Comment prendre des photos à travers le hublot d’un avion

Comment prendre des photos à travers le hublot d'un avion

Combien de fois avez-vous déjà essayé de prendre des photos à travers le hublot d’un avion ? Certainement plus que vous ne voulez bien l’avouer… Ce qui est sûr, c’est qu’on s’est déjà adonné à cette pratique des milliers de fois parce que les paysages survolés font rêver mais les résultats se traduisent souvent par un fiasco, alors pourquoi est-ce si compliqué de prendre des photos depuis un avion ?

En fait, ce n’est pas si compliqué de prendre des photos à travers le hublot d’un avion. Il suffit d’appliquer une série d’astuces présentées ici pour que les résultats fassent honneur à la beauté et à la réalité des paysages traversés.

Comment prendre des photos à travers le hublot d’un avion

Certains vols semblent interminables, vous finissez tellement fatigué/-e que vous ne savez même plus comment vous asseoir, alors mieux vaut encore profiter de ce temps pour prendre des photos à travers le hublot d’un avion. Mais avant de photographier non stop, il faut tenir compte d’une série de trucs pour éviter les paysages sombres ou pleins de reflets sur vos images.

D’abord, il faut savoir que tous les sièges ne conviennent pas pour prendre des photos depuis un avion. En règle générale, on estime que les meilleurs endroits pour prendre des photos à travers le hublot se trouvent dans les premières rangées ou juste au niveau des ailes de l’avion. Mais ce qui est sûr, c’est que les plus belles photos, on les trouve dans les rangées suivantes et même celles qui sont collées à la queue de l’avion. Sous cette perspective, on peut englober davantage de la scène que l’on a devant soi, sans que l’aile ne recouvre complètement les détails les plus importants du paysage. Dans ces rangées-là, on peut même choisir de faire apparaître ou pas l’aile de l’avion sur les photos.

Une fois que vous avez clairement à l’esprit le siège depuis lequel vous allez prendre vos photos, c’est l’équipement adéquat qu’il faut prendre en compte et surtout, les paramètres à utiliser.

Prendre des photos à travers le hublot d'un avion

1. Réglez les paramètres de votre appareil photo

Ouverture de diaphragme

Modifier ce paramètre dépendra toujours des conditions lumineuses dans lesquelles vous vous trouverez. Ce ne sera pas la même chose de photographier la nuit qu’en plein jour.

Si vous travaillez la nuit, vous devrez utiliser l’ouverture de diaphragme maximale permise par votre objectif, pour recueillir davantage d’informations de la scène et par conséquent, pour obtenir une plus grande netteté sur votre cliché. Si à l’inverse, vous travaillez la journée, je vous conseille d’opter pour des ouvertures intermédiaires comme f/8 ou f/11, puis vous ferez les modifications que vous estimerez opportunes car vous ne connaîtrez pas précisément les conditions de lumière pour photographier jusqu’à ce que vous montiez à bord de l’avion.

Vitesse d’obturation

Même si on a l’air de se déplacer à peine une fois monté à bord, on se déplace pourtant, et très vite. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux ne pas utiliser de durées d’exposition trop longues car l’image deviendra tremblante, d’autant plus si l’on prend en compte le fait que vous ne pourrez pas utiliser votre trépied.

Wing

Photo : Ramón

Sensibilité ISO

L’idéal serait d’éviter les sensibilités ISO trop élevées car à la perte de qualité dûe au double verre du hublot de l’avion viendra s’ajouter le grain produit par ce facteur. Alors à moins que ce ne soit absolument nécessaire, ne l’élevez pas au-delà de 400.

Prendre des photos à travers le hublot d'un avion

Mise au point manuelle

Voici l’une des nombreuses situations où la mise au point automatique vous causera plus de soucis qu’autre chose. L’appareil photo peut se tromper et faire la mise au point sur l’intérieur de l’avion pour reléguer au second plan ce qui compte vraiment, alors mieux vaut travailler avec la mise au point manuelle.

Dès que vous aurez activé la mise au point manuelle, utilisez la mise au point à l’infini pour que votre paysage soit bien net. Jetez un coup d’oeil à ce post pour tout savoir de la mise au point manuelle.

Évitez d’utiliser le flash

On l’a dit, photographier à travers le verre d’une fenêtre ou d’un hublot entraîne une perte de qualité du fait de l’apparition de reflets ou scintillements mais ce problème peut être résolu en utilisant un filtre polarisant et un pare-soleil. Mais ces accessoires ne serviront à rien si vous utilisez encore le flash de votre appareil, alors désactivez-le.

Vous pourrez contrôler l’éclairage sur vos photos au moyen d’autres facteurs comme l’ouverture de diaphragme, l’ISO et même la vitesse d’obturation.
In Flight (1)

Photo : Stacey Warnke

2. Contrôlez les vibrations

En fonction du type de cliché que vous souhaiterez prendre, vous devrez plus ou moins vous rapprocher du hublot de l’avion mais ne touchez jamais à la vitre. On vous l’a dit, l’avion se déplace très rapidement, alors à bord, des vibrations se produisent, elles peuvent être transmises à votre équipement et donner lieu à des photos floues.

Cherchez un point de stabilité sans gêner les passagers alentours, à moins que vous ne voyagiez avec des amis et proches. Dans ce cas, vous pourrez les déranger autant que vous voudrez 😜

Light Cloud Cover Over Florida 3
Photo : MLHeise

3. Tenez compte de l’équipement

Appareil photo

Vous pouvez choisir votre appareil préféré, même votre smartphone, mais vous devez tenir compte du fait que les résultats avec un DSLR bénéficieront d’une meilleure qualité que celles que vous prendrez avec votre mobile, sans parler des possibilités qu’offrent les premiers. Vous pourrez choisir parmi de nombreux objectifs qui s’adapteront aux résultats recherchés.
Wing

Photo : S P Photography

Objectif

Bien que les objectifs grand angle donnent généralement les meilleurs résultats sur les photos de paysages, ici on devra tout de même s’en passer car en englobant davantage de la scène, ils feront nécessairement apparaître l’intérieur de l’avion, chose que l’on veut absolument éviter.

Le mieux serait de travailler avec des distances focales intermédiaires voire avec des distances focales longues pour pouvoir se rapprocher davantage des détails de la ville ou du paysage survolé.

Pare-soleil

Comme cela arrive presque à chaque fois qu’on photographie à travers une vitre, des brillances ou des reflets apparaissent et peuvent nuire à la prise. Comment y remédier ? Eh bien en utilisant un pare-soleil de type fleur ou circulaire.

Prendre des photos à travers le hublot d'un avion : pare-soleil

Une autre solution très efficace est l’installation d’un filtre circulaire polarisant sur la lentille de votre objectif. De cette manière, vous vous assurerez de travailler avec une grande netteté.

Prendre des photos à travers le hublot d'un avion : filtre polarisant

4. Retouchez les photos

Comme vous pouvez l’imaginer, travailler depuis le siège passager d’un avion peut s’avérer compliqué, surtout pour trouver le cadrage idéal. Le plus souvent, vous devrez retoucher la photo par la suite pour la recadrer.

Pour une composition parfaite, vous pouvez omettre des détails de l’avion voire écarter l’aile de l’avion du cadre, on l’a dit. Mais cela, je le laisse à votre appréciation 🙂

By the window

Photo : Irish Abejero

5. Des détails à prendre en compte

Avant de vous mettre au travail, nettoyez le verre du hublot, vous éviterez ainsi de rentrer chez vous avec un tas de photos pleines de taches impossibles à éliminer, même avec des logiciels de retouche numérique comme Photoshop. Un vol gâché, c’est ce que vous voulez vraiment ?

Et pour conclure ce post, voici un autre conseil très important : pour prendre des photos à travers le hublot d’un avion, l’idéal serait de ne pas attendre la fin du trajet car tout au long du vol, avec les changements de température et d’altitude, la vitre du hublot peut s’embuer et de petites gouttes d’eau congelée peuvent même se former, ce qui mettrait un terme à votre projet photo, alors travaillez dès le début du vol mais seulement lorsque vous serez autorisé/-e à allumer votre appareil photo ! 😉
photos à travers le hublot d'un avion

Photo : Jibbo

Si vous avez déjà un voyage de planifié et que vous allez monter à bord d’un avion, mettez en pratique ces conseils et vous verrez à quel point vos photos à travers le hublot d’un avion seront surprenantes ! Et lorsque vous les aurez, n’hésitez pas à les partager sur le blog ou sur les réseaux sociaux pour nous faire mourir d’envie…

Laissez votre évaluation

8 points
Upvote Downvote

Total votes: 16

Upvotes: 12

Upvotes percentage: 75.000000%

Downvotes: 4

Downvotes percentage: 25.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

2 Comments

Leave a Reply
  1. Merci pour ces petits détails simples mais qu’il est toujours bon de rappeler !!
    Autre astuce, regarder sur une carte si les vues sont plus intéressantes à droite ou à gauche de l’avion et réserver le bon siège en conséquence ! :p (idem prévoir de quel côté sera le soleil …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *