Light Blaster, un projecteur qui modifie la réalité. Test !

Light Blaster, un projecteur qui modifie la réalité. Test !

Reproduire des scènes, choisir des fonds et dessiner des formes sont des pratiques très courantes en photographie studio et lors de séances en intérieurs comme en extérieurs. Un photographe peut passer un certain temps à chercher la localisation parfaite, en choisissant un fond avec une texture ou une illustration pour son studio ou bien en essayant de recréer différentes atmosphères pour son instantané. Light Blaster a été spécialement conçu pour tous ces photographes qui cherchent à recréer des scènes et à immortaliser leurs personnages.

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

Pour utiliser Light Blaster, il nous faut un objectif et un flash à griffe

Light Blaster : qu’est-ce que c’est ?

Light Blaster est un projecteur stroboscopique créé par Spiffy Gear qui utilise trois éléments-clés : des diapositives, un objectif et un flash à griffe. On peut ainsi projeter presque n’importe quelle image sur n’importe quelle surface.

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

Projetez n’importe quelle image ou n’importe quel motif sur n’importe quelle surface

Les possibilités son nombreuses. En outre, il représente une option beaucoup plus économique, comparé à l’achat de différents fonds en toile à imprimés. Voyons maintenant comme cela fonctionne.

Comment fonctionne le projecteur pour flash à griffe Light Blaster ?

Pour passer au banc d’essai ce projecteur original, on a besoin, en premier lieu, d’un objectif Canon ou Nikon (ou bien d’objectifs compatibles avec ces montures-là) et d’un flash à griffe ou flash cobra. Chaque élément se raccordera de chaque côté du projecteur Light Blaster.

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

1.  Raccorder le flash à griffe au Light Blaster

L’ouverture pour flash à griffe est compatible avec la plupart des flashs du marché. Comme il s’agit d’une ouverture de grande taille, elle peut accueillir n’importe quel flash cobra de taille standard. Si celui-ci est plus petit, on pourra le régler et bien le fixer à l’aide de la ceinture à système velcro.

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

Vous aurez également besoin d’un déclencheur à distance pour flash à griffe car le flash devra être déclenché au moment où vous appuierez sur le déclencheur de l’appareil photo. Tous les dispositifs que vous utilisez à l’heure actuelle pour actionner votre flash à distance, sont valables. Si vous n’en possédez pas, cliquez sur le bouton ci-dessous pour trouver ce qu’il vous faut.

2.  Raccorder l’objectif au Light Blaster

L’objectif sera installé sur la partie avant du Light Blaster selon le même mécanisme employé pour l’installation de notre appareil photo. Si votre objectif est de marque Canon ou avec une monture Canon, le raccordement se fera directement. S’il s’agit d’un objectif Nikon, ou avec monture Nikon, en revanche, vous devrez utiliser un adaptateur.

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

Light Blaster est compatible avec les objectifs originaux Canon ou compatibles de monture Canon, ainsi qu’avec les objectifs Nikon ou compatibles de monture Nikon (à l’aide d’un adaptateur)

En l’occurrence, on a utilisé un objectif avec une monture Nikon et l’adaptateur pour son raccordement au Light Blaster. Les objectifs Nikon ont besoin de cet adaptateur car ce sont les seuls à maintenir le diaphragme fermé lorsqu’ils ne sont pas installés sur l’appareil photo. C’est pour cela que l’adaptateur dispose d’un onglet rouge pour permettre d’ouvrir et de fermer le diaphragme en le faisant glisser d’un côté ou de l’autre.

Projecteur stroboscopique Light Blaster de Spiffy Gear

L’ensemble peut être racccordé à un trépied ou à tout type de support qui possède un pas de vis de 1/4″ et la capacité de charge nécessaire : le Light Blaster dispose en effet d’une connexion pour pas de vis 1/4″ sur sa partie centrale inférieure. Ces deux éléments, que l’on place de chaque côté, restent en équilibre. Il existe aussi la possibilité d’installer un grip-pistolet sur le Light Blaster.

3.  Utiliser les diapositives

Il ne nous reste plus qu’à choisir la diapositive ou le transparent qui nous plaît le plus puis la/le placer sur le support à diapositives fourni. Vous pouvez utiliser n’importe quelle vieille diapositive trouvée chez vous, créer vos propres transparents et diapositives avec des photos actuelles ou encore vous procurer un des kits de Spiffy Gear pour vous amuser dès maintenant.

diapositives pour light blaster

Mais pas d’inquiétude, vous n’aurez même pas besoin d’attendre une seule seconde puisque une diapositive 35mm et un transparent à motif sont livrés avec le projecteur afin de pouvoir utiliser ce dernier immédiatement. La photographie et le design que vous recevrez sont aléatoires. Surprise ! Chaque commande comprend une photo et un motif différents.

Le projecteur Light Blaster au banc d’essai

Pour voir toutes les possibilités de cet ingénieux accessoire, on a décidé de monter notre propre séance photo avec Light Blaster. Pour ce faire, on a utilisé un objectif original Nikon, un flash à griffe Gloxy et le kit de modèles en métal aux motifs variés de Spiffy Gear.

