De la photo à la vidéo : un audio professionnel

De la photo à la vidéo : un audio professionnel

Le son est un élément bien souvent sous-estimé pour la plupart des appareils photo et créateurs audiovisuels. Cette négligence de l’audio s’explique généralement par le fait que la plupart de ces professionnels viennent de l’image fixe ou bien que leur éducation audiovisuelle s’est faite essentiellement autour de l’image. C’est la raison pour laquelle on consacre aujourd’hui un volet de la série « De la photo à la vidéo » à l’audio : même si d’autres éléments peuvent sembler essentiels, le son est beaucoup plus important.

L’audio, cet inconnu

L’importance d’un bon audio est des plus significative, pour le rôle qu’il joue dans la création d’ambiances (réalisme et interaction), la captation de l’attention et la création de sensations, différentes de l’image.

De la photo à la vidéo : un audio professionnel

Vous avez sûrement déjà lu une vidéo mais le son excessif et inintelligible vous a laissé en dehors du contexte, si bien que vous avez fini par arrêter cette vidéo. La clarté de l’audio est l’un des aspects les plus importants pour maintenir le spectateur happé par la réalisation. D’où ces quelques conseils simples pour que ce dernier ne soit pas un point faible mais bien un avantage.

Équipement nécessaire

Micros

Même si vous ne souhaitez pas investir beaucoup d’argent dans votre équipement, il vous faudra tout de même un micro externe pour profiter d’un minimum de qualité sur vos résultats. Et à ce moment-là, vous pourrez ajuster votre budget comme vous voudrez en fonction du niveau où vous vous trouverez ou bien de celui que vous voudrez atteindre.

audio

Et pour une meilleure compréhension et organisation, on divisera cette partie en 4 types de micros : micro-cravate, shotgun (à canon), stéréo et XLR et enregistreurs.

audio

On commence par le micro le plus populaire et le plus simple d’utilisation, le micro-cravate ou lavalier. Ce type de micro dispose d’un patron (angle de captation des ondes audio) omnidirectionnel. Autrement dit, il vous permet d’enregistrer le son par tous les côtés, pour un son beaucoup plus naturel, qui capte tous les éléments sonores.

audio

Patron polaire omnidirectionnel

Ce type de micro est surtout employé pour les entrevues, les reportages ou les jeux télévisés, par exemple, bref, pour toutes ces siaautions où celui qui parle peut se déplacer librement sans altérer le son puisqu’il le porte sur lui, à proximité de la bouche, que ce soit le col de la chemise, fixé à un collier ou encore à des cheveux longs.

audio

Les micros-cravates vous donnent différentes utilisations, en fonction du micro employé. Il y a des micros-cravates, par exemple, qui servent à être connectés à des smartphones, comme le Boya BY-LM400, d’autres qui se raccordent directement à l’appareil photo ou caméra, comme le Boya BY-M1 ou encore des micros sans fil pour une plus grande liberté, comme le Boya BY-WM6.

     

On poursuit avec les types de micros les plus utilisés en se penchant d’abord sur les micros les plus utilisés par les vidéastes et les cinéastes, à savoir les micros à canon ou shotguns. Ce type de micro, à patron unidirectionnel (cardioïde ou supercardioïde) se définit par le fait de capter un son net à l’avant, tandis que son signal diminue au fur et à mesure que l’on s’éloigne de cette zone-là.

audio

Patron polaire cardioïde

Cette manière de capter le son est généralement utilisée pour des projets plus cinématographiques parce qu’il parvient à isoler l’audio propre à une partie de la scène. Il réduit voire élimine ainsi le son environnant et rend donc la diction beaucoup plus intelligible et claire. Ces micros sont les plus conseillés pour une utilisation générale car ce sont ceux qui s’adaptent le mieux.

audio

On peut trouver de nombreuses options en fonction de son budget ou de l’utilsation qu’on souhaite en faire, comme le Boya BY-MM1, qui vous permet de l’utiliser avec n’importe quel dispositif. Citons aussi le Boya BY-PVM1000, aux qualités d’utilisation professionnelles, ainsi que le Boya Shotgun BY-VM190, adaptable à la qualité broadcast.

Voici maintenant un type de micro qui est sans doute le moins utilisé car il capte une large gamme de sons mais c’est tout de même celui qui fournit un audio plus réaliste. Les micros stéréo sont composés de deux micros qui enregistrent en mono, puis qui combinent leurs canaux respectifs pour obtenir un signal stéréo.

audio

Ces micros sont parfaits pour capter le son dans certains lieux où il sera intéressant de capter une tonalité différente du son principal dans la pièce, pour une perception beaucoup plus réaliste pour le spectateur, qui sera davantage immergé dans l’histoire. Vous pouvez aussi l’utiliser pour des conversations pour lesquelles vous ne disposez pas de plus d’un micro ou encore pour des captations d’événements musicaux.

