Comment rendre vos photos de cuisine absolument irrésistibles

Comment rendre vos photos de cuisine absolument irrésistibles

“Il n’y a pas d’amour plus sincère que celui que l’on éprouve pour la nourriture” a déclaré George Bernard Shaw, probablement dans un accès de gloutonnerie. Et notre ami George avait bien raison quand il affirmait que la nourriture est l’un des amours de l’être humain. Mais comme tout dans cette vie, une image vaut bien plus que des mots et c’est pour cette raison que la nourriture doit d’abord être dégustée par les yeux que par les papilles. À partir de cette déclaration, cher/chère lecteur/lectrice, on va vous expliquer comment prendre de belles photos de cuisine. Avant tout, voici un conseil afin de lire ce post :

  • Ne le lisez pas en milieu de matinée, pendant un régime ou sans avoir mangé. Les photos sont dangereusement appétissantes et la connection oeil-cerveau-estomac va rapidement vous faire crier famine. Autrement dit, vous allez avoir faim rien qu’en regardant les images. L’écrire en milieu de matinée a été un supplice pour votre humble serviteur, ainsi si je vous mets en garde, c’est pour votre bien.

Cet avertissement d‘importance vitale donné, place aux conseils sur la façon de prendre de belles photos de cuisine. Si vous continuez la lecture, c’est à vos risques et périls.

Comment rendre vos photos de cuisine absolument irrésistibles

Planifier et tout préparer : la nourriture vient en dernier

Oui, c’est comme ça. Vous ne pouvez préparer la nourriture et au même moment commencer à vous demandez où vous allez placer cette dernière pour faire les photos. Rien de tout cela. Tout le monde y va avec sa spontanéité et croit qu’il n’y a pas un minimum de travail derrière les photos. Planifiez votre séance et visualisez ce que vous allez photographier, en dessinant des schémas simples avec les éléments à photographier, par exemple. Choisissez le lieu, disposez les éléments et assurez-vous que tout est en place quand votre assiette sera prête à être amenée à table. Une bonne scène va vous donner une bonne image. Un conseil : KISS (Keep It Simple Stupid!). Concentrez l’attention sur la nourriture et laissez de côté les ornements et autres fioritures : dans les phtoos de cuisine, c’est l’assiette qui doit être la vedette. Tout au plus, et c’est conseillé, il vaudrait mieux bien contextualiser avec le plat et une petite portion de la table, pas besoin de chercher plus loin.

Une fois que toute votre scène est bien définie, là où sera mise la table, l’arrière-plan qui apparaîtra, la fenêtre qui sera utilisée pour laisser entrer la lumière et tous les autres détails… Alors à ce moment-là, vous pourrez mettre l’assiette sur la table.

Photos de cuisine - dessert

Photo de Michael Stern

Soyez créatif en photographiant… et en cuisinant

Oui, cela peut sembler évident mais on voudrait insister là-dessus. On suppose que si vous êtes en train de lire ce post, c’est parce que ça vous intéresse que votre plat prenne une dimension appétissante pour la poster par la suite sur Instagram avec 36 hashtags. Ou pas, c’est vous qui décidez, après tout. Bon, pour ne pas tourner autour du pôt, la photo n’est pas tout, au contraire, la composition dudit plateau est tout aussi importante pour réussir ses photos de cuisine. Et ici, vous devrez vous mettre dans la peau d’un styliste gastronomique qui, il faut bien le reconnaître, est un métier très prisé.

Placez avec soin chaque élément pour qu’il remplisse une fonction et se démarque dans toute son essence. Chaque élément compte et vous devez le rendre visible pour marier couleurs, séduction et saveurs. Si l’on parle d’une salade composée de fromage, de tomates, de laitue, de carottes, d’olives, d’un œuf et de sauce, alors vous avez là un plat très coloré et vous devez en profiter !

Pour manipuler la nourriture, il est recommandé d’utiliser des pinces ou n’importe quel ustensile de cuisine pour ne pas salir vos mains.

Selon Wikipédia : Le rôle du styliste culinaire est de faire en sorte que les aliments soit séduisants en photos. Le temps et l’effort dont le styliste a besoin pour organiser artistiquement et avec soin la nourriture, justifie les différences de présentation entre un plat préparé par un styliste et celui réalisé par un chef ou quelqu’un cuisinant à la maison.

