Gloxy Z : un support d’une grande polyvalence

Gloxy Z

D’une largeur équivalente à celle d’un sous-verre et d’une hauteur qui correspond à deux doigts à peu près dans sa forme compacte, le nouveau support de Gloxy, le Gloxy Z, m’a agréablement surpris. J’ai pu prendre des photos qui auraient été très difficiles à obtenir avec d’autres supports, pour ne pas dire impossible, et ce, rapidement et sans être obligé de changer d’accessoires.

Gloxy Z

 

De multiples angles possibles sans changer de rotule

Gloxy Z

Ce qui rend ce support si spécial, c’est sa technologie concentrée sur deux axes, qui vous permettent de bouger la plateforme supérieure, là où est positionnée l’appareil photo, et de la placer sous n’importe quel angle et sans problèmes de résistance ni de position.

Autrement dit, si vous avez besoin d’un plan incliné pour la réalisation d’une photo à la verticale, par exemple, vous y parviendrez rapidement et facilement avec ce Gloxy Z. En effet, sa connexion à la configuration libre pour votre appareil vous permettra de déplacer ce dernier d’un simple déserrage.

Gloxy Z

C’est essentiel pour en pas être constamment obligé de changer d’accessoire et de prendre un autre trépied ou une autre rotule pour prendre une photo, ce qui a le don d’être agaçant, pour moi, du moins…

Je me suis rendu compte de toute l’utilité du Gloxy Z en pratiquant la macrophotographie, notamment pour la rapidité pour passer d’une prise sous un angle ordinaire à un angle zénithal (autrement dit, l’angle que j’utilise pour mes macros). Et ce, sans besoin de trépied à la colonne réversible ni d’un mini-trépied.

Gloxy Z

Placez-le dans n’importe quelle position, qu’elle soit nadire ou zénithale, en l’inclinant ou bien simplement en le surélevant pour profiter d’une vision plus haute, sans être obligé de déployer les pieds de votre trépied.

Polyvalence

Que ce soit pour la photo ou la vidéo, ce support Gloxy Z vous permet de configurer en quelques secondes la position et l’angulaison de votre appareil, ce qui s’avère impossible à obtenir avec d’autres têtes, supports ou rotules, on l’a dit. Et si vous faites partie de ceux qui ne se cantonnent pas à une seule discipline, à un seul type de photo ou bien si vous êtes vidéaste, vous savez bien qu’une prise n’est jamais la même.

Gloxy Z

Avec cette plateforme, vous n’aurez pas besoin d’autre accessoire ni d’autre rotule, ce qui vous fera gagner un grand temps de travail et même de l’argent.

Portable

D’un poids de 380 g, il est dans la moyenne si on le compare à d’autres supports ou têtes. Un poids léger, donc, dû à sa fabrication en métal léger, qui en fait un compagnon robuste et portable à la fois.

Gloxy Z : un support d'une grande polyvalence

D’une capacité de charge de 3 kg, il pourra accueillir votre DSLR ou CSC sans problème. Le Gloxy Z comporte 5 connexions latérales pour loger tous types d’accessoires, un flash, un micro, un panneau LED ou tout ce qui vous viendra à l’esprit. Il comprend deux pas de vis, de 3/8″ et 1/4″ d’un côté, et trois autres de l’autre côté, d’1/4″, de 3/8″ et d’1/4″, si bien que vous aurez l’embarras du choix.

Compatible avec tous les supports et toutes les surfaces

Il est pourvu de pas de vis pour trépied de 3/8″ et d’1/4″, si jamais vous voulez le placer sur un trépied ou une tête. Et vous pourrez même le poser directement sans appui puisqu’il dispose d’une languette inférieure, en caoutchouc antidérapant pour l’appuyer directement contre une surface plane.

Gloxy Z

Voilà une autre caractéristique du Gloxy Z qui a aussi attiré mon attention, sa portabilité car il vous permet de l’avoir toujours sur vous, même sans être obligé de porter un trépied, puis de placer votre appareil photo sur n’importe quelle surface. Parfait pour ceux qui réalisent des vlogs de voyages ou des vidéos partout.

Avec un bémol, cependant : l’appareil photo devra nécessairement être placé sur une surface plane puisque le Gloxy Z ne dispose pas de connexion pour le fixer, avec votre appareil, dans n’importe quelle position.

En d’autres termes, lorsque vous positionnerez votre appareil une surface plane, vous ne pourrez orienter ce dernier que sous des angles compris dans le centre de gravité du Gloxy Z mais pas d’inquiétude car cela n’exclut que les angles zénithaux, les autres sont couverts, à condition, on l’a vu, de le garder dans son centre de gravité.

Conclusions sur le Gloxy Z

Gloxy Z

En conclusion, je dirais qu’après avoir testé cette plateforme et être parvenu à réaliser des plans qui semblaient impossibles à obtenir en si peu de temps et sans changer de trépied, le Gloxy Z m’a donné une liberté dont je n’aurais pas profité avec d’autres supports.

Bien entendu, on ne peut pas l’utiliser avec des appareils ou caméras volumineux, comme une caméra professionnelle, mais si vous utilisez un CSC professionnel ou un DSLR de taille moyenne, vous pourrez placer votre appareil sans crainte.

Gloxy Z

À un prix très inférieur à celui de produits similaires, de 39,99 €, mais avec davantage de caractéristiques que les autres plateformes, il s’agit là d’un investissement très fructueux, pour moi.

Si vous possédez un Gloxy Z ou que vous envisagez de vous en procurer un, n’hésitez pas à laisser vos questions et à partager votre expérience sur les réseaux sociaux ou dans les commentaires ci-dessous. 

Laissez votre évaluation

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.