Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Rater ses clichés, voilà une peur qui prend tous les photographes de mariage avant de commencer leur reportage. Dans les mariages, il n’y a pas de seconde prise. En général.

C’est une situation où les sentiments sont à fleur de peau, répéter un geste ou un moment ne sert pas à grand-chose.

Nos conseils d’aujourd’hui vont en toute humilité à tous ceux et toutes celles d’entre vous qui se lancent dans une discipline aussi difficile que la photographie de mariage et d’autres événements sociaux.

L’opportunisme professionnel ne fait aucun doute dans ce secteur car la photographie de mariage a vu avec la crise comment beaucoup d’amateurs se sont lancés dans l’aventure de devenir professionnels du secteur.

photographie de mariage

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

La baisse des prix des appareils reflex et l’expansion des CSC qui ont amélioré leurs performances, ont contribué à ce que le fait de prendre une photo soit désormais plus économique que jamais mais cela ne signifie pas pour autant que celui ou celle qui se trouve derrière l’objectif sache bien prendre les photos. En effet, une photo, ce n’est pas seulement une qualité d’image : c’est bien plus.

Voilà pourquoi, sans rentrer dans le sujet de la professionnalisation, on vous propose une série de conseils très utiles sur ce que vous pouvez (et aussi sur ce que vous devez) faire lors du reportage d’un mariage, que vous soyez un professionnel qui débute dans ce monde ou bien la personne chargée de prendre des photos du mariage de vos amis.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : Katsu Nojiri

Aspects techniques à prendre en compte

Tout planifier laissera moins de place aux ratages éventuels, même si vous devrez certainement improviser à plus d’une occasion.

En tout cas, savoir quoi faire face aux imprévus, c’est essentiel et c’est là qu’entrent en jeu la discipline et l’ordre. Avoir un équipement prêt vous permettra de relever avec succès le défi de la photographie de mariage.

Comptez sur plusieurs cartes mémoire rapides

D’une grande capacité et fiables. Une marque connue est en géneral meilleure et ne pose pas de problèmes. Ce n’est pas exceptionnel qu’une carte vous fasse défaut à un moment ou à un autre. Si cela vous arrive et que vous disposez de l’option de deux slots ou rainures sur votre appareil photo, activez l’option backup sur la seconde rainure. C’est peu probable que cela arrive mais mieux vaut prévenir…

Utilisez deux appareils

La plupart des professionnels utilisent deux appareils photo pour pouvoir travailler avec celui de rechange au cas où l’appareil principal viendrait faire faux bond. Parfois, pour des raisons budgétaires, le second appareil photo est plus normal. Alors, entendu ? Utilisez deux appareils photo si possible.

Aidez-vous d’appuis

Une autre question essentielle liée à la précédente, c’est qu’il vaut mieux qu’il y ait au moins deux photographes pour couvrir l’événement, en apportant des angles différents d’un même moment ou bien en couvrant diverses situations qui se produisent en même temps.

Par exemple, pendant que l’un s’occupe des jeunes mariés, l’autre peut très bien photographier la réaction des invités.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : Alfonso Domínguez Lavín

Emportez des batteries de rechange

Que vous ayez l’intention d’utiliser des flashs ou pas, n’oubliez pas de disposer de batteries bien rechargées (celles des flashs et celles des appareils). Tout doit être prêt à l’emploi et avec des piles et des batteries de rechange.

Un sac pratique, c’est indispensable

Emportez un sac ou un sac à dos pratique, qui vous permette d’avoir votre équipement sous la main et avec l’assurance d’avoir tout ce qu’il vous faut pour changer rapidement de matériel.

Utilisez des objectifs rapides et lumineux

Vous ne le regretterez pas au moment de l’édition.

Assurez-vous de contrôler l’ISO

La vitesse d’obturation sera un autre pilier de l’exposition à prendre en compte, pour ne pas vous retrouver avec des photos floues.

Passez en revue les réglages avant de commencer

En photographie de mariage comme pour d’autres disciplines, il est très fréquent de commencer à déclencher et de voir qu’on a conservé les réglages de la veille (et qui ne conviennent pas).

Déclenchez bien évidemment au format RAW : c’est impératif

Vous devrez éditer par la suite les clichés à l’aide d’un logiciel d’édition comme Lightroom mais ce sera toujours plus simple si vous déclenchez en RAW, surtout lorsque vous ferez des corrections.

Enfin, faites des révisions

Repassez tout au peigne fin trois fois. Ne laissez rien au studio ou à la maison : lorsque vous arriverez au mariage, vous ne pourrez plus faire demi-tour.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : Alfonso Domínguez Lavín

Conseils créatifs pour réussir des photos de mariage uniques

Tout ne se résume pas à l’équipement et aux réglages. Bien entendu, la partie la plus importante de l’ensemble, c’est le/la photographe mais  c’est comme pour tout dans la vie : il faut s’entraîner et pratiquer. De la discpline et beaucoup de travail, ce sont les sources de la créativité et de l’inspiration en photographie de mariage.

Soyez agile et bougez

Léger et en silence, mais bougez. N’attendez pas qu’il se passe quelque chose, prenez les devants lorsque vous verrez le moindre signal ou mouvement. Avec le temps, vous apprendrez à lire sur le visage des gens et vous devinerez bien souvent ce qui va arriver.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : Emiliano Horcada

Attention aux téléphones portables

Un photographe de mariage doit être intelligent/e et passer avant les gens, chercher les bons moments et, si nécessaire et toujours avec respect, faire une observation aux invités s’il/elle est gêné/e dans l’exercice de son travail à cause de leurs smartphones. Le cas échéant, il/elle devra prévenir les jeunes mariés si le problème persiste et prendre une décision avec eux. Faute de cela, c’est la qualité du travail final qui risque d’en pâtir.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : Lindsay Child

Adaptez-vous à la situation

Comme dit toujours un bon ami : « Un bon photographe de mariage se débrouille toujours avec ce qu’il y a ». Jouez avec votre environnement, apprenez à utiliser le reflet d’une vitre, d’une glace ou d’un élément de l’endroit comme un canapé, des chaises ou tout autre objet susceptible de vous aider à produire quelque chose de différent et créatif. Car c’est cela aussi, la photographie de mariage : sortir des sentiers battus.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : John Hope

Utilisez plusieurs types d’objectifs

Un 50mm f/1.4 pour les scènes peu lumineuses, un teléobjectif pour capturer de loin ou un 85mm pour réaliser le reportage sur les mariés, peuvent donner une touche différente. Un grand angle ou un fish-eye peuvent apporter un angle sympathique et différent à certains moments aussi.

Sortez des angles traditionnels

Par exemple, essayez d’utiliser un grand angle sous un angle très bas pour l’entrée de la mariée.

Ne l’utilisez pas d’un point de vue en hauteur car les têtes et les troncs sembleront plus grands que les jambes et les pieds, en créant un effet « bizarre » pour notre cerveau (sauf exceptions).

Si, en revanche, vous optez pour un angle bas en utilisant un objectif grand angle, l’effet produit est beaucoup plus agréable pour le cerveau, les pieds et les jambes sont plus longs et la figure de la personne est également allongée, en général.

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(70)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • 100% compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Le meilleur rapport qualité-prix du marché, avalisé par les experts du secteur dans le monde entier
  • Système de radiofréquence 2.4G, nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm), HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000 s
  • Il se charge en 2 secondes, le plus rapide : ne ratez pas votre photo
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Peut être connecté à la batterie externe Gloxy GX-EX2500
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur
  • Procurez-vous un flash professionnel pour le prix d'un flash économique. Convient aussi bien aux débutants qu'aux professionnels

Cherchez des endroits tranquilles

Lorsque arrivera le moment du reportage des mariés, essayez de le faire dans un endroit tranquille, intime et simple. Parlez-leur, soyez sympathique et essayez de les faire rire. Soyez proche.

Cela se verra sur les photos. Essayez de ne pas prendre les photos que tout le monde prend, les photos d’il y a 20 ans, c’était bien il y a 20 ans. Mettez-vous d’accord au préalable avec les mariés sur le type de clichés que vous allez réaliser et rafraîchissez le sujet avec eux avant le jour J.

Photographie de mariage : les clés pour réaliser un grand reportage

Photo : Agence Tophos

Appliquez votre style personnel pour éditer les images

Enfin, appliquez votre style personnel au moment d’éditer les photos, en essayant de ne pas abuser d’effets extrêmes (le contraste de tons excessif ou la fusion type HDR ne se marie pas bien avec les gens, par exemple).

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
(7)
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies
  • Lauréat du prix IF DESIGN 2019

Et si vous n’avez pas essayé avant, n’expérimentez pas le Jour J !

Il arrive également que l’on souhaite évoluer, surtout lorsqu’on est déjà rompu au rythme de ce type d’événements. Mais les expérimentations et les tests se font avant, tout spécialement en photographie de mariage. Si cela n’est pas clair pour vous, notre conseil, c’est de ne pas essayer de nouvelles choses lors d’un mariage parce qu’il pourrait vous arriver les choses suivantes :

La photographie avec des drones

La photographie avec des drones est à la mode, certes, mais acheter le dernier gagdet et savoir s’en servir sont deux choses différentes. Pour qu’il ne vous arrive pas la même chose que dans la vidéo suivante :

Ne forcez pas les postures ridicules

Photographiez plutôt la mariée qui se prépare, qui regarde par la fenêtre, qui respire profondément pour combattre les nerfs, qui sourit à sa mère, etc. Toutes ces situations sont celles qui transmettront par la suite les sentiments vécus en ces jours si particuliers.

Technique strobist

L’utilisation du flash peut être très créatif mais mieux vaut pratiquer en amont. Dans ce making of, le photographe Justin Wojtczak revendique le recours au flash et aux techniques strobist dans le cadre de la photographie de mariage mais alors pour une séance tranquille, sans le stress typique du jour de la cérémonie et dans un environnement très séduisant.

Cette séance, seulement valable pour les gaspilleurs, est connue sous le nom de « Trash the Dress », au cours de laquelle le couple fait bonne figure pendant qu’il subit en silence la destruction d’une tenue, en général aussi chère que spéciale. On n’est pas obligé d’aller aussi loin, cela dit…

N’embêtez pas les mariés avec des demandes incessantes

Ils doivent en effet gérer 1000 choses à la fois et si vous êtes trop insistant/e, cela se ressentira sur la motivation au moment de poser pour vous. Si vous demandez quelque chose, essayez de vous rapprocher de quelqu’un d’intime, de la famille, qui vous serve de lien, un élément à convenir avec les jeunes mariés avant le jour du mariage.

Surveillez les heures lumineuses, les emplacements et la météo

Si vous savez déjà qu’il risque fortement de pleuvoir, par exemple, envisagez des alternatives pour prendre les photos. Un photographe averti en vaut deux. Idem avec les heures lumineuses.

Tenez compte du fait qu’il est de plus en plus normal (pour d’autres motifs) de chercher d’autres dates même si la pleine saison des mariages commence au printemps. Et la qualité de la lumière est différente, au même titre que la quantité d’heures de lumière par jour.

Trépied professionnel
(29)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

photographie de mariage

Conclusion

Couvrir un mariage est un authentique « master en photographie ».

Les scènes changent constamment, la lumière aussi, la pluie peut faire son apparition ou d’autres facteurs climatiques et il faudra alors improviser, il y a des émotions et des sentiments qui apparaissent et qui disparaissent et qui ne peuvent pas être contrôlés mais il doivent être documentés.

Parce que documenter ce qui se passe le jour du mariage reste le premier objectif. Refléter ce qui est arrivé.

Il ne s’agit pas seulement de saisir un appareil photo et de déclencher à tout va. C’est beaucoup plus que cela, la photographie de mariage. Et souvenez-vous, il n’y a pas de seconde prise.

Réaliser un reportage de mariage, cela implique d’être prêt/e pour tout et plus encore. Essayez d’avoir tous les angles couverts, ayez tout bien préparé…

Mais si quelque chose ne fonctionne pas, ne restez pas paralysé/e : improvisez et faites-le naturellement. Il y a toujours une solution.

Texte original (traduit de l’espagnol) : Alfonso Domínguez Lavín

Photo principale : Robb North

Laissez votre évaluation

5 points
Upvote Downvote

Total votes: 5

Upvotes: 5

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

4 Comments

Leave a Reply
  1. Votre article indique bien les signaux qui font d’un photographe un vrai professionnel, le fait d’utiliser 2 boitiers, ou d’avoir 2 slots pour carte mémoire et que l’une fasse le back up. Merci pour cet article et bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.