Photos de cuisine - cochon

Vous pensez que les aliments sont disposés au hasard ou délibérément ? Photo de Tom Noe

Pour cela, il y a deux aspects essentiels : faire ressortir l’élément principal et l‘accompagner comme il se doit. Mettons-nous dans la situation où nous cuisinons un bon steak de viande au barbecue ; l’élément principal et distinctif de la viande cuite au barbecue réside en deux choses : la première, ce sont les marques laissés par la grille à la cuisson et la seconde l’aspect juteux et savoureux de la viande (pour ce point-là, vous verrez, il y a des trucs infaillibles à la fin). Au moment de l’accompagner, il faut ajouter de la couleur.

Trépied professionnel
(10)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

La couleur est la meilleur alliée des photos de cuisine. Des légumes comme les tomates, les poivrons ou un oignon accompagnement très bien le steak et lui donnent beaucoup de couleurs. Même si elles sont floues à l’image, les couleurs se voient et font envie. Un steak tout seul, aussi bon soit-il, ne sera pas aussi appétissant.

Photos de cuisine

La lumière, importante comme toujours

On connaît tous son importance. Au moment de prendre des photos de cuisine, le plus convenable sera la lumière naturelle provenant d’une grande fenêtre, par laquelle elle entre en grande quantité. Cela vous permettra de jouer avec comme bon vous semble.

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

On peut aussi recourir à la lumière artificielle si c’est nécessaire. Bien contrôlée et utilisée avec parcimonie, c’est un outil très fiable pour les photos de cuisine. Concernant l’angle, il est recommandé que la lumière soit toujours de côté ou derrière si possible. Dans tous les cas, évitez la lumière de face car elle rendra l’image plate.

La lumière naturelle de côté ou de derrière va produire des ombres que donneront du volume à votre plat

La lumière de face aplatit l’image et la laisse sans volume, et celle-ci perd de son intérêt

Photos de cuisine - pâtes

Lumière de côté qui donne un aspect beaucoup plus attrayant à l’image. Michael Stern

L’astuce consiste à prendre des photos de cuisine qui n’aient pas l’air de photos, pour qu’on ait plutôt envie de mordre dedans, pas vrai ?

Mise au point et profondeur de champ

La mise au point est un autre des aspects à prendre en compte dans les photos de cuisine. Et ici entre en jeu l’aspect technique, où l’on vous recommande d’ailleurs de compter sur un objectif rapide ou une bonne ouverture. Le mieux, ce serait de travailler avec le diaphragme ouvert pour faire une mise au point critique sur les images, en laissant l’arrière-plan flou et jouant sur le bokeh propre à ce type de lentilles. Faire la mise au point sur une partie de l’image vous aidera à focaliser l’attention sur les détails, à leur donner un plus grand intérêt et un plus grand volume dans la scène. Alors que si vous utilisez une mise au point générale avec une ouverture moyenne, le plan gagnera en homogénéité et sera moins séduisant. Pour cette raison-là, on utilisera une profondeur de champ courte.

Photos de cuisine

Photo de Michael Stern

L’angle peut tout changer

Pour les photos de cuisine, il y a une règle d’or : ne pas rester immobile et chercher différentes perspectives. Il est absolument essentiel de rechercher le meilleur angle pour votre plat. Certains conseillent de se placer à la hauteur du plat, d’autres optent pour un plan plus « aérien”. Également populaire, le plan recouvrant toute la scène pris d’en haut. À mon humble avis, je pense que cela dépend du contexte. Cela dépend aussi du plat et également de ce que vous voulez montrer. Néanmoins, si je dois me jeter à l’eau, je dirai qu’un des meilleurs plans est d’élever de quelques centimètres l’appareil au-dessus du plat pour simuler le point de vue d’une personne à table.

Mais par dessus tout, le plus important : faites des tests, encore des tests et toujours des tests. Déplacez-vous autour de l’assiette, rapprochez-vous, éloignez-vous, tournez-la et cherchez son meilleur “profil”. Un grand nombre de photos de cuisine parmi lesquelles choisir, c’est beaucoup plus appréciable que si il n’y en avait qu’une seule. Au fur et à mesure que vous expérimenterez, croyez-moi, les séances se feront plus courtes et la quantité de photos de cuisine moindre car vous saurez alors ce qui fonctionne ou pas.

 

Ici, Neha Mathur change d’angle et de point de vue. Laquelle préférez-vous ?

La possibilité de “customiser” la nourriture

Pour revenir au domaine du styliste culinaire, beaucoup de photographes et professionnels du secteur utilisent des astuces pour donner un aspect plus séduisant à la nourriture.