1. Ajoutez différents fonds à vos images

L’une des possibilités de Light Blaster, c’est celle de projeter des images ou motifs qui servent de fond pour l’image. On peut ainsi simuler d’innombrables situations qui créent une atmosphère pour nos portraits.

  • Photo en studio avec une source de lumière

Notre amie Tania a opté pour la ville et un filtre rouge pour le flash afin d’avoir une touche de couleur. Dans ce cas concret, le secret, c’est de bien diriger le projecteur vers le fond et d’avancer le sujet pour éviter que l’image ne se projette sur lui.

Test du Light Blaster

On aussi décidé d’ajouter une source d’éclairage supplémentaire pour éclairer le sujet du portrait. Dans le cas de Tania, il s’agit d’un flash studio avec éclairage continu et beauty dish orienté à 45º environ.

  • Photo en intérieurs avec lumière ambiante

Pour évaluer les possibilités de Light Blaster en dehors du studio, on a décidé de réaliser une prise dans une pièce peu éclairée et de projeter l’image sur le mur. Au moment d’éclairer le sujet, on a simplement ouvert la porte de la pièce pour laisser passer la lumière de l’extérieur de manière latérale, simulant l’effet de l’exemple précédent avec le flash en lumière continue.

Test du Light Blaster

On a utilisé un transparent avec un design composé de zéros et uns (dans le plus pur style binaire informatique) inclus avec le projecteur Light Blaster. Rappelons-le, le projecteur est livré avec avec un transparent et une diapositive au contenu ou design aléatoire, on peut donc tester cet ingénieux matériel dès la livraison.

2. Projetez des formes ou des images sur le sujet

Ce que l’on a préféré dans le kit de modèles métalliques, ce sont ses motifs aux formes basiques qui jouissent d’un gros potentiel pour produire différents effets d’éclairage créatif qui permettent d’obtenir des images qui tranchent avec celles qu’on a l’habitude de voir.

Test du Light Blaster

Pour chaque projection, vous pouvez contrôler l’angle de vision pris en compte dans l’image à l’aide du zoom de l’objectif (si toutefois il en a un) et contrôler la quantité de lumière du flash désirée qui passe à travers l’ouverture du diaphragme de l’objectif. On peut également jouer avec la bague de mise au point selon que l’on veuille obtenir un motif plus ou moins défini ou une image projetée plus ou moins nette.

Test du Light Blaster

Dans tous les cas, il est possible d’inclure un gel de couleur au flash pour projeter le motif avec une couleur bien précise (bien que cet ajout soit toujours plus approprié aux formes et motifs qu’aux photos). Ici, on a utilisé les gels de couleur Gloxy GX-G20.

Nos conclusions suite au test du Light Blaster de Spiffy Gear

Ce projecteur stroboscopique possède un gros potentiel créatif dans deux domaines-clés : pour créer différents fonds sur l’image bienvenus pour des séances thématiques ou pour la recherche d’atmosphères, et pour la reproduction d’effets d’éclairage pour des portraits artistiques.

Les possibilités de cet accessoire sont presque infinies car sa bonne utilisation dépendra du photographe, ainsi que de l’image et du design utilisés et du fond sur lequel elle/il est projeté(e). Le public idéal pour ce nouveau produit est indiscutablement celui des photographes studio. Cela dit, comme on a pu le constater, on peut très bien utiliser Light Blaster sans pour autant posséder de studio photo.

Projecteur Light Blaster de Spiffy Gear

Si notre test vous a convaincu(e) ou si l’envie vous en prend, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous pour trouver toute l’information technique et utile sur Light Blaster, ainsi que de nombreuses photos d’exemple du fabricant et différentes vidéos où vous pourrez découvrir plusieurs photographes en action avec le projecteur stroboscopique Light Blaster.

À bientôt pour de nouvelles découvertes !

Laissez votre évaluation

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

2 Comments

Leave a Reply
  1. Bonjour
    J’ai lu avec intérêt votre article. J’avais pensé utiliser un vrai ancien projecteur de diapo et hors service avec l’objectif fourni en « découpant » une fenêtre dans la coque du projecteur pour y loger un flash qui remplacera la lampe du projecteur. Pensez vous que ce bricolage peut remplacer utilement le Light Blaster ? Autre question, au sujet de l’objectif à utiliser sur le Light Blaster, quelle focale faut-il privilégier ?
    Merci !!

    • Bonjour Didier,

      Merci pour votre commentaire. Pour ce qui est de l’ancien projecteur, je ne peux pas vous garantir qu’il fonctionne comme le Light Blaster mais vous pouvez toujours essayer. Quant à l’objectif approprié pour le Light Blaster, tout dépend du résultat recherché : avec un objectif zoom, vous obtiendrez une image plus grande, avec une focale, c’est plus limité, aussi il vous faudra déplacer le projecteur si vous voulez de la même façon une image plus grande.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *