Qu’est-ce que la distance hyperfocale et comment la calculer ?

Qu'est-ce que la distance hyperfocale et comment la calculer ?

L’une des précoccupations majeures du photographe, lorsqu’il prend une photo de paysage, par exemple, est de s’assurer d’obtenir l’image la plus nette possible, des arbres ou des plantes qui se trouvent au premier plan jusqu’aux montagnes et nuages au fond. Comment y arriver ? Au-delà de la profondeur de champ, un autre facteur entrera en ligne de compte : la distance hyperfocale ou l’hyperfocale. Vous savez ce que c’est et comment la calculer ? On vous explique tout dans la suite du post.

La distance hyperfocale : qu’est-ce que c’est ?

Le concept de distance hyperfocale fait référence à la distance minimale à laquelle il est possible de faire la mise au point -avec un diaphragme et une longueur focale donnés pour que tous les plans de la scène soient complètement nets : cela va du sujet sur lequel on a fait la mise au point jusqu’à l’infini. Autrement dit, c’est la distance de mise au point à partir de laquelle on obtient la profondeur de champ maximum.

Même si l’hyperfocale peut sembler un concept très pointu, elle est en réalité très facile à mettre en pratique. Et son utilisation s’avérera très utile lorsqu’on voudra photographier une scène grand angle avec une personne au premier plan ou bien un paysage avec un élément sur le plan principal (un arbre, une maison, un rocher, etc.), de manière à ce que ces deux plans-là soient parfaitement mis au point.

distancia-hiperfocal-javier-bueno

Photo : Javier Bueno

Plus d’une fois, vous avez certainement voulu photographier un paysage en faisant la mise au point à l’infini. Mais il est probable que ce que vous aviez au premier plan ne soit pas apparu aussi net que ce que vous espériez. C’est la raison pour laquelle il faut vérifier la distance hyperfocale et faire la mise au point d’un objet qui se situe à cette même distance. Ce n’est que de cette manière-là que tout sera net.

La profondeur de champ, un aspect essentiel

Pour parvenir à maîtriser l’hyperfocale, il faut absolument connaître les facteurs qui influencent la profondeur de champ :

  • Diaphragme : il faut parfois utiliser l’hyperfocale lorsqu’on souhaite obtenir une profondeur de champ maximum sans pour autant devoir complètement fermer le diaphragme. Pour ce faire, il convient de connaître l’ouverture idéale de notre objectif, autrement dit le nombre f où l’objectif travaille le mieux et où l’on obtient les meilleurs résultats en termes de netteté. En général, les objectifs donnent les pires résultats dans leurs extrêmes, c’est-à-dire les points d’ouverture minimum et maximum. L’ouverture idéale se trouve dans les diaphragmes intermédiaires (f/8 ou f/11), vers un ou deux points de l’ouverture maximale. Par exemple, un objectif f/2.8 aura son ouverture idéale entre f/4 et f/8.
  • Longueur focale : plus la longueur focale est réduite, plus grande sera la profondeur de champ. Vous obtiendrez ainsi un fond plus flou si vous utilisez un 300mm qu’un objectif grand angle de type 24mm, par exemple.
  • Distance de mise au point : plus grande sera la distance entre le sujet sur lequel vous faites la mise au point et vous, plus grande aussi sera la profondeur de champ. Si vous souhaitez connaître la distance exacte à laquelle vous devez vous situer du sujet sur lequel vous ferez la mise au point, alors vous devrez avoir recours à la distance hyperfocale.
  • Taille du capteur : bien que ce soit un facteur que vous ne pourrez modifier qu’en changeant d’appareil photo, il est tout aussi déterminant. Plus petite sera la taille du capteur, plus grande sera la profondeur de champ.

distancia-hiperfocal-sven-sven

Photo : Sven Sven

Comment calculer la distance hyperfocale

La formule de calcul de la distance hyperfocale est la suivante : H = (F * F) / (f * d), où F est la distance focale de l’objectif, f l’ouverture du diaphragme et d le diamètre du cercle de confusion.

