Les 7 péchés capitaux d’une photo séduisante

Les 7 péchés capitaux d'une photo séduisante

Si vous trouvez une image séduisante, c’est certainement parce qu’elle a péché par l’un de ces 7 points-clé du langage visuel : le rythme, la couleur, la composition, le volume, la texture, le mouvement ou encore le concept. Aujourd’hui, on souhaite vous montrer le mauvais chemin et vous apprendre à quelle tentation doit succomber votre image pour devenir séduisante.

De nos jours, le monde est inondé de photos et bien souvent, on se demande quelles intentions nous cherchons à exprimer avec les nôtres. Captiver, attirer l’attention des autres, sortir du lot. Voyons comment nous pouvons y arriver.

Langage visuel : 7 péchés à rechercher sur vos photos

En contrôlant au maximum le langage visuel, nous pourrons augmenter l’impact et l’attrait de nos photos. Désormais, lorsque vous sortirez prendre des photos, faites en sorte que vos images succombent à l’une de ces sept tentations.

1.  Le rythme : répétition et rupture

Rythme :

n.m. Retour, à des intervalles réguliers dans le temps, d’un fait, d’un phénomène.

Selon la première défintion que l’on trouve dans le dictionnaire Larousse, le rythme est le retour, à des intervalles réguliers dans le temps, d’un fait, d’un phénomène. En l’occurrence, en photo, ce sera la même chose mais avec les éléments qui composent l’image.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le rythme

Répétition des éléments pour créer du rythme

À travers la répétition des éléments, en utilisant les différentes formes disposées et organisées dans la composition, on peut parvenir à considérer comme un rythme ce qui apparaît sur l’image.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : la symétrie

Exemple du recours à un rythme symétrique

Cette répétition des formes qui créent le rythme de l’image peut être de différents types : lent, rapide, alterné, croissant, décroissant, radial, symétrique, etc. en fonction de la manière dont ces éléments s’organisent et entrent en relation les uns avec les autres.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le rythme et la rupture

Exemple de rupture dans un rythme visuel

Un aspect intéressant, lorsqu’on a recours au rythme, c’est de trouver sa rupture. Cela consiste justement à montrer la répétition de plusieurs éléments similaires interrompue par un ou plusieurs éléments avec des attributs variés, qui les font sortir du lot.

2.  La couleur : saturation, tons, harmonie…

Couleur :

n.m. Sensation résultant de l’impression produite sur l’œil par une lumière émise par une source et reçue directement (couleur d’une source : flammes, etc.) ou après avoir interagi avec un corps non lumineux (couleur d’un corps).

Pour maîtriser le langage visuel de notre image et faire en sorte qu’elle soit vraiment séduisante, on peut prendre également en compte la couleur. Une utilisation intelligente de la couleur provoque un impact visuel très puissant.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : la couleur

Les qualités chromatiques de notre image (nuance, brillance, saturation, etc.) ainsi que l’utilisation d’une seule couleur (monochromie) ou l’absence de celle-ci (photos en noir et blanc) ont un gros impact sur la sensation provoquée.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : la couleur

On peut opter soit pour une image en noir et blanc soit pour pour une image en couleur et ce sera de toute façon une décision importante. Si l’on choisit la couleur, on doit prendre en compte comment elles se marient sur l’image : s’il y a du contraste, si cela nous sert à attirer l’attention sur quelque chose, s’il existe une harmonie chromatique, etc.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : la couleur

Dans toutes les disciplines photo, on peut tenir compte de ces facteurs, que ce soit sur une photo de mode où l’on choisit stratégiquement les couleurs de la tenue par rapport au fond ou bien sur une photo de rue où l’on décide d’immortaliser un graffiti sur un mur.

3.  La composition : guide à l’attention du spectateur

Composition :

n.f. Art et action de choisir, de disposer et de coordonner les divers éléments constitutifs d’une œuvre littéraire, artistique, architecturale, etc. ; cette œuvre elle-même.

La composition de l’image et la forme dont les éléments sont distribués et organisés sur cette image, sera un facteur et un péché capital très important pour l’attrait de notre photo. On pourrait même dire que c’est l’un des facteurs les plus importants du langage visuel.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : la composition

Que vous vouliez prendre cet élément en compte ou pas, au moment où vous prenez une photo, vous êtes en train de composer parce que vous avez choisi un cadre qui place chaque élément dans une position déterminée à l’intérieur du cadre et par rapport aux autres formes qui apparaissent. Il semblerait donc que le fait de composer soit intrinsèque à celui de photographier.

Une bonne utilisation de la composition nous aide à guider le regard du spectateur, à faciliter la lecture du cliché ou bien à concentrer l’attention sur un point bien précis. Il s’agit d’un outil très puissant pour maîtriser le langage visuel de vos photos et c’est pour cette raison que ce sera l’un des péchés les plus souvent commis par tout le monde 😉

4.  Le volume : ombres et lumières

Volume :

n.m. Effet permettant de rendre les trois dimensions dans les arts plastiques ou graphiques.

Un autre péché à ne pas négliger, c’est de parvenir à exploiter au maximum le langage visuel, c’est la lumière et la capacité de cette dernière à créer la sensation de volume sur nos images. Grâce à sa présence ou à son absence, autrement dit, grâce aux ombres et lumières qu’elle provoque, on peut donner une apparence tridimensionnelle à une image totalement plate dans notre réalité physique.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le volume

Là où tombe la lumière et où elle disparaît, ce sera toujours un facteur important à prendre en compte en fonction de ce que l’on veut transmettre. Ce n’est pas la même chose, une lumière dure et directe qu’une lumière douce et homogène car la manière dont la lumière frappe les objets change du tout au tout la perception visuelle qu’on a de ces mêmes objets.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le volume

Afin de maîtriser la lumière, non seulement on doit l’observer et voir l’effet qu’elle produit mais on doit aussi tenir compte de facteurs comme l’heure à laquelle on va prendre la photo, la climatologie de ce moment-là (ensoleillé ou nuageux) ou encore l’utilisation de modificateurs de lumière comme des diffuseurs ou réflecteurs si on en a sous la main.

5.  La texture : la magie des détails

Texture :

n.f. Arrangement, disposition des parties d’un corps, d’un ouvrage.

D’autre part, les éléments qui apparaissent sur l’image possèdent une texture bien précise qui les caractérise et leur donne une apparence distinctive. La texture de ces éléments peut être très remarquable, au point de devenir le facteur visuel le plus marquant de la photo.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : la texture

Les plans détaillés sont parfaits pour montrer des textures

Ce péché capital du langage visuel est très prisé en photographie gastronomique, de produit, commerciale, de mode, de nature ou encore en macrophotographie.

6. Le mouvement : préserver ce qui change

Mouvement :

n.m. Déplacement d’un corps, changement de position dans l’espace.

Le mouvement sera un autre péché auquel on serait tenté de succomber pour marquer le spectateur. Il existe différentes manières de refléter ou d’immortaliser le mouvement sur un photo et elles peuvent toutes s’avérer incroyablement séduisantes pour l’oeil humain.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le mouvement

Refléter le mouvement par des sillages

Que ce soit en choisissant une vitesse d’obturation lente pour exprimer le mouvement au moyen d’un sillage laissé par l’elément ou bien en utilisant une vitesse d’obturation rapide pour le figer, le mouvement sera toujours un atout pour nous et nos clichés.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le mouvement

Figer le mouvement

La photographie nous permet de percevoir le mouvement de manière différente de ce à quoi on est habitué. Alors que le mouvement passe par nos yeux, sans plus, pour la photo, c’est quelque chose qui peut être figé et montré. C’est en cela que réside sa grande capacité expressive et son incroyable attrait visuel.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le mouvement

Générer du contraste entre le mouvement et l’absence de mouvement

7.  Concept : il attire par le contenu

Concept :

n.m. Manière dont une entreprise est conçue ; idée générale, projet.

On le sait, la beauté, ce n’est pas tout dans la vie. Vu d’une autre manière, et même si c’est un cliché, il y a une beauté intérieure sur laquelle il faut travailler. En photographie, il se produit exactement la même chose : si l’on se concentre trop sur l’aspect formel, on peut tomber dans le travers de perdre de vue le contenu, le message que l’on veut transmettre.

Les clés pour maîtriser le langage visuel de vos photos : le concept

Un bon concept, cela peut provoquer un grand attrait visuel

Un concept visuel, cela peut évidemment être l’élément le plus frappant de la photo qui devient ainsi le trait d’union avec le spectateur.

N’oubliez pas : lorsque vous sortirez prendre des photos, succombez à la tentation de ces 7 péchés capitaux pour obtenir des clichés séduisants. Il y en a certainement plein d’autres mais ce qui est sûr, c’est qu’avec ces sept facteurs si importants dans le langage visuel, vous pourrez énormément exploiter l’impact de vos images sur les autres.

Alors, vous avez envie de pécher pour vos prochains projets ?

Laissez votre évaluation

19 points
Upvote Downvote

Total votes: 21

Upvotes: 20

Upvotes percentage: 95.238095%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 4.761905%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

2 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.