Prendre des photos de voyage sans qu’elles n’aient l’air de cartes postales

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales

Se rendre quelques jours dans une grande ville touristique avec ses monuments et icônes mondialement connus et revenir avec des photos de voyage uniques, différentes des millions d’autres prises par les touristes, s’avère un défi compliqué mais stimulant en soi. New York, Paris, Berlin, etc. sont les destinations où l’on ne peut pas s’empêcher de photographier les endroits les emblématiques. Mais plus que des touristes, nous sommes des photographes, aussi nous nous devons d’effectuer un regain d’effort pour en tirer notre propre vision.

Prendre des photos de voyage sans qu’elles n’aient l’air de cartes postales

Pour apprendre à prendre des photos de voyage qui ne ressemblent pas à des cartes postales, on va prendre l’exemple de trois villes européennes, qui figurent parmi les plus visitées : Paris, Amsterdam et Bruxelles.

Paris

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales

Aujourd’hui, personne n’arrive à dissocier Paris de son inséparable Tour Eiffel. Bizarrement très critiquée au départ par les artistes de l’époque, elle reste actuellement le monument le plus visité au monde avec plus de 7 millions de visiteurs par an. Alors, ça fait combien de photos en tout ? Mieux vaut ne pas s’attarder là-dessus, on va plutôt prendre l’appareil photo et voir quelles photos de voyage pourraient se révéler intéressante…

Les meilleurs compagnons de voyage, les objectifs Irix grand angle super lumineux :

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : Paris

Si vous ne pouvez pas battre votre “ennemi”, alors éloignez-vous de lui : voilà ce que j’ai décidé de faire. Il n’y avait pas besoin d’inclure toute la Tour Eiffel dans le cadre puisque tout le monde la reconnaît automatiquement à distance puis la « complète » mentalement.  Et cela m’a permis de raconter autre chose de la ville : la tradition du kiosque à crêpes, le climat pas toujours agréable de la capitale et ses habitants (mais pas les touristes).

Mais pour réussir une photo comme celle ci-dessous, il vous faudra compter sur la plus grande stabilité, alors n’oubliez pas de vous doter d’un bon trépied :

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : Paris

Ici, la solution allait dans le sens contraire : à 20 mètres de la longue file d’attente des touristes pour y monter, j’ai trouvé l’image de l’ascenseur dans le maillage des poutres d’acier. À la limite, mieux vaut ne pas penser au fait de partager à peine 2 mètres carrés d’espace avec une vingtaine de personnes pour vous élever à 300 mètres au-dessus du sol. C’est peut être la raison pour laquelle j’ai souhaité immortaliser la seule partie mobile de ce géant de fer.

Amsterdam

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : Amsterdam

Contrairement à Paris, Amsterdam ne dispose pas d’un élément qui se démarque nettement du reste : les canaux, les vélos, les tulipes… Sans oublier le tramway. Tout cela représente la ville. Les vélos et les canaux, surtout vus du pont, font partie des photos de voyage ou de vacances que tout le monde souhaite obtenir. Les touristes se bousculent pour la prendre.

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : AmsterdamComme toujours, varier les points de vue s’avère une bonne idée, sans oublier par ailleurs de choisir la lumière appropriée (ce qui est toujours le plus important).

Au lieu de prendre la photo depuis le pont, je suis descendu au niveau du canal et de là, en profitant de la première heure de la journée, j’ai réussi à prendre le canal et ses arcs reflétés dans l’eau, les bâtiments typiques du fond et au premier plan, les barques.

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : Amsterdam

Recourez à de longs temps de pose sans crainte d’une surexposition de l’image (et produisez l’effet soyeux sur l’eau, par exemple) avec le filtre à densité neutre variable ND2-ND400 Gloxy :

Filtre ND2-ND400 Variable Gloxy
(32)
Filtre ND2-ND400 Variable Gloxy
  • Permet de régler différents niveaux, de ND2 à ND400
  • Contrôlez la profondeur du champ sur vos photos
  • Idéal pour les situations avec un éclairage intense
  • Il vous permettra d'augmenter le temps d'exposition
  • Compatible avec la photographie en noir et blanc
  • Etui de protection inclus
  • Disponible en plusieurs diamètres

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : Amsterdam

Se placer à l’opposé de l’endroit où les flashs crépitent est l’une des meilleures idées pour réussir des photos de voyage moins banales.

Bruxelles

Bruxelles est partagée entre deux de ses lieux les plus emblématiques : La Grand-Place et l’Atomium car le Manneken Pis, en fin de compte, mieux vaut ne pas le citer. On dit de la Grand-Place que c’est la plus belle d’Europe et c’est peut-être vrai, surtout pour l’Hôtel de Ville qui se distingue avec la plus haute et la plus élancée de ses tours, qu’on aperçoit depuis n’importe quel point de la ville.

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : BruxellesSur ce plan, on distingue la fameuse tour, ainsi que les toits typiques des maisons bruxelloises. Et par bonheur, la neige tombée ajoute un arôme hivernal à la prise.

Prendre des photos de voyage sans qu'elles n'aient l'air de cartes postales : Bruxelles

L’Atomium est l’autre attraction touristique la plus visitée à Bruxelles. Il a été construit en 1958, à l’occasion de l’exposition universelle. Ici, le cliché typique consiste à se mettre devant le monument, les mains ouvertes, pour donner l’impression qu’on le prend dans ses mains. Comme ils se sont donné la peine d’agrandir une structure de verre et de fer 165 milliards de fois, on va en profiter et prendre les photos de l’intérieur. De cette façon, on peut apprécier les matériaux employés, la structure de près, ainsi qu’une grande partie de la ville de Bruxelles, à l’arrière-plan.

Encore et toujours la stabilité :

Trépied professionnel
(10)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

Conclusions

Voilà, on a terminé l’exercice. Je ne sais pas si les photos de voyage obtenues seront meilleures que les clichés classiques mais ce que je peux vous assurer, c’est qu’elles auront moins de chances de ressembler à celles de votre beau-frère qui aime aussi la photo. Sortir des sentiers battus, ce n’est pas juste une question de résultats mais aussi d’expériences toujours différentes qui s’accumulent et qui serviront à nous donner plus d’outils pour le prochain défi photo. Si vous faite partie de ceux ou celles qui partent en vacances bientôt, suivez nos conseils ou pas mais profitez de votre passion, à un moment où l’esprit est plus enclin à la créativité.

Photos et texte original (traduit de l’espagnol) : © Juan Miguel Cervera

Laissez votre évaluation

3 points
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 3

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.