4 clés pour photographier les insectes

L’éclosion des fleurs au printemps signifie également l’arrivée massive des insectes sans lesquels ce phénomène ne pourrait se produire. Même si cette catégorie animalière est loin d’être votre tasse de thé, je suis convaincue que vous adorerez photographier les insectes. La bonne nouvelle, c’est que vous les trouverez partout, dans votre jardin, au parc le plus proche ou tout simplement virevoltant autour de vos pôts fleuris, soigneusement installés sur votre terrasse. N’ayez pas peur de vous approcher des toiles d’araignées, sans conteste le meilleur spot pour observer toutes sortes d’insectes malheureusement prisonniers. Passionnez-vous pour les mouches et les fourmis, elles vous surprendront. Vous avez envie de photographier les insectes mais vous êtes en panne d’idées ? Voici 4 clés d’entrée pour ouvrir la porte du merveilleux monde des insectes ! Découvrez les meilleurs conseils pour vous initier à cette discipline.

4 clés pour commencer à photographier les insectes

1. Rapprochez-vous (mais de loin)

Pour photographier les insectes, l’objectif macro reste le plus indiqué car il vous permet de vous rapprocher considérablement, avec un coefficient d’agrandissement de 1:1. Les focales recommandées pour cette discipline oscillent entre 100 et 180 mm et vous pourrez les combiner avec un convertisseur de focales. Si vous utilisez de plus petites focales, vous devrez énormément vous rapprocher et courrez le risque d’effrayer vos petits sujets.

Photographier les insectes : Rapprochez-vous (mais de loin)

Réaliser la technique de l’objectif inversé ou utiliser les lentilles de conversion peut se révéler particulièrement utile pour capturer des plans fermés ou des plans détaillés des insectes. Certains d’entre eux sont tellement petits qu’il est indispensable de recourir à ces accessoires ou techniques complémentaires pour les photographier.

Vous pouvez attirer certains insectes avec du miel ou de la nourriture en général, une astuce simple pour séduire efficacement nos modèles réduits ailés.

2. Capturez le moment idéal

Effectuer la mise au point à une distance réduite n’est pas toujours simple mais vous devrez malheureusement ajouter une autre difficulté : saisir le caractère inconstant des insectes. Quand vous partirez photographier les insectes, emmenez dans votre sac une bonne dose de patience et analysez un minimum la situation et les plans à adopter avant de vous rapprocher. Chercher la bonne pose de l’insecte et la plus belle scène pour l’enrober peut parfois se transformer en une véritable odyssée quand il s’agit de photographier des papillons, des abeilles et j’en passe, tous caractérisés par des vitesses de croisière élevées. Essayez de vous imposer quelques règles de conduite et vous constaterez rapidement que les mouvements de nos amis les insectes ne sont pas le fruit du hasard. Il existe également certaines variétés de fleurs qui, du fait de leur taille ou de leur couleur, sont les préférées des insectes et ils aiment les fréquenter, beaucoup, souvent : observez-les et poursuivez-les jusqu’à ce qu’ils retournent s’alimenter sur telle ou telle fleur en particulier.

Photographier les insectes : Capturez le moment idéal

Dans d’autres cas, vous devrez tout simplement être très rapide et profiter de l’occasion rêvée, qui ne pourra certainement pas se répéter. À l’aube, beaucoup d’insectes se déplaceront plus lentement car ils se seront mouillés dans la rosée.

3. Contrôlez la lumière

Comme vous serez à l’extérieur pour photographier les insectes, préparez-vous à lutter contre le soleil. Vous pourrez photographier plus facilement durant les journées nuageuses car la lumière est plus douce. Lors d’une journée ensoleillée, la lumière est beaucoup plus dure et crée des ombres inattendues avec lesquelles vous allez devoir composer. Pensez que votre corps et votre objectif peuvent créer des zones d’ombres qui pourraient vous servir pour ne pas trop exposer votre sujet. Essayez de toujours travailler avec le soleil dans votre dos afin que ce dernier éclaire votre sujet de manière adéquate sans créer d’effets de silhouettes.

Vous pouvez également vous munir d’un réflecteur pour remplir les zones d’ombres et corriger la direction de la lumière quand elle se propage de manière latérale. Avec des sujets si petits, vous pourriez tout simplement utiliser une feuille de papier blanc pour le même effet.

