Les clés pour dominer la photographie infrarouge

Fotografía infrarroja - skyhawk04kilo

Si vous avez parfois la sensation d’avoir tout essayé en photographie, laissez-vous tenter par la photographie infrarouge, une technique qui vous surprendra ! Photographier un spectre lumineux que nos propres yeux ne peuvent capter, compris entre 700 et 1200 nanomètres  (unité de mesure de la longueur d’onde qui fait référence à une millionième partie d’un mètre), c’est le concept spectaculaire du filtre infrarouge. En bloquant le spectre ultraviolet pour ne laisser passer que le spectre infrarouge, vous pourrez réaliser des cieux d’un bleu profond, des nuages d’un blanc éclatant et une végétation féerique. Envie d’en savoir plus sur cette technique ?

Le matériel essentiel pour la photographie infrarouge

Un filtre infrarouge (IR)

Comme la lumière infrarouge est invisible à l’œil humain, seul un filtre infrarouge vous permettra de l’apprécier, car il l’isole. Il suffit de visser ce filtre sur votre objectif pour observer les premiers effets, les rayons ultraviolets sont bloqués et les infrarouges ont champ libre.

Un filtre infrarouge bride le spectre visible pour ne laisser passer que les rayons infrarouges

La graduation la plus habituelle des filtres destinés à ce type de photographie est de 720 nm. Vous trouverez également des graduations plus extrêmes, de 850 nm et 950 nm mais l’appareil doit pouvoir les supporter… au risque d’obtenir des photos toutes noires. Dès vos premiers pas, vous pourrez obtenir de très beaux résultats avec le filtre infrarouge Hoya R72, le plus recommandé par les professionnels, disponible dans une grande variété de diamètres.

Filtro Infrarrojo Hoya R72

Un appareil photo plus ou moins tolérant

Le filtre du capteur de votre appareil photo exerce une influence décisive sur le temps d’exposition que vous allez devoir choisir pour vos réalisations. Certains appareils sont dotés de capteurs plus permissifs, c’est à dire qu’ils laissent passer assez facilement les rayons infrarouges, c’est le cas du Nikon D50 ou D70 qui vous autorise des expositions relativement courtes. En revanche, si vous disposez d’un capteur plus intransigeant, vous devrez réaliser des expositions plus longues pour être certain d’obtenir l’effet que vous désirez.

Trépied

Quand vous allez fixer le filtre sur votre objectif, vous noterez rapidement que la scène va s’obscurcir, comme si  la nuit était rentrée dans votre appareil photo. Vous devrez réaliser des expositions plus longues, comme lorsque vous photographiez une scène nocturne et pour cette raison, l’utilisation d’un trépied s’impose car sans lui, les vibrations seraient au rendez-vous! Le trépied Gloxy GX-T6662A est une des meilleures options pour ce type de photographie. Grâce à ses pieds spécialement conçus pour s’adapter à n’importe quelle surface, vous pourrez réalisez des prises prolongées en assurant une grande stabilité.

 

Tripode Gloxy GX-T6662A

Restez attentifs… même si le trépied fait du très bon boulot, mieux vaut éviter les journées très venteuses car si vous pensez photographier la végétation, leur mouvement peut ruiner votre cliché.

Objectif

Les objectifs ne sont pas tous indiqués pour réaliser de la photographie infrarouge, car certains peuvent produire des reflets ennuyeux (flares) et des éclats (hotspots). Dans ce cas particulier, la qualité de votre objectif ne vous assurera pas nécessairement des clichés sans reflets, certaines lentilles bon marché offrent d’ailleurs d’excellents résultats. Le conseil le plus utile serait d’employer un objectif grand angle car dans la plupart des cas, vous réaliserez des photographies de paysages et vous aurez besoin d’englober une grande partie de la scène.

Pare-soleil

Un allié de poids pour minimiser les reflets et les éclats, car il empêche les rayons de pénétrer directement dans le boîtier. En plus, vos photos seront plus contrastées et les couleurs apparaîtront plus saturées. Essayez de photographier avec le sol dans le dos.

parasol-flor-kood

Comment réaliser une photographie infrarouge pas à pas

Une fois votre matériel rassemblé, suivez ces quelques conseils pour réaliser un beau cliché infrarouge.

