Irix 150 mm f/2.8 Macro Dragonfly : première prise de contact

Irix 150 mm f/2.8 Macro Dragonfly : première prise de contact

Parfois, je crois que je souffre du syndrôme de Peter Pan. Vous savez, lorsqu’on ne veut pas grandir. Mais qui pense vraiment que l’enfance n’est pas le plus bel âge ? L’un des avantages à vouloir rester un enfant, c’est de croire encore au Père Noël. Et partant de là, le jour de Noël n’est-il pas le plus beau jour dans la vie d’un bambin ? Eh bien sachez qu’il a laissé cette année sous le sapin un cadeau inattendu, qui m’a comblé de joie : l’objectif Irix 150 mm f/2.8 Macro Dragonfly.

Irix 150 mm f/2.8 Macro Drangonfly : première prise de contact

Il faut bien reconnaître que le Père Noël est magique, il m’a apporté un cadeau de rêve. C’est vrai que ce n’était pas complètement inattendu parce que je l’avais inclus dans ma liste au Père Noël mais comme celle-ci faisait environ dix-huit pages, la surprise n’en a été que plus grande lorsque j’ai eu le grand plaisir de voir que mon voeu avait été exaucé. Si bien que j’ai même pensé : « comment j’ai pu survivre jusque là, sans cette merveille ! »

Oui, d’accord, j’exagère un peu, surtout que j’ai eu à peine le temps de le tester mais pour le peu que je l’ai utilisé, j’en suis déjà pleinement satisfait. Si bien que lorsque je l’utiliserai avec tous les accessoires possibles et inimaginables, je m’attends à des résultats incroyables.

Irix 150 mm f/2.8 Macro Dragonfly : première prise de contact

Un macro pour faire des portraits ? Pourquoi pas, surtout si l’on croise le Roi Mage Balthazar… Et la qualité d’image est au rendez-vous avec cet Irix 150 mm !

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Mais procédons par étape :

Qu’est-ce que j’ai trouvé en ouvrant la boîte ?

En ouvrant la boîte -jolie, soit dit en passant- on trouve un étui en néoprène qui s’adapte parfaitement au corps de ce bel et élégant objectif. Cet étui est de qualité maximale et protège l’équipement lorsqu’on ne l’utilise pas. Et comme il n’est pas très volumineux, vous pourrez encore mieux protéger votre équipement bien rangé dedans, dans votre sac à dos photo.

Irix 150 mm f/2.8 Macro Dragonfly : première prise de contact

L’Irix 150 mm inclut un magnifique pare-soleil en forme de pétales, spécialement conçu pour ce dernier, démontable et qui se met à l’envers sur l’objectif lorsqu’il faut ranger l’équipement et gagner de l’espace. L’objectif est également accompagné d’un collier avec un support pour trépied de type Arca Swiss, fabriqué dans le même alliage d’aluminium et de magnésium que le corps de l’objectif.

Irix 150 mm

Ce collier joue un rôle essentiel pour installer l’équipement sur un trépied car il permet ainsi d’équilibrer le poids et d’éviter de déplacer le centre de gravité vers l’avant, au risque de le voir chuter.

Irix 150 mm : on achète ?

Voici un premier test, pris avec l’appareil à la main, juste après avoir sorti l’objectif de sa boîte. J’ai dû élever la valeur ISO pour corriger la lumière mais le résultat est déjà très intéressant

Autre détail intéressant que j’ai déjà eu la chance de constater sur les autres objectifs de la marque en ma possession, un second cache, arrière, en cadeau ; cela peut vous sembler un détail négligeable mais c’est un plus vraiment intéressant pour moi.

Première prise de contact avec l'Irix 150 mm

Le facteur de grossissement de l’objectif atteint 1:1 mais ce n’est pas toujours nécessaire de pousser la macro à l’extrême

Quelles sensations physiques produit-il dans nos mains ?

Je pourrais vous donner le tournis avec toute une série de données et de caractéristiques techniques mais vous pouvez très bien les retrouver sur le site du fabricant ou bien dans ce post ou encore dans cet autre article paru à l’occasion du salon Photokina 2018. Je préfère vous faire part de mes sensations quand je l’ai eu entre les mains.

Le matin de Noël, il faisait déjà froid chez moi, au pied du sapin. Mais quand j’ai ouvert mon cadeau et que je l’ai pris dans la main, j’ai ressenti encore plus de froid.

Irix 150 mm

Et maintenant que je le vois posé devant l’ordinateur, avec le chauffage, eh bien son contact me donne encore froid. Ce qui est bon signe puisque c’est un symptôme manifeste de la structure métallique de l’objectif.

Photographie de nature avec l'Irix 150 mm

Avec ce type d’objectif, la profondeur de champ est faible et l’on peut jouer sur la mise au point sélective avec la précision maximale

Je pense que c’est un avantage, même si certains préfèrent avoir un équipement plus léger. Mais attention : ce n’est pas un objectif lourd mais pas poids plume non plus. Son poids allié à cette sensation de froid qu’il dégage, laisse à penser qu’il s’agit d’un objectif solide et résistant. De plus, l’Irix 150 mm est un objectif hermétique à l’humidité et à la poussière, un point très important pour ce type d’objectif. En effet, lorsqu’on veut immortaliser toutes les petites bêtes à peine éveillées, mieux vaut s’y prendre de bon matin. Et à ce moment-là de la journée, l’humidité ambiante est importante, c’est vrai…

Macrophotographie avec l'Irix 150 mm

Le moindre brin d’herbe devient un vrai bijou cristallin avec les gouttes de rosée

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Autrement dit, l’Irix 150 mm est un objectif qu’il faut emporter à la campagne. Modérément léger ou modérément lourd, c’est selon, mais qui résiste très bien aux chutes, à l’humidité et à la poussière rencontrée en chemin. Bref, parfait pour prendre des photos dans la nature.

Close-up avec l'Irix 150 mm

Une autre caractéristique qui m’a surpris a été la taille des verres optiques. Si l’optique avant est une optique de taille moyenne-grande, de 77 mm de diamètre, ce qui m’étonne le plus, c’est l’arrière, plus précisément la lentille arrière qui dispose d’une luminosité incroyable. Il est vrai qu’un objectif de plus de 100 mm et d’une luminosité de f/2.8, ça impressionne, surtout lorsqu’on disposait d’un équipement des plus modeste.

Irix 150 mm en macrophotographie

Le bokeh généré sur les positions les plus macros est très joli et donne un avant-goût de ce que l’on peut obtenir avec un peu de temps à y consacrer

Pour en finir avec les sensations que l’objectif m’a données, il faut bien parler du toucher agréable de la bague de la mise au point. Car oui, l’Irix 150 mm est manuel. Un objectif macro manuel ? Oui, comme beaucoup d’entre eux, pour ne pas dire la plupart des meilleurs objectifs macro du marché. De fait, beaucoup d’entre eux ne possèdent même pas de système de mise au point et cette mise au point se fait en déplaçant un rail micrométrique sur le trépied.

Macrophotographie avec l'Irix 150 mm

La bague de mise au point tourne délicatement et non pas de manière incontrôlée. Autrement dit, elle présente une résistance mesurée qui permet de faire des mises au point précises. D’autant que le parcours entre deux crans est assez long, rien à voir avec ce qu’un objectif ordinaire vous offre lorsque vous configurez votre appareil photo en mode manuel. Le parcours est suffisamment long pour fournir une mise au point précise, on l’a dit, mais on peut aussi tourner la bague rapidement si l’on veut passer d’un plan rapproché macro à un plan avec une mise au point faite sur l’infini, par exemple.

Portrait avec l'Irix 150 mm

Sur ce portrait recadré, on peut constater toute la définition et le grand détail, pour un flou d’arrière-plan intéressant, ce qui fait de cet Irix 150 mm un objectif très séduisant pour les portraits

La bague, en caoutchouc de qualité avec du relief, fait environ trois centimètres de large, ce qui permet un maniement pratique à plusieurs doigts de l’objectif, plus ferme aussi…

Je ne l’ai pas encore testée mais l’Irix 150 mm comporte une seconde bague, celle de blocage de la mise au point. Très intéressant lorsqu’on veut éviter un changement accidentel de la mise au point de l’objectif.

Photo prise avec l'Irix 150 mm

À signaler que la bague comporte les inscriptions gravées des distances de mise au point, aussi bien exprimées en mètres qu’en pieds, et toutes parfaitement exactes. D’autre part, l’objectif intègre le facteur de grossissement macro, si bien que la position la plus rapprochée est celle que produit la fameuse échelle 1:1, ce qui signifie que les objets sont capturés par le capteur dans leur taille réelle.

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Autre caractéristique de la mise au point de l’Irix 150 mm, tout le mouvement de l’objectif reste contenu dans le boîtier de l’objectif. Du coup, la longueur de ce dernier reste toujours la même et ne varie pas avec le changement de mise au point, ce qui vous permet, en vous rapprochant du sujet à photographier, de ne pas craindre « d’étirement » de l’objectif avec le changement de mise au point, au risque de rentrer en contact avec ledit élément.

Irix 150 mm pour les photos de nature

Lorsqu’on se rapproche du sujet, on obtient des détails incroyables et on ne risque pas de rentrer en contact avec lui lorsqu’on change de mise au point du fait de l’extension de l’objectif

Et pour en finir avec la mise au point -du moins pour le moment-, sachez que tous ceux qui craignent de faire la mise au point manuelle peuvent toujours activer l’alerte sonore et le point de la mise au point. En effet, cet objectif fournit toute l’électronique nécessaire pour confirmer non seulement la zone de mise au point souhaitée mais aussi pour écrire les métadonnées correspondantes dans l’EXIF du fichier numérique pour sa consultation.

Irix 150 mm

Un objectif macro : pourquoi ?

Beaucoup d’entre vous se demanderont peut-être pourquoi faire l’acquisition d’un objectif macro avec ces caractéristiques-là. La réponse est simple : bien que l’Irix 150 mm soit spécialisé en macro, il affiche des performances tout aussi incroyables pour les portraits. Une qualité d’image époustouflante et des flous d’arrière-plan merveilleux (effet bokeh). De la même façon qu’un téléobjectif s’avère une excellente option pour la photographie de paysage.

Irix 150 mm comme téléobjectif

On sait bien qu’un téléobjectif est un excellent choix pour photographier des paysages : on peut faire ressortir des détails, se rapprocher des sujets, etc. Mais l’Irix 150 mm m’a surpris pour la grande fidélité dans la transmission des couleurs, dépourvue d’aberrations chromatiques et de tons dominants, etc. Ce qui confirme le grand travail réalisé par les ingénieurs optiques de la marque

D’autre part, et en tenant compte des performances optiques avec une ouverture maximale, cet objectif peut s’avérer un bel outil de travail en photographie nocturne, en astrophotographie, en particulier. Pour toutes ces raisons-là, il s’agit d’un très bon investissement, un outil étonnant du fait de sa qualité et de sa polyvalence, pour un prix très raisonnable…

Si le Père Noël vous en apporté un comme par magie, cette magie se retrouvera bien vite à l’image…

Irix 150 mm : première prise de contact

On peut observer ici le magnifique niveau de détail de cet objectif, pourtant utilisé dans des conditions peu propices

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Toutes les photos de cet article ont été prises avec l’appareil à la main, sans l’aide d’un trépied ou d’un stabilisateur. Elles sont spontanées, les résultats d’une première prise de contact avec l’Irix 150 mm. On reviendra dans de nouveaux posts sur cet objectif et surtout ses possibilités.

Texte original (traduit de l’espagnol) et photos : Alberto Bouzón

Laissez votre évaluation

2 points
Upvote Downvote

Total votes: 4

Upvotes: 3

Upvotes percentage: 75.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 25.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

2 Comments

Leave a Reply
  1. Bonjour,
    je possède aussi cet objectif et je suis d’accord avec tout ce qui a été dit dans cet article .l’Irix 150 est un objectif macro et plus ,d’une qualité a couper le souffle !
    Si vous voulez un objectif macro polyvalent, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.