e

Composer des photos avec des gens, ce n’est forcément simple. Généralement, ce n’est pas la photo tant convoitée et recherchée que vous aurez du premier coup. Mais si vous vous placez à un endroit donné, que vous attendez assez longtemps et que vous êtes patient/-e, alors l’occasion finira sûrement par se présenter à vous.

8. Tenez-vous au courant du calendrier des événements

Si vous partez photographier une cathédrale, avoir des informations sur les dates des liturgies (rites religieux) et les faire coïncider avec le moment de votre visite peut grandement favoriser vos clichés. Ainsi, la raison d’être du lieu prend tout son sens et la valeur documentaire de la prise est renforcée. Ceci est aussi applicable à des expositions ou à des événements dans certains musées.

Comment prendre des photos dans les musées et cathédrales

9. Choisissez des sujets originaux

Il est facile de succomber à la tentation de ne photographier que le plus emblématique. Toutefois, la meilleure photo n’est généralement pas là où visent tous les appareils photo. Si vous reprenez votre respiration, relâchez votre doigt du déclencheur et regardez autour de vous, vous en trouverez probablement des plus originales.

10. Recherchez des situations particulières

Les endroits touristiques où afflue le public regorgent de situations particulières. Souvent, ça vaut la peine d’abandonner la mentalité du touriste ou du documentariste et de se mettre dans la tête d’un reporter-photographe.

Comment prendre des photos dans les musées et cathédrales
Voilà, c’était la première série de conseils pour prendre des photos dans les musées et cathédrales. Dans le prochain post, nous vous donnerons les dix derniers conseils, suivez-nous très attentivement sur le blog et sachez que si vous avez des suggestions dont nous faire part, vous pouvez les laisser dans les commentaires. Nous serons ravis de lire votre contribution !

(Photos et texte original : © Daniel Santos Megina)

Laissez votre vote

20 points
Upvote Downvote

Total votes: 34

Upvotes: 27

Upvotes percentage: 79.411765%

Downvotes: 7

Downvotes percentage: 20.588235%

Écrit par Orlane Olivaux

Originaire de Paris, je suis étudiante et passionnée de photo depuis plusieurs années. À travers mes articles, je voudrais partager avec vous mes coups de coeur photo et mes quelques astuces pour de beaux clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *