Comment faire du lightpainting : guide d’initiation en 6 étapes

Comment faire du lightpainting : guide d'initiation en 6 étapes

Le lightpainting est l’une des techniques les plus magiques et amusantes de la photographie de nuit. Mieux accompagné que seul, vous constaterez que « peindre avec la lumière » est non seulement un moyen excellent d’obtenir des photos plus audacieuses et originales, mais que vos assistants aussi profiteront d’une grande séance en usant de leur créativité et de leurs compétences artistiques. Vous aimeriez vous initier à ce type de photographie mais vous ne savez pas par où commencer ? Ne vous inquiétez pas, suivez les 6 étapes simples de ce petit guide et vous verrez ce dont vous êtes capable. Des résultats garantis !

Guide d’initiation pour la photographie lightpainting

Prendre des photos lightpainting est beaucoup plus facile que vous ne le croyez et plus amusant que vous le pensez. Avec ces conseils vous pourrez stimuler votre créativité et obtenir d’incroyables photos.

1. Sélectionnez les paramètres adéquats sur votre appareil photo

Ce que vous devez en premier obtenir, c’est une photo entièrement noire avec un temps d’exposition suffisamment long pour vous permettre d’enregistrer un long mouvement. Les temps d’exposition d’environ 30 secondes sont les plus conseillés (bien que vous puissiez commencer à faire des choses intéressantes à partir de 15 secondes). Pour cela, trouvez un lieu suffisamment sombre, baissez l’ISO au maximum et sélectionnez un diaphragme relativement fermé, et prenez une photo d’essai jusqu’à ce que la photo soit totalement noire.

2. Prenez le contrôle du cadre

Maintenant, éclairez la scène temporairement et ajoutez une référence (hors de la photo) pour savoir où commence et se termine le cadre de votre appareil photo. Cette étape est très importante puisque cet espace sera celui que votre modèle aura pour bouger au moment d’insérer la lumière à la scène.

fotografía-lightpainting-duane-schoon

Photographie: Duane Schoon

Installez l’appareil photo sur un trépied pour faire face au temps d’exposition élevé, ne déplacez pas le cadre et essayer d’utiliser une mise au point angulaire qui permet une plus grande maniabilité pendant le mouvement sur la prise de vue.

Pixelstick LED pour Lightpainting
(1)
Pixelstick LED pour Lightpainting
  • L'outil définitif pour faire du lightpainting
  • 200 LED qui reproduisent 16 millions de couleurs
  • Reproduit chaque image, patron ou effet dans l'air
  • Pour les vidéos en time-lapse et les longues expositions
  • Un outil unique pour des créations uniques

3. Faites la mise au point avant de déclencher

Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de demander à votre assistant de s’installer à la place qu’il occupera pendant la prise de vue avec une lampe torche allumée. Faites la mise au point sur la lumière de la lampe puis, dès que vous l’avez, modifiez le mode de mise au point sur manuel. Ainsi vous éviterez a posteriori, quand il n’y aura plus de lumière et que vous appuierez sur le déclencheur, que l’appareil ne commence à essayer de faire la mise au point et réduise à néant le travail fait en amont.

4. Planifiez ce que vous souhaitez obtenir

Premièrement, réfléchissez à ce que vous souhaitez obtenir exactement (couleurs, formes, lieux dans la prise de vue…) et à partir de là, essayer de le mettre en pratique. Il est possible que vous ayez besoin de faire plusieurs essais. Malgré tout, un examen de la photo vous donnera les clés sur ce que vous voulez corriger. Si vous êtes suffisamment patient vous réussirez d’excellentes prises de vue sans grand problème. Avant de déclencher soyez sûr d’avoir votre assistant prêt à peindre avec la lumière, et de lui donner des instructions précises. Si vous voulez le faire vous-même, calculez bien le temps pour pouvoir arriver devant l’appareil photo et vous déplacer.

fotografía-lightpainting-stefano-bellamoli

Photo: © Stefano Bellamoli

5. Déclenchez… Et peignez avec la lumière !

Il est temps d’ouvrir l’obturateur : appuyez sur le déclencheur de votre appareil photo et dites à votre assistant qu’il peut commencer. Vous pouvez utiliser des lampes de poche, des pointeurs laser et même la lumière d’un téléphone portable pour créer les formes que vous voulez. Le Gloxy Power Blade est un bon accessoire pour obtenir d’impressionnantes photos de lightpainting, puisqu’à puissance maximum, il a une portée de 10 mètres maximum et vous pouvez l’utiliser pendant une heure complète sans qu’il ne clignote.

fotografía-lightpainting-enric-pare-2

 Photographies de © Eric Pare réalisées avec des tubes de lumière

Ses différents niveaux d’intensité ainsi que ses 3 positions de lumière (continue, clignotante et SOS) multiplient considérablement les options lors de la création d’une scène, ainsi que la possibilité d’utiliser le filtre orange qui est inclus. De plus, comme vous pouvez le contrôler avec la télécommande, votre assistant pourra se charger de peindre, pendant que vous (ou même un second assistant hors cadre) contrôlez la lumière du Power Blade de l’autre côté. 

Gloxy Power Blade avec télécommande
(3)
Gloxy Power Blade avec télécommande
  • Éclairage continu, sans clignotements
  • Idéal pour les séances extérieures et les portraits
  • Jusqu'à 10 h de fonctionnement
  • Chargeur maison et voiture inclus
  • Fonctionne comme lumière d'appoint ou lightpainting
  • Remplace l'utilisation de spots ou de flashs lourds : un studio dans votre sac à dos

Prenez en compte que tout mouvement que vous réalisez avec un point de lumière sera immédiatement enregistré par le capteur de votre appareil photo. Au contraire, si vous ou votre assistant ne restez pas immobiles au même endroit, vous ne serez pas enregistrés par le capteur de l’appareil photo. Ainsi par exemple, si vous vous déplacez sur le côté avec une lampe de poche allumée, le résultat de la photo sera un fond noir avec une ligne de lumière qui traverse la photo horizontalement (puisque chaque point de lumière sera imprimé dans le capteur), cependant dans un temps d’exposition si long, vous ne serez pas capté.

fotografía-lightpainting-mickael

Photo: Mickaël

Les formes comme les spirales, les coeurs, ou les mots sont des motifs très récurrents avec ce genre de technique.

fotografía-lightpainting-studio-tran

Foto: © Studio Tran

6. Gelez un sujet dans un point

En revenant à l’exemple précédent, si vous vouliez qu’en plus de la ligne sur le fond noir apparaisse la personne totalement nette, il vous suffira d’appliquer une source de lumière intense (un flash ou un coup de lanterne) au moment où vous voulez geler la personne. Si vous déclenchez le flash plusieurs fois sur une même exposition, l’effet du sujet sera répété autant de fois que vous prenez une photo.

fotografía-lightpainting-brice-challamel

Photo: © Brice Challamel

Comme vous pouvez le constater, le lightpainting ne demande qu’un peu d’organisation et de patience, mais aussi d’une bonne dose d’imagination. Si vous avez besoin d’un peu d’inspiration pour votre prochaine séance, sachez que vous pouvez faire du lightpainting avec de la laine d’acier. Jetez un oeil à ce post pour voir les conseils. Vous trouverez sûrement des idées originales et créatives. Et si vous souhaitez partager vos premiers pas avec cette technique, rappelez-vous que vous pouvez le faire dans les commentaires, nous serons enchantés de les voir.

Photo de couverture: Foxspain Fotografía

Laissez votre évaluation

3 points
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 3

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Élodie Marin

Musicienne originaire des Alpes, je suis une passionnée de peinture, de littérature, de cinéma et je m'intéresse aussi à la photographie. J'aime surtout la photographie engagée, celle qui fait réagir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.