Cadrage et Mise au point

En premier lieu, choisissez le cadre que vous préférez. Souvenez-vos qu’il est préférable de choisir des lieux avec une végétation variée, de l’eau et des nuages, toujours avec le soleil dans le dos. Installez votre appareil sur trépied et désactivez le stabilisateur d’image automatique. Une fois votre appareil stabilisé, votre cadre choisi, réalisez la mise au point en mode automatique et sans rien changer, passer en mode de mise au point manuelle pour que l’option AF ne s’active pas quand vous appuyez sur le déclencheur.

Fotografía infrarroja - Rubén PérezPhoto de Rubén Pérez

Exposition

La photographie infrarouge requiert de longues expositions et va contrer le dosimètre de bruit de votre appareil et pour cette raison, vous devez gérer l’exposition en mode manuel. Vous pouvez commencer par vous laisser guider par votre appareil et puis varier l’exposition jusqu’à obtenir l’histogramme désiré. Comme votre appareil est solidement installé sur le trépied, profitez-en pour utiliser une valeur ISO basse, la plus basse possible.

Fotografía infrarroja - Benson KuaPhoto de Benson Kua

Le meilleur moyen de vérifier l’exposition pour ce type de photographie est l’analyse de l’histogramme. Il est très important que vous n’ayez pas d’information dans la partie droite de l’histogramme, vous devez obtenir un histogramme légèrement déplacé à gauche (surexposé), le plus centré possible. Le temps d’exposition nécessaire varie selon la résistance du filtre de votre capteur à la lumière infrarouge.

Fotografía infrarroja - skyhawk04kiloPhoto de skyhawk04kilo

Post-traitement

Une fois votre cliché réalisé, vous devrez passer par un programme d’édition afin que le résultat soit à la hauteur de vos espérances. Les étapes à suivre sont les suivantes :

1. Corrigez l’exposition jusqu’à ce que l’histogramme soit légèrement à gauche, sans aucune information à droite.

2. Utilisez un sélecteur de couleur pour indiquer que la zone la plus lumineuse de votre photographie est en blanc pure. Vous pourrez obtenir des résultats très satisfaisants avec les programmes habituels comme Camera RAW. Cette manipulation corrige la dominante orange et après l’avoir effectuée, vous pourrez noter directement que votre image est moins orangée.

3. Corrigez les valeurs de la photographie. C’est une étape très personnelle et créative car les retouches dépendront de la photographie et des goûts du photographe. Cependant, pour vous évitez trop de travail à l’aveugle (vous ne travaillez pas sur les couleurs réelles), nous vous suggérons de vous baser sur des valeurs standards émises par les experts sur de nombreux forums photo:

  • Eclairer les ombres: 25%
  • Brillance: 10%
  • Contraste: 20%
  • Saturation: 20%

Avec ces valeurs, vous devriez obtenir une photo avec de la végétation blanche et un ciel d’une couleur qui oscille entre l’orange et le gris.

Fotografía infrarroja - Kathleen MurtaghPhoto de Kathleen Murtagh

4. Pour terminer, vous devez inverser les canaux de couleur pour convertir l’orange en un beau ciel bleu. Pour cela, utilisez un programme d’édition de type Photoshop. Encore une fois, les experts préconisent ces valeurs prédéterminées :

  • Canal Rouge : rouge 0%, bleu 100%
  • Canal Bleu :  bleu 0%, rouge entre 75% et 100%

Fotografía infrarroja - JonPhoto de Jon

Si vous préférez un ciel obscur, entre noir et orange, plus dramatique, il vous suffit de passer cette étape.

Fotografía infrarroja - Rubén PérezPhoto de Rubén Pérez

Comme pour toute nouvelle technique à laquelle vous vous essayez, vous passerez un certain temps avant de trouver « le truc » pour vos photographies, ne baissez pas rapidement les bras et pratiquez le plus possible afin d’obtenir les effets désirés. Nous avons vraiment envie de voir vos premières photos infrarouges !!

Photo de couverture skyhawk04kilo

Laissez votre évaluation

9 points
Upvote Downvote

Total votes: 11

Upvotes: 10

Upvotes percentage: 90.909091%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 9.090909%

Écrit par Charlotte Thimister

Je suis née à Liège en 1988. Je suis historienne de formation mais aussi amoureuse d'art et de photographie. Enthousiaste de pouvoir partager ma passion à travers quelques mots et clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *