Comment acheter une carte mémoire SD : caractéristiques à passer en revue

Connaître les différentes caractéristiques des cartes SD vous aidera à mieux choisir celle qui s’adapte le mieux à vos activités tout en économisant du temps et de l’argent. Vous éviterez un mauvais achat : une carte qui ne répond pas à vos besoins et des prestations que vous n’exploiterez pas. Pour vous aider, voici les principaux aspects dont vous devrez tenir compte à l’heure d’acheter la carte mémoire SD idéale.

Connaître leurs différentes caractéristiques avant d’acheter une carte mémoire SD

La question est simple : pourquoi et comment allez-vous utiliser votre carte ? Commençons par les deux aspects basiques: le format et la vitesse d’écriture.

Le format : SD, SDHC et SDXC

Pour aller droit au but, disons que la carte SDXC est la plus moderne et la plus efficace des cartes SD. Les sigles indiquent le format et pour simplifier, ces lettres se réfèrent au système employé par l’interface interne de gestion des fichiers. Il est important de ne pas opter pour la première carte que l’on trouve et d’observer ces sigles car ils vont déterminer la compatibilité avec notre appareil. Même si votre appareil est doté d’une rainure spéciale, cela ne signifie pas qu’il peut accueillir n’importe quel type de carte SD (je pense surtout aux appareils plus anciens). Retenez qu’une carte SDXC ne pourra fonctionner avec un appareil compatible avec les cartes SDHC, alors que les cartes mémoires SD et SDHC sont quant à elles adaptables à un appareil compatible avec le format SDXC

Théoriquement chaque type de carte mémoire SD propose une capacité maximale de mémoire, résultat de sa construction. Dans le cadre suivant, vous pourrez observer les différents types de cartes SD avec la capacité de mémoire qui leur correspond.

La carte mémoire SD idéale

S’il est difficile de trouver un appareil photo récent qui ne peut admettre les cartes SDXC, le cas est courant pour les appareils plus anciens… informez-vous avant d’acheter !

Vitesse d’écriture : ce que vous allez pouvoir faire ou non

Pour comprendre l’importance de la vitesse d’une carte mémoire SD, vous devez d’abord identifier le buffer de votre appareil et surtout, savoir comment il fonctionne. Chaque appareil en est doté. Avant de conserver vos fichier sur une carte mémoire, ils sont stockés dans une sorte de salle d’attente où ils attendent gentiment leur tour avant de passer dans le processeur : le buffer. Si les fichiers sont traités à une bonne cadence, vous pourrez travailler efficacement, cela paraît logique. Si vous réalisez des photographies en mode rafale au format RAW, vous pourrez noter que la vitesse diminue quand l’appareil doit attendre que le buffer se désengorge pour capturer la photo suivante. Le buffer est plus sollicité encore lors de la création de vidéo, cela va s’en dire.

La carte SD idéale, le buffer

Pour cette raison, vous devez tenir compte du flux de données des archives que vous générez car il va influencer le travail du buffer, j’entends le volume de fichiers que vous créez avec votre appareil par seconde, le nombre de photos quoi. La vitesse à laquelle se vide le buffer est déterminée par la vitesse d’écriture de votre carte et c’est le facteur le plus important, celui que vous ne pouvez pas perdre de vue en fonction de ce que vous désirez faire avec votre appareil. Un exemple : pour la Canon 600D, un appareil de gamme accessible, qui peut réaliser des vidéos Full HD à 30fps, générant approximativement 5.6 MB/s  (des facteurs comme les couleurs, la lumière et d’autres feront varier cette quantité), vous devrez choisir une carte à la vitesse d’écriture supérieure à ce chiffre (5.6 MB/s) afin qu’elle puisse supporter sans problème une vidéo qui présente les mêmes caractéristiques.

Dans le cas de la photographie, le problème intervient quand vous photographiez en rafale. Une photographie de 18 Mpx en format RAW de 14 bits peut peser jusqu’à 25 MB. La Canon 600D, pour utiliser le même exemple, est capable de réaliser 3.7 photographies par seconde. Pour vous assurer que ce rythme ne diminue pas, la carte dont vous aurez besoin doit être d’une vitesse d’écriture supérieure à 92,5 MB/s car photographier de cette manière revient à enregistrer 18 vidéos Full HD simultanément, les exigences techniques ne sont pas les mêmes.

Sur la carte mémoire SD, apparaît également un logo avec un C ou un U dans lequel est greffé un numéro de 1 à 10. Il s’agit de classes de vitesses qui définissent un débit minimal garanti en écriture : 2 à 30 MB/s. Dans le tableau suivant sont reprises les différentes classes de cartes SD.

La carte mémoire SD idéale, la vitesse minimale

Le débit basique est déjà autorisé par les cartes SDHC. Suivant les cartes, vous pouvez opter pour une valeur entre 2 et 10, en d’autres termes, votre appareil ne travaillera jamais en dessous de cette valeur exprimée en MB par seconde. Si nous poursuivons avec notre exemple de la 600D, pour enregistrer des vidéos en Full HD en toute sécurité, il est recommandé d’utiliser des cartes de classe 10 car il ne faut pas oublier que 5,6 MB/s est une mesure moyenne, les valeurs peuvent augmenter et diminuer. Une classe 10 pourrait se révéler incapable de supporter la vidéo.

Les UHS Speed Class sont supérieures à la classe 10 et sont de deux types : les cartes UHS Class 1, avec un débit minimum de 10 MB/s et les cartes UHS Class 3, avec un débit minimum de 30 MB/S. Ces dernière sont les plus recommandées pour réaliser des vidéos en résolution 4k. Pour tirer le maximum de ces cartes, il est préférable que votre appareil soit compatible avec la technologie UHS.

La carte mémoire SD idéale

Voici les standards qui vous permettront d’identifier les vitesses minimales garanties, les processeurs de chaque carte détermineront leur vitesse maximale, tout dépend du modèle, du fabricant et bien entendu du prix. Vous pourrez trouver des cartes SDXC UHS Speed Class 3 avec des vitesses qui peuvent atteindre 260 MB/s, spécialement conçus pour un usage professionnel et qui supposent un coût assez élevé mais cela ne vaut pas la peine d’investir si votre intention se résume essentiellement à la réalisation de vidéos Full HD avec un appareil Canon 600D. Dans notre rubrique consacrée aux cartes mémoire, vous devriez trouver votre bonheur.

Pour réaliser des vidéos, vous focaliserez avant tout votre attention sur les vitesses minimales pour éviter les coupures et les arrêts. En photographie, vous ferez plus attention aux vitesses maximales, selon le volume de fichier que vous allez générer. Nous espérons que ce bref article vous aidera à mieux choisir votre carte SD et si des doutes subsistent, n’hésitez pas à nous contacter et émettre vos commentaires ci-dessous.

Laissez votre évaluation

9 points
Upvote Downvote

Total votes: 13

Upvotes: 11

Upvotes percentage: 84.615385%

Downvotes: 2

Downvotes percentage: 15.384615%

Écrit par Charlotte Thimister

Je suis née à Liège en 1988. Je suis historienne de formation mais aussi amoureuse d'art et de photographie. Enthousiaste de pouvoir partager ma passion à travers quelques mots et clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.