Trépied VS monopode : avantages et inconvénients de chacun

Trépied VS monopode : avantages et inconvénients de chacun

Les accessoires de stabilisation font partie des premiers produits que tout photographe débutant se doit de joindre à son équipement. Lorsqu’on se lance dans la photo, les très nombreuses options peuvent faire un peu tourner la tête, quitte à douter du meilleur choix à faire pour soi. Et l’un de ces principaux doutes est l’opposition trépied VS monopode. Quel est l’outil le plus adéquat en fonction de la photo à prendre ? Comment savoir lequel choisir sur telle ou telle séance ? Les deux fournissent davantage de stabilité que lorsqu’on travaille avec l’appareil à la main. Mais chacun de ces outils présentent ses propres caractéristiques, tout comme ses avantages et ses inconvénients. On va les passer en revue dans cet article pour que vous vous forgiez votre propre option.

Trépied VS monopode : avantages et inconvénients de chacun

Trépied VS monopode : avantages et inconvénients de chacun

Avantages et inconvénients des trépieds

On commence par les trépieds. Vous avez dû en voir des tas, ce sont des accessoires à trois pieds dont presque tous les photographes disposent. Ils sont conçus pour fournir un point d’appui stable pour pouvoir installer l’appareil photo. Il en existe des modèles très variés, dans toutes les tailles et avec différentes rotules ou têtes vidéo. Les rotules sont la partie supérieure des trépieds, l’endroit où vous installez l’appareil photo. Vous pouvez en savoir plus sur les rotules pour trépieds dans ce post.

Irix 45mm f/1.4 Dragonfly Fujifilm GFX
Irix 45mm f/1.4 Dragonfly Fujifilm GFX
  • ¡Novedad! Lente Irix 45mm para cámaras Fuji GFX
  • Diseñado especialmente para la montura Fujifilm G, se acopla a la perfección
  • El primer y más rápido 45mm para Fujifilm GFX
  • Distancia focal clásica: Completa tus lentes
  • Muy luminoso, con un apertura máxima de f/1.4
  • Bokehs super suaves gracias a su diafragma de 9 hojas
  • Anillo de enfoque muy ergonómico para un uso más cómodo
  • Incluye un bloqueo de enfoque, fija el punto de enfoque exacto
  • Construcción sellada para soportar ambientes adversos
  • Ligero pero resistente, el imprescindible en tu equipo

Les trépieds s’avèrent d’une grande utilité lorsqu’on recherche un effet qui implique une longue durée d’obturation. Par exemple, pour produire l’effet soyeux sur l’eau, pour capturer les sillages des phares des voitures ou encore pour l’astrophotographie. Les trépieds sont tout aussi indiqués pour la macrophotographie ou la photographie de studio car ils vous permettent d’avoir un appareil photo bien fixé sur un point précis. Une autre technique qui invite à utiliser un trépied est le time-lapse. Vous vous assurerez en effet, avec un trépied, de ne pas avoir de saut entre deux prises.

Mais les trépieds ont aussi leurs inconvénients.

Inconvénients à utiliser un trépied

Dans ces occasions-là, il vaut mieux utiliser un trépied

L’un des principaux inconvénients des trépieds, tout particulièrement les trépieds de taille « standard », autrement dit qui ne sont pas des mini-trépieds, c’est leur poids relativement important. Alors si vous savez que vous allez devoir en transporter un pendant des heures, vous devrez vous demander si cela vaut la peine d’en utilsier ou pas. D’autant que leur installation peut prendre du temps. Il est vrai que lorsque vous en utilisez un plusieurs fois, vous pouvez l’installer plus vite mais les mouvements rapides vont être quelque peu limités.

Avantages et inconvénients des monopodes

Lorsque la stabilité n’est pas la priorité, de nombreux photographes préfèrent opter pour un monopode. Vous le savez sans doute, les monopodes, par opposition aux trépieds, n’ont qu’un seul pied et leur partie supérieure comporte une connexion pour appareil photo. Vous pouvez également en trouver de toutes tailles et de différentes capacités pour supporter plus ou moins de poids.

Trépied VS monopode : utilisez un monopode lorsque la stabilité n'est pas la priorité

Les monopodes sont tout indiqués dans des situations où l’on ne veut pas s’encombrer de trop de poids. Si vous devez marcher un bon moment pour vous rendre à l’endroit où vous souhaitez photographier, par exemple, alors un monopode sera sans doute une meilleure idée qu’un trépied. Si vous comptez réaliser une séance photo pour laquelle vous allez utiliser votre appareil à la main dans un premier temps, tout spécialement si vous utilisez un gros téléobjectif, il se peut en effet que vos bras se fatiguent de supporter autant de poids. Pour toutes ces occasions-là, mieux vaut prendre un monopode pour installer l’appareil photo dessus et laisser ainsi vos bras se reposer.

Monopode Triopo CL-50
(2)
Monopode Triopo CL-50
  • Un monopode de qualité à prix réduit
  • Hauteur maximale de 165 cm
  • Capacité de charge de 6 kg
  • Double pointe pour tous types de surfaces
  • Ayez toujours avec vous un bon point d'appui

Et bien entendu, un monopode vous permettra de vous déplacer avec plus de liberté et de rapidité. Si vous envisagez de photographier dans des lieux très bondés ou si vous devez vous déplacer rapidement, un monopode s’avérera plus approprié qu’un trépied.

Inconvénients des monopodes

Comme vous pouvez l’imaginer, le principal inconvénient d’un monopode, c’est qu’il n’offre pas la même stabilité et sécurité qu’un trépied. Alors si vous comptez vous procurer un monopode, vous devez bien prendre en compte cet aspect. Par ailleurs, pour réaliser des prises avec de longues poses, un monopode ne vous servira à rien puisque vous obtiendrez des photos floues. Vous devez aussi tenir compte du fait que si vous êtes dehors par temps venteux, un monopode ne vous sera d’aucune aide et pire : il pourra même mettre en danger votre équipement.

Trépied VS monopode: conclusion

Notre conclusion est claire : le trépied n’est pas meilleur que le monopode et l’inverse n’est pas vrai non plus. Tout dépendra de l’application que vous voudrez lui donner. Si vous recherchez une grande stabilité car la discipline photo que vous comptez pratiquer l’exige, l’idéal serait d’utiliser un trépied robuste, avec une grande capacité de charge et des pieds résistants. À l’inverse, si vous souhaitez alléger votre équipement pour son transport et que la stabilité n’est pas essentielle, alors n’hésitez pas, c’est un monopode qu’il vous faudra.

De nos jours, il existe des modèles 2 en 1. Oui, vous avez bien lu : des trépieds qui se changent en monopodes. Vous aurez donc deux accessoires essentiels en un ! Alors pourquoi choisir lorsqu’on peut avoir les deux à la fois ? 😉

Laissez votre évaluation

11 points
Upvote Downvote

Total votes: 15

Upvotes: 13

Upvotes percentage: 86.666667%

Downvotes: 2

Downvotes percentage: 13.333333%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

2 Comments

Leave a Reply
  1. Bon résumé !

    Les deux sont complémentaires, pas opposables : chacun son champ d’utilisation…

    Le monopode me sert à soutenir mes plus gros objectifs et le trépied pour tout le reste que vous décrivez.

    Un truc que je n’ai jamais essayé mais je le signale car il ne coûte rien : certains accrochent une ficèle à leur objectif, la laissent pendre jusqu’à leur pied et la tendent en l’écrasant; il PARAIT qu’on gagne en stabilité…

    • Merci pour votre commentaire et vos conseils, Philippe. Bien sûr que les deux accessoires ne s’opposent pas forcément mais à l’heure d’acheter un outil de stabilisation, on peut se poser la question de savoir lequel convient le mieux à ses besoins et de choisir l’un ou l’autre en conséquence (et si on peut avoir les deux, c’est mieux 🙂 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.