De la photo à la vidéo : un audio professionnel

Une option vivement conseillée pour ce type d’enregistrement est le micro Boya BY-SM80, qui vous permet de déplacer l’angle des micros pour une plus grande adaptabilité.

Microphone Boya BY-SM80 Stéréo
(4)
Microphone Boya BY-SM80 Stéréo
  • Microphone à condensateur de haute qualité
  • Règle le champ de son sur un angle de 90/120º
  • Un modèle polyvalent et en même temps économique
  • Pour les documentaires, interviews ou toutes sortes de productions

Enfin, et ce sont là les plus importants puisqu’ils vous permettent de capter le meilleur audio, voici les micros XLR et les enregistreurs vocaux. Ces micros ne se distinguent pas par leur patron de captation mais par leur connexion à 3 broches et aussi par leur qualité puisqu’ils sont plus haut de gamme. Pour ce qui est des enregistreurs, ils disposent de connexions pour toutes sortes de micros (XLR et jack 3,5 mm) et d’un contrôle spécifique sur l’audio enregistré.

De la photo à la vidéo : un audio professionnel

Cet ensemble pour un enregistrement audio professionnel vous permettra non seulement de franchir une étape dans la captation de son qui sera bien supérieure aux précédentes ou à celles du micro de votre appareil photo, mais il vous donnera aussi un double enregistrement. Vous enregistrerez d’une part le son avec l’appareil photo et d’autre part avec l’enregistreur, puis vous pourrez les mélanger en post-production pour un son de qualité et un son environnant réaliste. Vous pourrez même enregistrer avec différents micros et un seul enregistreur car ils comportent généralement plus d’une piste pour l’enregistrement audio.

audio

Les enregistreurs les plus prisés dans le monde de l’audio sont généralement les Tascam ou Zoom car ils offrent une qualité supérieure, avec différents modèles et différentes gammes, pour différents publics. Pour ce qui est des micros XLR, on peut utiliser un micro-cravate, comme le Boya BY-M4OD, un micro à main, comme le Boya BY-HM100 ou encore un micro à canon, comme l’acclamé Rode condensateur NTG-2.

Dans ces cas-là, généralement, comme il s’agit d’une production professionnelle, il doit y avoir une personne pour se consacrer à l’usage du micro, à l’aide d’une perche. Si ce n’est pas le cas, si vous ne bénéficiez d’aucune aide ou bien si vous vous sentez capable de tout mener de front, tout simplement, le mieux serait un contrôle optimal de tout votre matériel au moyen d’une structure ou cage de stabilisation, qui vous permette de monter votre micro et d’autres accessoires ou des bras articulés.

Monitorisation

C’est la même chose que pour l’image, on doit s’assurer que les vidéos (ou les photos) aient été parfaitement réalisées, d’où le besoin de les réaliser avant, pendant et après les avoir réalisées. Alors pourquoi on n’allait pas en faire autant avec le son ?

De la photo à la vidéo : un audio professionnel

De la même façon que je ne réaliserais pas de vidéo sans un moniteur de contrôle, je ne peux pas faire l’impasse sur un casque audio pour avoir le retour car c’est l’un des éléments les plus importants de l’audio.

Pour profiter d’une réception adaptée et avec le maximum de qualité possible, il vous faudra un bon casque (ou les écouteurs de votre mobile si vous voulez, mais ne vous attendez bien sûr pas à la même qualité), bref, tout accessoire qui vous permette d’écouter l’audio à des niveaux de réponse relativement neutres, pour une lecture précise de vos enregistrements.

audio

Certains modèles de casques qui ciblent les amateurs de musique, simples consommateurs ou professionnels, sont les plus adéquats puisqu’ils vous permettent d’écouter beaucoup plus clairement les voix et les graves, pour un rayon d’action plus large qui s’appréciera dans les moindres détails.

Parmi les casques les plus prisés dans l’univers du son, citons le Sony MDR-7506 et l’Audio-Technica ATH-M40x, qui affichent un rapport qualité-prix incomparable. Et si vous recherchez quelque chose de meilleur marché, on vous conseille ceux de la marque Samson, qui apportent une vraie qualité à des prix très réduits.

audio

Accessoires

Pour garantir le meileur audio possible, il existe des accessoires spécifiques qui peuvent vous sauver la mise lorsque votre audio est mal enregistré, et à moindre coût. Un exemple, les bonnettes anti-vent qui, grâce à leur grande quantité d epoils, permettent de réduire le bruit puisqu’elles éliminent tous les bruits causés par les mouvements ou le vent.

Bonnette anti-vent Rode DeadCat GO
Bonnette anti-vent Rode DeadCat GO
  • Protecteur anti-vent Rode
  • Compatible avec tous les micros Rode Videomic Go
  • Améliore la qualité de votre son et réduit le bruit

D’autres accessoires qui vous faciliteront le travail et qui vous fourniront une plus grande qualité audio à la fois, sont les perches (ou PoleBoom). Ces perches de différents niveaux (trois généralement) sont fabriquées dans des matériaux légers et résistants et servent à y fixer votre micro, à canon normalement, puis à rapprocher et diriger votre micro vers la bouche de celui qui parle, mais sans rentrer dans le plan.

