Apprendre à utiliser le flash : séparer le flash à l’aide de câbles et de déclencheurs (V)

Apprendre à utiliser le flash : séparer le flash à l'aide de câbles et de déclencheurs

Dans les différents volets de la série « Apprendre à utiliser le flash », on a évoqué implicitement le fait de séparer le flash de l’axe optique de l’appareil photo, autrement dit d’utiliser le flash à un certain emplacement et de nous déplacer librement avec l’appareil photo. Ce qui offre de nombreux avantages mais présente un nouveau problème entre l’appareil photo et le flash, une communication qui ne peut plus se faire directement à travers la griffe. Il existe des accessoires qui résolvent ce problème mais en fonction de ce que l’on voudra faire, on choisira l’un plutôt que l’autre.

Avantages à séparer le flash de l’appareil photo

Utiliser correctement un flash TTL sur la griffe de l’appareil photo ne doit pas se convertir en une épreuve, bien au contraire : bien manié, il peut s’avérer très utile et donner de bons résultats. De fait, un des gros avantages à le séparer , c’est d’obtenir un plus gros volume, un aspect plus tridimensionnel à l’image. Une autre possibilité, comme on l’a vu dans d’autres articles, consiste à utiliser différents accessoires comme des fenêtres, des softbox, des grids et d’autres encore pour produire divers effets sur les photos. Ce qui s’avère beaucoup plus compliqué avec un flash sur la griffe d’un appareil photo…

Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

Grosso modo, il existe deux manières de séparer le flash de l’appareil photo : au moyen d’un câble de synchronisation ou de déclencheurs (triggers en anglais). De plus, chacun d’entre eux vous offre deux modes : en conservant les automatismes (TTL) ou sans conserver les automatismes (pas TTL). Ce point est important lorsqu’on doit décider de séparer le flash car les accessoires qui disposent de l’option de continuer à utiliser le mode TTL sont généralement plus chers. Si vous ne comptez pas utiliser le mode TTL, et que vous préférez tout avoir en manuel, ce type d’accessoire vous conviendra mieux. À l’inverse, les accessoires de ce type qui incluent la fonction TTL sont en général plus pratique, de l’avis de nombreux photographes, puisqu’ils permettent des corrections et des rectifications rapides.

 Fonctionnalités Flash TTL + Triggers TTL Flash manuel (mode manuel)
Utilisation du flash en mode manuel Oui Oui
Utilisation du mode TTL Oui Non
Zoom automatique sur le flash Oui Non
Possibilité de contrôler les fonctions TTL Oui Non
Possibilité de contrôler des fonctions comme la puissance Oui Depende (solo algunos triggers)
Possibilité d’utilisation de grande vitesses de synchronisation Oui (si le flash est HSS et le trigger le supporte) Non
La synchronisation avec le second rideau fonctionne-t-elle ? Oui Non (sauf sur les appareils Nikon)
Utilisation de flashs de différentes marques (sauf la griffe Sony) Non Oui
Utilisation des flashs Non Oui

Manières de séparer le flash : câbles et déclencheurs

On a essentiellement deux formes de séparer le flash de l’appareil photo : avec un câble de synchronisation ou avec des déclencheurs.

Câbles

Le câble d’extension ou de synchronisation vous permet de placer votre flash cobra à 1, 1,50 ou 2 mètres de distance de votre appareil photo, en général. Vous pouvez ainsi continuer à utiliser le flash comme s’il se trouvait sur la griffe de l’appareil photo et de manière synchronisée avec ce dernier. La base de la griffe où va le flash possède généralement une monture pour griffe ou un pas de vis 1/4″ (les deux, dans certains cas) pour que vous utilisiez le système qui vous convient le mieux, selon le support que vous voudrez utiliser.

séparer el flash, câble de synchronisation walimex

Si le câble dispose de la fonction TTL, vous pourrez conserver tous les automatismes et cela sera la même chose que si vous aviez le câble sur la griffe de l’appareil photo.

Il existe aussi des câbles synchrones qui vont directement sur la sortie PC Sync du flash mais qui ne permettent que cela, la synchronie. Autrement dit, que le flash se déclenche au moment de la prise de la photo, tandis que les réglages du flash devront être effectués manuellement.