Photographier les insectes : Contrôlez la lumière Photographie de ©Tambako de Jaguar.

Pour photographier les insectes, il est plutôt conseillé d’utiliser un flash cobra que vous utiliserez simplement en mode esclave grâce à une télécommande. Si vous utilisez un flash, n’oubliez pas de placer un petit diffuseur pour offrir à votre insecte la lumière la plus douce possible. Pour photographier les insectes, fermez le diaphragme pour maximiser la profondeur de champ.

4. Soignez la composition au maximum

Une bonne photo signifie un cadre bien marqué, un ensemble d’éléments esthétiques et la photographie d’insectes ne fait pas exception. Tenez compte de ces quatre principes :

  • Faites en sorte que vos fonds soient lisses et uniformes
  • Tenez compte de la loi du regard et laissez de l’espace entre les yeux de l’insecte et le bord de la photo
  • Cherchez des scènes monochromes ou ceux dont la couleur dominante contraste avec votre sujet
  • Quand les insectes occupent peu d’espace sur la photo, il s’agit de les placer sur les points critiques

Photographier les insectes : Soignez la composition au maximum Photographie de ©Horla Varlan.

Nos recommandations

Pour vous initier à cette nouvelle discipline et photographier les insectes sous leur plus beau jour, n’oubliez pas d’emporter avec vous ces quelques accessoires :

  • Lentille macro Raynox DCR-250: La lentille la plus populaire du marché, ni plus, ni moins. Son facteur de conversion de +8 dioptries fait de cette lentille votre meilleure alliée pour vos expéditions macrophotographiques. Très polyvalente, vous pourrez l’utiliser pour photographier les insectes, les fleurs, les timbres et même vos objets réduits si vous êtes un passionné de sciences. Elle est compatible avec les appareils photo et les caméscopes dotés d’un diamètre  compris entre 52mm et 67mm, inclus.

Objectif Macro
(59)
Lentille macro Raynox DCR-250
  • La MACRO la plus populaire du marché à un prix incroyable
  • Compatible avec toutes les marques, très adaptable
  • Pour les objectifs au diamètre compris entre 52 et 67 mm, s'installe très facilement 
  • Convertissez votre objectif en objectif macro à moindre coût
  • Idéale pour photographier des insectes et de petits objets, des photos plus originales
  • Facteur de conversion de +8 dioptries, rapprochez-vous encore plus
Visit Objectif Macro
  • Bague d’inversion Macro Kooka KK-AT5 pour Canon EF: l’option parfaite pour vous initier à la macrophotographie quand vous n’avez pas spécialement envie d’investir dans un nouvel objectif spécifique. Avec cette bague, vous pourrez obtenir un rapport de reproduction allant jusqu’à 1:7 et comme elle est fabriquée en métal, vous la conserverez longtemps.

Bague d'inversion Macro AF Kooka KK-AT5 pour Canon EF
(1)
Bague d'inversion Macro AF Kooka KK-AT5 pour Canon EF
  • Une option économique pour pratiquer la macrophotographie
  • Obtenez des rapports de reproduction jusqu'à 1:7
  • Compatible avec les montures d'appareils Canon EF
  • Conserve l'utilisation de l'AF et le réglage du diaphragme
  • Des bagues d'adaptation de 58, 67, 72 et 77 mm
  • D'incroyables plans détaillés avec votre objectif !
  • Kit de tubes d’extention Kooka AF (12mm, 20mm, 36mm): l’avantage de ces tubes, c’est que vous pouvez les utiliser ensemble ou séparément selon l’effet d’amplification que vous désirez obtenir. Une solution facile et économique pour débuter en photographie macro.
Kit de tubes d'extension AF (12mm, 20mm, 36mm)
(1)
Kit de tubes d'extension AF (12mm, 20mm, 36mm)
  • Kit de trois tubes d'extension Meike de différentes longueurs
  • Entrez dans le monde fascinant de la macrophotographie sans changer d'objectif
  • Une option économique et facile pour pratiquer la macrophotographie
  • Vous pouvez les utiliser ensemble ou séparément
  • Compatible avec l'autofocus
  • Plusieurs montures disponibles
  • Voir télécommande intervallomètre METi: Si vous n’avez pas envie de faire peur à votre insecte, immortalisez-le depuis une certaine distance. Avec  à la télécommande Gloxy MET-i, vous pouvez photographier sans câble à une distance approximative de 5 mètres grâce à la technologie infrarouge.

Télécommande intervallomètre sans fil Gloxy METi
(13)
Télécommande intervallomètre sans fil Gloxy METi
  • Nouveau modèle sans fil à technologie infrarouge
  • Télécommande intervallomètre avec fonction multi-exposition
  • Fonctionne jusqu'à une distance de 5 m environ, sans câble
  • Idéale pour la photo nocturne, les expositions prolongées, etc.
  • Avertissements sonores, écran LED rétroéclairé et design ergonomique
  • Disponible pour Canon, Pentax, Nikon, Panasonic, Sony, Sigma, Olympus, Fujifilm, Samsung et dispositifs iOS

Il existe un accessoire qui peut vraiment vous intéresser pour photographier les insectes car il est très pratique et simple d’utilisation. Il s’agit du déclencheur Miops. Il  sert aussi bien de déclencheur pour votre appareil photo comme pour votre flash cobra et vous pourrez le contrôler, dans un cas comme dans l’autre, à partir de votre smartphone à travers l’appli du fabricant. Il dispose de trois capteurs : de son, de lumière et laser.

4 clés pour photographier les insectes

Photographier les insectes ne suppose pas de réaliser de gros investissement mais plutôt un peu de patience et une bestiole disposée à se faire tirer le portrait. Quel est votre truc pour réussir ce type de cliché ?

Photo principale : © Richard Barrett-Small

Laissez votre évaluation

10 points
Upvote Downvote

Total votes: 12

Upvotes: 11

Upvotes percentage: 91.666667%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 8.333333%

Écrit par Charlotte Thimister

Je suis née à Liège en 1988. Je suis historienne de formation mais aussi amoureuse d'art et de photographie. Enthousiaste de pouvoir partager ma passion à travers quelques mots et clichés.

2 Comments

Leave a Reply
  1. Bonjour,

    Je débute dans la macro que je trouve particulièrement intéressant et après avoir acheté la bonnette Raynox DCR-250 suite à la lecture d’un blog sur le sujet, il y a toujours quelque chose que je ne comprends pas.
    C’est d’ailleurs pour cela que je vous contacte.
    En effet, je monte sur mon boîtier un objectif que je mets à la focale 105 mm comme vous le citez dans votre article, je clipse la bonnette dessus et je remarque que je suis toujours obligé de m’approcher d’environ 3 cm du sujet que je veux photographier et c’est le même cas avec un autre objectif avec la focale de 55 mm. Toujours mes 3 cm entre le sujet et le bout de la bonnette ?
    En lisant votre article ainsi que celui déjà lu auparavant, je pensais que plus j’avais une focale de 105 à 300 mm (par exemple !) plus je pouvais m’éloigner de mon sujet par exemple des papillons, abeilles, etc ?
    Ce qui n’est pas du tout le cas comme expliqué ci-dessus !
    Qu’est-ce que je fais de faux et quels sont vos trucs ?
    Dans l’attente de vos nouvelles, je vous souhaite une bonne journée.

    • Bonjour,

      Je ne pense pas que vous fassiez mal les choses, le fait est que plus la distance focale choisie sera faible, plus vous aurez besoin de vous rapprocher de votre sujet pour une mise au point correcte. Si vous parvenez à obtenir un sujet net à 3 cm de distance, cela ne veut pas dire que vous devrez toujours opter pour cette distance même si ça fait sens, tout dépend de votre projet photo. Si vous voulez des plans vraiment très détaillés d’un insecte, par exemple, il faudra quand même vous rapprocher considérablement. S’il s’agit d’un élément (fleur, insecte) pris dans son environnement à photographier de près, la distance sera plus grande pour pouvoir intégrer une profondeur de champ un petit peu plus grande.

      Ce que je peux vous conseiller, en tout cas, c’est de toujours faire des essais d’abord avec la mise au point manuelle pour voir à quelle distance la mise au point sera la bonne. Avec un peu de pratique, vous pourrez alors recourir à la mise au point automatique qui est une fonction admise par la bonnette que vous avez achetée.

      En espérant vous avoir aidé.
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.