  • Utiliser un aérosol rempli d’eau pour donner un aspect frais et brillant
  • Ne pas cuisiner complètement les légumes ou les aliments pour qu’ils conservent leur meilleur couleur
  • Utiliser de la glycérine afin de “figer” l’aspect du plat
  • Peindre avec de l’huile ou du beurre fondu les viandes pour leur donner un aspect brillant

Et pleins d’autres petites modifications que l’on pourrait bien considérer comme du maquillage alimentaire. Personnellement, je ne suis pas vraiment fan des ces trucs qui trahissent l’aspect réel et rendent la nourriture immangeable, alors que c’est quand même là l’objectif, au final.

Photos de cuisine

Sur cette photo, le fromage a été fondu après et chaque élément a été placé de manière à être très clairement visible. Photo de Michael Stern

Rotule électronique motorisée Sevenoak SK-ECH04
Rotule électronique motorisée Sevenoak SK-ECH04
  • Rotule motorisée professionnelle avec une télécommande professionnelle
  • Rotation motorisée à 360º sur les deux axes
  • Grande capacité de charge de 10 kg
  • Des mouvements à la précision et à la délicatesse maximales
  • Contrôlez les mouvements et la vitesse
  • Télécommande avec joystick et câble de 6 mètres de long
  • Étui de transport

Les détails à prendre en compte dans les photos culinaires

L’arrière-plan. On vous le disait au début, il n’est pas nécessaire d’avoir un fond ostentatoire. D’abord parce qu’il sera flou, et ensuite parce que c’est le plat la vedette. Mais vous pouvez toujours ajouter d’autres éléments. Les arrières-plans à prendre le plus en compte sont les tables en bois, tellement à la mode, ou encore d’une couleur peu prononcée pour contraster avec les aliments.

Photos de cuisine - tarte

Desirée D utilise un simple fond blanc et les détails de l’assiette

Créer un contexte. Il est possible d’inclure certains éléments dans le cadre qui contextualisent la photographie. Une fourchette, un partie du plat ou même un morceau de nappe peuvent situer le cliché et lui donner un peu plus de force. Oui, on parle bien de contexte et non pas de concentrer l’attention sur ces éléments-là.

Photos de cuisine - contexte

La roulette à pizza, les ingrédients, la table, les sauces… Ce sont des éléments qu’utilise Donald Palansky pour mettre en situation cette délicieuse pizza

L’intérieur, ça compte aussi. Allez, ne soyons pas superficiels. Quand on parle d’aliments comme les tartes, les lasagnes, un steak ou des cannellonis, par exemple, l’intérieur ou les parts sont tout aussi importants. Qui n’aime pas voir ce qu’il est sur le point de manger ? Créer de l’intérêt est un avantage dans les photos culinaires.

Photos de cuisine

Vous voyez ? Le coulis de chocolat à l’intérieur est important, très important. Photo de Michael Stern

Clampod Takeway T1
(45)
Clampod Takeway T1
  • Clampod : mini-trépied articulable tout-terrain
  • Excellent appui et grande résistance : il supporte 40kg
  • S'accroche fermement à toutes les surfaces
  • Idéal pour les sports extrêmes et les vidéos en mouvement
  • Utilisez-le avec les appareils reflex, compacts et smartphones
  • Adaptateurs optionnels pour Tablettes et GoPro
  • "Selfies" et enregistrements en tout temps et en tout lieu

Capturer le processus ou la préparation. Un autre élément qui peut faire partie de la séance est le processus… et même si cela implique un autre type de photo, cela pourra toujours supposer une grande valeur ajoutée et du contenu à vos photos culinaires.

Photos de cuisine

Photo de Michael Stern qui montre la poêle avec les aliments encore chauds

Et voilà, avec toutes ces recommandations, on espère  vous avoir aidé/e à y voir un peu plus clair sur comment prendre des photos de cuisine de vos prochains mets-stars tout chauds du fourneau. Que ce soit pour le poster sur les réseaux sociaux, pour montrer à vos amis ou à la famille. À Photo24, on serait ravi que vous nous fassiez part de quelques unes de vos expériences de photos de cuisine. Que ce soit dans les commentaires ou sur nos réseaux, n’hésitez pas. Et à présent, votre humble serviteur va aller manger, car autant de de cuisine et de nourriture ouvre l’appétit de n’importe qui…

Laissez votre évaluation

4 points
Upvote Downvote

Total votes: 4

Upvotes: 4

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.