Comment a été prise cette photo ? Les chaussures explosives

Comment a été prise cette photo ? Les chaussures explosives

Capturer les détails lors d’une séance photo de mariage, peut supposer un vrai défi puisque cela met à l’épreuve vos limites créatives, tout en vous obligeant à intégrer des éléments de votre environnement. Bien souvent, vous n’avez pas le temps de prendre des photos extrêmement créatives de tout : la robe, les chaussures, les alliances, les bijoux divers, les reliques familiales, etc. Du moins, sans parvenir à dissiper ce sentiment que vous ratez quelque chose…

Lors d’un mariage célébré au Doral Arrowwood Resort, à White Plains, New York, je me suis battu (ce qui est souvent le cas lorsque je photographie un mariage) pour trouver le moyen de prendre des photos spectaculaires de la robe de mariée comme de ses chaussures. Après avoir photographié la robe, j’étais en train d’explorer l’environnement de la scène à la recherche d’un endroit inspirant pour capturer les chaussures bleues tellement uniques de la mariée. J’ai testé de nombreuses photos typiques de chaussures, accrochées à des lampes ou des appliques, par exemple, sur le cadre des fenêtres ou sur des surfaces réfléchissantes. Mais ces « photos-types » de chaussures ne parvenaient pas à me convaincre. Alors j’ai voulu faire quelque chose de différent…

Pour l’éclairage de cette photo, j’ai utilisé :

Après avoir tenté quelques déclenchements infructueux, j’ai observé un incroyable tableau rouge texturisé de coups de pinceaux circulaires au trait large, discrètement accroché dans un couloir.

Magmod Mega Kit
(28)
Magmod Mega Kit
  • Compatible avec tous les flashs à griffe
  • Projetez des formes et des patrons de lumière très créatifs
  • Connexion et fixation au moyen de la technologie magnétique
  • Faites rebondir la lumière, estompez-la, choisissez la direction, concentrez-la...
  • Des accessoires à superposer les uns sur les autres
  • Un studio d'éclairage complet et créatif

Cela m’a rappelé l’Enfer, de Dante, et ses fameux cercles, avec les dégradés de rouge et les coups de pinceaux marqués qui évoquaient des flammes qui surgissent d’un noyau qui bout, caractérisé par un rouge au ton plus brillant.

Tableau des chaussures explosives

J’étais très excité : la photo d’une chaussure qui flotte accentuée par le noyau de l’Enfer de Dante ? Merveilleux ! Mais maintenant, comment est-ce que je vais l’éclairer ?

Je devais envisager un type d’éclairage qui renforcerait cette impression d’explosion, tout en figeant le mouvement des chaussures, si bien que j’ai écarté l’option d’une lampe LED. Immédiatement, j’ai pris mon MagGrid de mon sac et j’ai placé sur mon flash Nikon SB-910, qui, lui, était monté sur un support pour flash et allait être déclenché par un trigger. J’ai choisi d’utiliser le grid parce que je voulais éviter de voir la lumière « baver » sur les coins de la peinture, ce qui aurait pu atténuer l’effet « explosion ». J’ai placé la source lumineuse sous un angle assez plat (par rapport à la peinture) pour éviter de produire des ombres des chaussures sur le fond (le tableau). Après avoir effectué quelques essais, j’étais fin prêt. On peut voir ci-dessous le schéma d’éclairage utilisé, comment j’ai placé les flashs, l’assistant, les chaussures, le tableau et l’appareil photo :

Schéma d'éclairage "Les chaussures explosives"

 

 

J’ai demandé à mon second photographe et ami Jide Alakija de lancer en l’air les chaussures bleues, dans l’espoir de capter un instantané de chaussures sur la zone la plus éclairée de l’image. J’ai prié Jide de se pencher au maximum pour ne pas apparaître dans le cadre. Au bout de 30 essais, j’ai fini par réussir une photo décente où les chaussures semblaient flotter en l’air (voir l’image ci-dessous). J’ai pris quelques photos supplémentaires pour terminer.

Les chaussures explosives avec MagGrid sans facteur humain

« L’élément humain ajoute toujours de l’intérêt »

Après avoir « halluciné » un peu avec les photos sur l’écran de mon appareil, j’étais assez satisfait jusqu’à ce que ma petite voix intérieure soit venue interrompre mon enthousiasme : « Il faut continuer. La mariée va adorer. » Mais là, je me suis tourné vers Jide, encore agenouillé par terre avec les chaussures dans les mains. Puis j’ai eu un flash (sans jeu de mot) : je me suis rappelé que l’élément humain ajoute toujours un intérêt à une image, même lorsqu’il s’agit d’une photo d’un détail. Il y avait quelque chose d’assez convaincant dans la présence de Jide sur cette photo. il racontait une histoire dans une autre histoire. Alors je me suis mis a effectuer quelques déclenchements supplémentaires avec Jide dans le cadre qui lançait les chaussures. J’avais le sentiment d’avoir capturé quelque chose de spécial, j’avais désormais une image qui montrait la connexion entre l’élément humain et les chaussures à travers l’expression des yeux et les mains de Jide. Les trois éléments, de surcroît, formaient une composition triangulaire.

À mon humble avis, le MagGrid s’est avéré un très bon choix pour cette photo puisque j’ai pu figer les chaussures en l’air, tout en parvenant à créer cet effet « d’éclat » sur la texture du fond, par ailleurs réhaussé par le vignettage produit par la lumière. J’ai pris au total 65 photos pour ne retenir que deux images utilisables.

Tout le post-traitement a été réalisé sur Lightroom et Radlab. J’ai édité la photo en augmentant la vivacité, la saturation et la luminosité, et j’ai aussi augmenté un peu plus la saturation du rouge dans la section HSL. J’ai donné plus d’intensité aux tons noirs et j’ai légèrement réduit les touches de lumière. J’ai également augmenté l’exposition d’un stop sur Lightroom car j’ai tendance à déclencher avec un stop de sous-exposition (une pratique très courante chez les utilisateurs Nikon). Pour la touche finale, j’ai ajouté quelques touches sur Radlab pour donner à l’image un peu plus de vie.

Comment a été prise cette photo ? Les chaussures explosives

Vous voulez réussir des photos comme celle-ci ? Alors les accessoires MagMod vont vous être d’une aide précieuse :

Pour la photo ci-dessus, j’ai utilisé une série d’accessoires d’éclairage basiques pour obtenir un résultat similaire (et réaliser plein d’autres travaux, bien sûr). Voici les produits qui vous seront d’une grande aide pour cela :

Flash cobra

La source de lumière est comme toujours essentielle. C’est l’autre oeil, l’autre outil du photographe, en plus de l’appareil photo et de l’objectif. On a utilisé un seul flash pour cette séance, alors ce sera amplement suffisant pour produire des résultats similaires.

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

Vous pourrez installer ce flash sur un trépied standard puisque le support comporte un pas de vis universel d’1/4″ !

Trigger pour flash

Si vous voulez déclencher votre flash et votre appareil en même temps, en TTL et avec un synchronisation totale, sachez que les déclencheurs Gloxy sont l’option idéale pour ce faire. Placez-en un sur la griffe de votre appareil photo et un autre sur la base du flash. Pour cela, n’oubliez pas de vous procurer le pack de deux flashs.

Accessoires MagMod

La touche créative, c’est la cerise sur le gâteau. Le modificateur de lumière MagMod MagGrid permet de connecter la lumière et produire l’effet de vignettage qui donne encore plus d’émotion au portrait.

Post original et photos : « The exploding shoes », de MagMod

Laissez votre évaluation

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.