Le cercle de confusion (CoC) définit dans quelle mesure un point doit être en dehors de la mise au point pour être perçu par une personne à la capacité visuelle normale. Si une personne perçoit le cercle de confusion, cette partie de l’image n’a alors pas une netteté acceptable. En photographie, le cercle de confusion est généralement de 0,03 mm pour des capteurs Full-Frame et de 0,02 mm pour des capteurs APS-C. De toute façon, vous pouvez vérifier quel est le cercle de confusion exact de votre appareil photo sur cette page. De cette manière, le résultat du calcul de la distance hyperfocale sera beaucoup plus précis.

distancia-hiperfocal_FR

Lorsqu’on analyse la formule, on en tire plusieurs conclusions à première vue :

  • Plus grande est la distance focale, plus grande sera la distance hyperfocale. Autrement dit, on a une plus grande hyperfocale sur des téléobjectifs que sur des objectifs grand angle.
  • Plus petite est l’ouverture du diaphragme, plus grande sera la distance hyperfocale.
  • Plus grand est le capteur, plus grand aussi sera le cercle de confusion et, par conséquent, plus grande sera la distance hyperfocale.

Tableaux d’hyperfocales

Avec cette formule, on peut créer nos propres tableaux d’hyperfocales pour toujours les avoir sur nous, ainsi on évite de devoir les calculer sur le terrain. Il s’agit d’une méthode classique pour connaître la distance hyperfocale. Il vous suffit de chercher le diaphragme sélectionné sur l’appareil photo et la longueur focale. Une fois en possession de ces deux coordonnées, croisez-les dans le tableau et vous trouverez la valeur correspondante.

N’oubliez pas que les tableaux pour capteurs de format complet (Full-Frame) et APS-C sont différents, alors utilisez l’une ou l’autre fonction de l’appareil photo.

Ainsi, à titre d’exemple, pour une focale de 18 mm et un diaphragme f8, la distance hyperfocale est de 2,15 mètres approximativement. En d’autres termes, si vous voulez photographier un paysage en ayant recours à cette combinaison de diaphragme et d’objectif, et que vous souhaitez inclure en plus un arbre au premier plan, alors vous devrez vous placer à une distance de l’arbre au moins égale (ou supérieure) à 2,15 mètres afin d’obtenir une mise au point parfaite de tous les éléments de la scène, de l’arbre jusqu’à l’horizon.

distancia-hiperfocal-tablaTableau de distance hyperfocale pour Full-Frame

Applis pour votre smartphone

Heureusement, avec l’arrivée des smartphones, vous n’avez plus besoin d’avoir le tableau d’hyperfocales toujours sur vous. Il existe des applications que vous pouvez utiliser sur votre mobile pour facilement calculer la distance hyperfocale : DOF MASTER (pour iPhone) et DOF CALCULATOR (pour Android) sont deux applis parmi les plus conseillées.

Marques de mise au point

Auparavant, les objectifs manuels, qui possédaient une bague de diaphragme, intégraient aussi les marques de mise au point sur la bague même de mise au point. Aligner le diaphragme correspondant à la marque de mise au point permettait ainsi de facilement connaître l’hyperfocale. Malheureusement, aujourd’hui les fabricants ne produisent plus de bague de diaphragme et les marques de mise au point des objectifs passent pratiquement d’un mètre à l’infini. Alors mieux vaut encore utiliser les applications de votre smartphone pour vous aider à calculer l’hyperfocale.

Vous voyez, calculer la distance hyperfocale, c’est très facile. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à appliquer cette notion et vous vous verrez à quel point la netteté de vos clichés augmentera considérablement.

Photo principale : Jordi Puig

Laissez votre évaluation

18 points
Upvote Downvote

Total votes: 26

Upvotes: 22

Upvotes percentage: 84.615385%

Downvotes: 4

Downvotes percentage: 15.384615%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j’aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l’image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *