Le nombre d’or : qu’est-ce que c’est et comment le prendre en compte dans vos photos

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

La recherche de la photo parfaite, cela vire parfois à l’obsession chez les photographes, qui recherchent des cadres et des compositions qui vont marquer le spectateur. Mais ils ne savent pas que cela ne relève pas du tout du divin et c’est pourtant le nom d’une notion très utile et facile à appliquer sur vos captures : la proportion divine ou nombre d’or est en effet une notion purement scientifique.

Cela ne vous est-il jamais arrivé, en observant une photo, de voir qu’elle n’avait en principe pas de proportion « équilibrée » mais qu’elle était tout de même plus séduisante qu’une photo qui affichait un plus grand équilibre ? C’est parce que le nombre d’or ou proportion divine était partout, un élément qu’on trouve dans notre monde et dans nos vies depuis toujours, et qui représente l’harmonie telle qu’elle est.

Le nombre d’or : qu’est-ce que c’est ?

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Utilisée depuis les IIIe et IVe siècles avant J.C., époque à laquelle les mathématiciens grecs théorisaient sur cette proportion, qui se base sur un nombre irrationnel qui réunit deux segments d’une même droite et divisent l’espace ou les lignes en une image agréable. Les travaux de ces mathématiciens ont finalement conduit à décrire des dimensions mathématiques précises, appelées alors nombre d’or ou proportion divine (ou dorée). Ce nombre d’or est communément décrit comme étant la valeur de Phi (φ), qui est le résultat de la somme des cotés a et b d’un rectangle. Autrement dit, un rectangle est considéré come « parfait » si la somme de a et b correspond à la proportion dorée, si a/b = 1.61803.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

En théorisant sur le nombre Phi, le mathématicien italien Leonardo Pisano a fini par créer ce que l’on connaît comme étant la courbe de Fibonacci ou proportion dorée, qui consiste en une série de nombres infinis, selon laquelle la somme de deux nombres consécutifs donne toujours comme résultat le nombre suivant ( (0+1=1; 1+1=2; 1+2=3; 2+3=5;…13+21=34) pour générer la fameuse spirale dorée.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Pour la générer, il vous faut l’appliquer à un rectangle en plaçant les nombres du centre vers l’extérieur à chaque cadre et en donnant à chaque carré la taille correspondant à sa somme, pour créer ainsi un rectangle « parfait » qui contiendra le nombre Phi.

Si on trace une ligne en forme de spirale sur cette série de rectangle en unissant les sommets transversaux de chaque carré, on obtient la fameuse spirale d’or. Cette spirale apparaît très souvent dans la nature, même si on ne s’en rend pas compte. On pourrait même dire qu’elle est quasiment partout, dès le début de la vie, dans l’ADN, jusque dans la forme finale de certains êtres vivants, comme les escargots ainsi que certaines plantes et fleurs.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

La fait de savoir que cette fameuse proportion divine est intégree dans la plupart des éléments que l’on voit en fait une règle de composition esthétique, que ce soit pour le dessin, la sculpture ou la photo. Soit un élément très utile pour représenter la réalité avec un plus grand naturel, si bien que pour l’oeil humain, cela est plus facile à digérer et plus harmonieux qu’un autre type de composition. Voilà pourquoi un seul élément, même placé au centre de l’image, ne suffira pas à créer plus d’harmonie.

Comment appliquer la proportion divine sur vos images ?

Dans le monde de l’art et de l’esthétique, on l’a vu, la proportion divine est utilisée depuis qu’on l’a découverte, et même sans rien en savoir, puisqu’elle fait plus partie intégrante de nos vies qu’elle en l’air. Mais à la Renaissance, la plupart des artistes de l’époque ont travaillé sur leurs projets selon ces modèles-là, pour finir par les intégrer dans notre culture de telle manière que la photographie, lorsqu’elle a fait son apparition, a adapté des concepts de la peinture, dont cette fameuse proportion.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Le principal problème qui se présente, lorsqu’on cherche à créer une composition divine dans le cadre de la photographie, c’est son format. Le capteur des appareils photo actuels (la plupart d’entre eux, du moins) se base sur des capteurs dérivés du format 35 mm chimique (36 x 24 mm), qui crée un format d’image de 3:2.

Lorsque vous procédez à la division du rectangle pour obtenir le numéro Phi, le résultat de ce format est 1:5, si bien que si vous voulez parfaitement l’appliquer sur une de vos photos, il vous faudra recomposer ou recadrer l’image pour un résultat parfait.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

En guise de conseil, pour que cela ne soit pas un calvaire d’obtenir un cliché avec une proportion naturelle ou harmoniseuse comme la proportion divine, vous n’avez pas besoin de représenter sa spirale à la perfection. En effet, une fois que la composition appliquera cette règle-là, dans une plus ou moins grande mesure, la photo apparaîtra harmonieuse, sans que vous ne soyez obligé d’atteindre exactement le nombre Phi.

Peut-être ce post sur 15 règles de composition vous intéressera-t-il.

Proportion dorée VS Règle des tiers

Pour obtenir une photo cohérente avec la section dorée, il faut se baser sur une structure quadrillée divisée en 9 parties, 9 carrés, soit quelque chose qui rappelle la règle des tiers que vous devez avoir utilisée bien des fois mais en l’occurrence, vous aurez un rectangle central au côté 0,618 fois plus petit que le reste.

Alors dans la proportion divine, on utilise un quadrillage légèrement différente, aux colonnes centrales plus étroites que les colonnes latérales. La raison ? Ce quadrillage est le résultat des calculs de la proportion dorée.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Quand on voit la grande similitude qui existe entre la règle des tiers et la section dorée, de nombreux photographes pensent qu’elle est inspirée par la section dorée, tandis que d’autres affirment que la règle des tiers est fondée sur la proportion divine. La seule chose qu’on puisse affirmer, c’est qu’en raison de la facilité à diviser une grille au format 3:2 en 9 parts égales, le format s’est généralisé afin que notre système de perception puisse organiser plus facilement une scène.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

lI faut donc prendre cette ressource comme une ressource disponible de plus et bien avoir à l’esprit qu’une image prise selon la règle des tiers ne respecte pas la proportion divine mais qu’elle correspond probablement à une ressource de composition héritée du format de fenêtre du 35 mm.

Création de la photo à partir de la proportion divine

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Pour créer l’image, on doit d’abord se concentrer sur le positionnement des éléments qui occuperont cette dernière, quitte à créer un chemin ou une ligne imaginaire qui permette de suivre le parcours de la spirale de manière plus remarquable et créer ainsi une plus grande harmonie.

Pour moi, le moyen le plus simple de créer cette forme, c’est de le faire à partir d’un Golden Section Finder, qui n’est rien d’autre qu’une carte transparente qui contribue à localiser et à placer vos élements plus facilement, à partir de carrés déjà mentionnés pour former la spirale.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Vous pouvez également créer vous-même cette carte, en signalant les lignes des carrés dans un morceau de plastique transparent mais l’important, c’est de pouvoir assimiler cette organisation de telle sorte qu’à un moment, votre tête l’utilise automatiquement, sans besoin de guide.

Une fois qu’on a bien à l’esprit les points forts de l’image, on doit juste en choisir un qui soit l’élément le plus important de la photo, le point qui guide le mouvement des yeux. Ce point sera en principe le premier carré de notre règle d’or et il se reproduira encore et encore dans des carrés plus grands qui vous permettront d’intégrer des éléments plus grands aussi et généraux, pour finir par créer cette spirale imaginaire.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

Pour ce qui est de l’espace ou de l’air, tel qu’on le connaît dans le jargon photo, qui entourera l’élément principal de votre photo, il est conseillé de l’avoir dans une disposition plus ouverte, sans autres éléments pour distraire des points d’intérêt. En effet, si le sujet se rertrouve très limité, dans un espace peu ouvert ou bien réduit, la capture peut perdre en dynamisme, et on perdra la netteté avec laquelle on peut apprécier l’élément principal, si bien qu’on perdra aussi le sens de cette photo.

Trépied professionnel
(10)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

Si vous ne savez pas ce qu’est ce concept, ce post sur l’espace négatif vous aidera à le comprendre.

Certains puristes de l’image et photographes affirment qu’il est impossible d’employer la proportion dorée dans le domaine de la photo, vu qu’il suffit d’utiliser n’importe quel point d’une capture pour trouver la proportion divine. La difficulté de la prise d’une image, alliée à la facilité avec laquelle cette règle peut être interprétée, crée une confrontation qui tient en haleine plus d’un.

Le nombre d'or : qu'est-ce que c'est et comment le prendre en compte dans vos photos

En fin de compte, la proportion divine n’est rien d’autre qu’une règle mathématique, qui doit être étudiée avec attention, du fait de sa grande présence mais cela ne veut pas dire pour autant que le photographe ne puisse pas briser cette règle. Cette loi peut être adaptée à la photo ou à ce que vous voudrez obtenir.

Une technique ne doit pas être employée strictement de la manière dont elle a été énoncée. Si vous l’utilisez dans votre intérêt et de manière adaptée, c’est à cette condition que vous obtiendrez la photo parfaite.

Laissez votre évaluation

14 points
Upvote Downvote

Total votes: 16

Upvotes: 15

Upvotes percentage: 93.750000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 6.250000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.