Déclencheurs

Pour savoir s’il faut acheter ou pas un jeu de déclencheurs, on doit au préalable distinguer et prendre en compte plusieurs éléments :

  • Si ce sont des émetteurs, des récepteurs ou des émetteurs-récepteurs (soit les deux à la fois)
  • S’ils disposent de la fonctionnalité TTL ou pas
  • S’ils disposent d’un écran d’information ou d’un voyant lumineux LED
  • La portée des déclencheurs

séparer le flash à l'aide de déclencheurs Gloxy

 

Si l’on opte pour la solution de l’émetteur et du récepteur, on doit prendre en compte le fait que l’émetteur devra être placé sur la griffe et c’est de là qu’on contrôlera les récepteurs. Pour manipuler trois flashs, par exemple, il faudra pouvoir compter sur un émetteur et trois récepteurs.

  • Inconvénient : si l’émetteur s’abîme, on devra interrompre la séance et s’en procurer un autre ou bien le faire réparer plus tard. Mais s’il s’agit d’un récepteur qui ne fonctionne plus, on pourra continuer à travailler en utilisant un flash en mode esclave optique.

Mon choix se porte sur la solution de type émetteur-récepteur. Cette solution est généralement plus rentable à moyen et long terme. Un émetteur-récepteur peut être émetteur ou récepteur rien qu’en appuyant sur un bouton. Pour manier trois flashs, par exemple, on devra pouvoir compter sur quatre émetteurs-récepteurs.

  • Avantage : si un émetteur-récepteur s’abîme (n’importe lequel), on pourra tout de même continuer à travailler en utilisant un des flashs en mode esclave optique. Mais c’est vous qui voyez…

Apprendre à utiliser le flash : séparer le flash à l'aide de câbles et de déclencheurs

Comme pour avant, la possibilité d’utiliser la fonction TTL ou pas a été abordée au début et vous pouvez voir le récapitulatif dans le tableau plus haut. N’oubliez pas que le fait d’inclure la fonctionnalité TTL impliquera une hausse de votre budget et vous devrez aussi pouvoir compter sur des flashs TTL pour en tirer parti.

 séparer le flash à l'aide de triggers Gloxy

séparer le flash, schéma de lumière

En fin de compte, on doit considérer deux derniers facteurs importants pour l’achat d’émetteurs-récepteurs, pour pouvoir activer à distance les flashs :

  • Écran d’information ou indicateurs lumineux LED : il y a des gens qui préfèrent un écran LCD avec l’information affichée et d’autres qui s’arrangent avec les LED de couleur qui renseignent sur le canal, les groupes, etc.
  • Portée des déclencheurs. À mon avis, avec 15 m de portée, c’est amplement suffisant dans 99% des cas. Mon expérience m’a montré que je n’ai jamais eu besoin d’utiliser de distances plus grandes que celle-ci. Ce qui est important, c’est que les déclencheurs ne présentent pas de problèmes d’interférences avec d’autres fréquences et qu’ils soient fiables, à l’instar de ceux présentés ici.
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
(24)
Gloxy GX-F1000 Flash TTL HSS Sans Fil Maître et Esclave
  • Compatible avec les appareils Nikon et Canon
  • Nombre-guide 58 (à ISO 100, 180 mm)
  • HSS : synchronisation à haute vitesse 1/8000s
  • Système de radiofréquence 2.4G
  • Flash maître sans fil TTL, esclave et stroboscopique
  • Conçu pour réaliser des déclenchements en rafale
  • Synchronisation du second rideau
  • EN CADEAU : 20 gels couleur, étui, support et diffuseur 

Conclusion

Il vaut mieux séparer le flash de l’appareil photo ou du moins, que vous ayiez la possibilité de le faire par l’un des moyens qu’on a présentés car vous gagnerez ainsi en polyvalence et qualité dans votre manière d’éclairer. N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en la matière et on pourra vous aider à choisir vos câbles de synchronisation ou déclencheurs à distance, par exemple.

Laissez votre évaluation

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

2 Comments

Leave a Reply
  1. excellent article. J’ai une question concernant les flashs Gloxy haut de gamme . Si l’on alimente le flash Gloxy GX-F1000 avec la batterie externe, doit on quand même mettre un jeu de piles dans l’appareil comme sur les Nikon. la batterie pour les éclairs, et les piles pour le cadran et les réglages. Merci de me tenir informé.

    • Bonjour, tout à fait, il faut tout de même mettre des piles dans votre appareil photo. Merci et bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.