Enfin, on ne peut pas faire l’impasse sur les câbles et adaptateurs pour ces derniers. Ils doivent comporter de bonnes connexions et de matériaux de qualité car l’audio est beaucoup plus sensible au bruit que la vidéo.

audio

Quelques conseils essentiels pour un audio impeccable

En règle générale, pour obtenir des enregistrements audio de qualité et des vidéos qui sortent du lot du fait d’un son propre -une chose que peu de cinéastes semblent savoir-, il vous faudra enregistrer votre son avec un niveau bas de décibels (dB), compris entre -12 et 6 dB. Vous obtiendrez ainsi un son propre, sans pic de variation.

Cela peut sembler pire d’enregistrer avec un niveau de son plus faible mais si on transpose cela à l’image, ce serait comme si on utilisait la valeur ISO sur nos photos. Plus l’ISO serait élevé, de moindre qualité serait l’image. C’est bien simple : avec l’audio, il se produit la même chose, au niveau du gain.

audio

Vous n’aurez parfois pas d’autre choix que d’élever votre gain (comme pour l’ISO), d’où la grande importance de monitoriser le son. Si vous passez à 0 dB, où vos niveaux passeraient normalement au rouge, cela reviendrait à surexposer une image. L’information se perd et est très difficile à récupérer, et bien qu’il existe des outils en post-production qui vous permettent de compenser cela, l’audio ne sera jamais le même.

Vos pourrez contrôler ces niveaux à partir de votre appareil sans souci car les nouvelles générations intègrent un instrument de mesure dans leur écran lors de l’enregistrement, géneralement sur le bas ou sur le côté.

audio

Si vous compter utiliser un enregistreur pour capturer votre son, vous profiterez de caractéristiques en plus que si vous le faisiez avec votre appareil photo ou caméra. En plus de pouvoir visualiser le niveau de votre audio avec une plus grande précision, vous pourrez utiliser d’autres formats d’enregistrement qui vous donneront une plus grande qualité, comme le format .WAV. Ce format audio est l’équivalent du format RAW pour l’image même s’il vous donnera toujours des audios de la plus grande qualité puisque le son ne pèse pas autant que l’image.

audio

Les autres paramètres que vous pourrez modifier sur un enregistreur seront la fréquence et la profondeur des bits. Cela peut vous sembler du chinois mais pas de panique : pour ces deux éléments, il y a un standard qui s’est développé pour la vidéo, de l’ordre de 48 kHz et de 16 à 24 bits. Vous pouvez toujours essayer d’enregistrer sous une plus grande fréquence mais vous ne remarquerez pas la différence, seuls les oreilles aguerries et les professionnels du son peuvent y parvenir.

Après avoir configuré votre enregistreur ou appareil ou caméra pour obtenir le meilleur son, il y a d’autres astuces pour profiter d’un meilleur audio. Dans les lieux spacieux et clos, comme un garage ou tout autre endroit diaphane, par exemple, le son fait de l’écho, car comme il rebondit sur les murs et qu’il se trouve éloigné, les ondes se multiplient.

audio

Dani Vottero ©

La solution à cela ? Des couvertures. Il en existe qui sont spécialement conçues pour cela mais vous pourrez aussi utiliser une couverture de chez vous, et plus elle sera grosse, mieux ce sera. Les couvertures stopperont en effet les ondes et vous pourrez alors profiter d’un audio plus propre. Installez-les en dehors du plan. Accrochées autour de la scène, elles donneront une meilleure action.

Une autre action à mener avant de commencer à enregistrer ou bien après, du moment que ce soit toujours sans bruit ni personnes sur le lieu de la scène, consiste à enregistrer l’audio de la pièce en silence. Juste deux minutes, pas plus.

audio

Pourquoi ? Parce que chaque localisation possède un type d’acoustique et varie en fonction de l’espace, s’il est plein ou pas, et même en fonction de la matière des murs. Ces enregistrements sont effectués pour pouvoir contrôler le décalage audio et maintenir la cohérence de son entre chaque prise puisqu’il peut s’agir de lieux différents ou d’audios découpés en de nombreux clips.

audio

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’audio et les meilleures manières de l’enregistrer, vous avez tous les conseils nécessaires pour réaliser vos enregistrements à la perfection. Vous améliorerez votre technique et deviendrez un vrai expert, alors n’attendez plus et mettez en pratique tous ces conseils pour être un pro de l’audio !

Pour retrouver un autre volet de notre série, « De la photo à la vidéo », c’est par ici : principes de base.

Laissez votre évaluation

2 points
Upvote Downvote

Total votes: 4

Upvotes: 3

Upvotes percentage: 75.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 25.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.