Les portraits avec l’Irix 150 mm f/2.8 Dragonfly

Depuis l’achat de mon Irix 150 mm f/2.8 Dragonfly, il reste à longueur de temps dans mon sac car avec ce seul objectif, je couvre une grande variété de situations. C’est actuellement l’un des meilleurs macros du maché : il est idéal pour photographier des paysages. Aujourd’hui, je l’utilise pour réaliser des portraits avec l’Irix 150 mm, d’une qualité supérieure.

Depuis quelques mois, j’utilise le dernier objectif fabriqué par Irix, le 150 mm f/2.8 mm Macro et je suis vraiment satisfait de cet achat. Comme indiqué dans le premier article écrit sur ce sujet, c’est un objectif très polyvalent qui s’adapte à plusieurs situations avec un rapport qualité-prix incroyable.  

Les portraits avec l’Irix 150 mm, pourquoi sont-ils de qualité ?

Les caractéristiques dont j’ai parlé dans d’autres articles le convertissent en un magnifique objectif pour les portraits. Nous allons aujourd’hui analyser ces caractéristiques, en nous concentrant sur les photos de portraits.

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Définition et netteté sur les portraits avec l’Irix 150 mm

Cet objectif produit des images d’une définition et d’une netteté extraordinaires. Les éléments apparaissent parfaitement définis du centre jusqu’au bord de la photo.

Par exemple, l’un des portraits de ma fille Africa qui joue avec ses lunettes de soleil, on peut voir les détails de tous les éléments sur lesquels ont été faits la mise au point.

Cette photo a été prise avec une ouverture intermédiaire avec laquelle j’ai réussi à avoir le visage complet et les lunettes de soleil nets. 

Portraits avec l'Irix 150 mm

 

D’ailleurs si l’on recadre la photo sur l’oeil gauche, on observe que les sourcils sont parfaitement nets, et même jusque dans le reflet des pupilles où l’on me voit prendre la photo. Si vous souhaitez apprendre à réaliser des photos des yeux, ne manquez pas cet article.  

Portraits avec l'Irix 150 mm

Cela n’arrive pas seulement sur le centre des images de portraits avec l’Irix 150 mm. Si l’on se concentre sur la main, nous remarquons comment ses doigts sont pleins de sable et comment chaque grain se voit nettement. 

Portraits avec l'Irix 150 mm

 

Mais l’objectif n’offre pas seulement des photos nettes avec une ouverture optimale. Il possède aussi une très haute résolution lorsque l’ouverture est à son maximum, comme l’on peut voir sur la photo ci-dessous où les détails mis en valeur sont complétement nets.

 

Portraits avec l'Irix 150 mm

Si l’on recardre la photo sur le visage, nous voyons que tous les éléments ont une magnifique définition, qui mettent en valeur les détails.

Portraits avec l'Irix 150 mm

La reproduction des portraits avec l’Irix 150 mm est magnifique. Il est également vrai que même les plus petites taches sur la peau se voient parfaitement mais comme vous le savez, nuancer les peaux lors de la retouche n’est pas difficile.

Bokeh ou flou 

L’autre aspect important de tous les objectifs de portraits est le rendu de l’effet bokeh ou un arrière-plan flou. 

Ces effets permettent de séparer l’arrière-plan de nos modèles et donc des vrais protagonistes des portraits. Et ce n’est pas une question de quantité, mais bien de qualité. C’est-à-dire, ces flous doivent être doux ou comme je l’aime l’appeler : crémeux.

Pour les portraits avec l’Irix 150 mm, le fond paraît peint à la manière d’une aquarelle avec des tons pastels, surtout quand la lumière est favorable.

Par exemple, sur ce portrait de ma fille Adriana pris avec l’ouverture f/2.8, on remarque la séparation parfaite entre l’enfant et l’arrière-plan, qui apparaît flou avec des transitions sur les bords très doux. Même les lumières ou reflets spectaculaires sur le côté droit de la tête ont été capturés à la perfection.

Portraits avec l'Irix 150 mm

 

L’autre portrait avec l’Irix 150 mm, ici celui de Paula, on observe comment les plans flous s’apprécient parfaitement et les transitions entre eux sont très doux, ce qui permet d’arriver à séparer le modèle de l’arrière plan, même si les distances sont très courtes.

 

Portraits avec l'Irix 150 mm

Les portraits avec l’Irix 150 mm et premiers plans

Sur des plans plus proches, la capacité macro de cet objectif permet de prendre des photos avec des détails parfaits et de jolis flous avec l’effet bokeh.

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Sur ce premier plan de Paula, la mise au point sur les lèvres est parfaite. Mais en regardant les maillons de la chaîne autour de son cou, on remarque un effet bokeh en forme de bulles. En même temps, les éléments en dehors du visage et les plus éloignés apparaissent peints et les détails manquent. On obtient ainsi une complète séparation entre le modèle et l’arrière-plan.

 

Portraits avec l'Irix 150 mm

En faisant un pas en arrière et en fermant un peu le diaphragme, j’obtiens un visage totalement net et le même niveau de flou au niveau de l’arrière-plan.

 

Portraits avec l'Irix 150 mm

Avec un arrière-plan adéquat et en jouant un peu avec les lumières, on obtient des portraits avec l’Irix 150 mm qui offrent un effet bokeh spectaculaire. On peut utiliser la plus grande ouverture pour des portraits de grand qualité. Comme pour ce portrait d’Africa, le jour de sa communion.

Portraits avec l'Irix 150 mm

Luminosité

Avec le téléobjectif de 150 mm et une ouverture de f/2.8, on parvient à des résultats superbes, dont ici des portraits intéressants, même avec des conditions lumineuses défavorables, sans avoir eu besoin d’utiliser le flash ou d’autres accessoires. 

Par exemple, dans cette forêt ombragée, on obtient des portraits parfaits comme celui de ma fille Adriana.

Portraits avec l'Irix 150 mm

Même lorsqu’il commence à faire nuit, on peut continuer la séance photo sans flash et sans augmenter les ISO qui, eux, diminuent la définition sur les photos.

 

Portraits avec l'Irix 150 mm

Focale / déformation/ qualité optique

Il est important de prendre en compte les focales les plus adaptées, entre 75 mm et 150 mm, pour réaliser de beaux portraits, dont les plus utilisées sont celles de 85 mm, 105 mm et 135 mm. A partir de 150 mm, on observe une certaine déformation sur les visages due à la compression des plans, résultant de l’utilisation des téléobjectifs.

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

L’Irix 150 mm est à la limite, mais on ne remarque pas ce type de déformation, ni aucune autre d’ailleurs. Les visages sont naturels et les proportions respectées.

Portraits avec l'Irix 150 mm

Même en photographiant le visage près du bord du cadre, on ne remarque aucun type de déformation, ni même un vignettage à l’ouverture maximale.

On peut également signaler qu’il n’y a aucune aberration chromatique, même à l’ouverture maximale où les éléments les plus fins situés sur les extrémités du cadre ne présentent pas ce défaut. 

Portraits avec l'Irix 150 mm

Portraits avec l’Irix 150 mm et reproduction de couleurs

Autre caractéristique très importante des objectifs de portraits est la fidélité de la couleurs. 

Cela fait plusieurs années que j’utilise l’un des meilleurs objectifs pour les portraits, le Canon EF 135mm f/2 L.

Il est superbe mais après avoir essayé l’Irix 150 mm, je peux vous assurer qu’il n’a rien à envier au Canon, offrant de nombreuses caractéristiques, comme une excellente reproduction des couleurs, qui est également le point fort de l’objectif Canon.

De ce fait. je pourrais même vous demander avec quel objectif ont été prises les photos ci-dessous. Vous ne les distinguerez sûrement pas… Je parie tout ce que vous souhaitez.

 

Comparaison entre l'Irix et le Canon

Comme je l’ai commenté précédemment, la capacité à reproduire les couleurs est magnifique, même lorsqu’on est en contre-jour.

Il est également vrai que l’appareil photo de dernière génération est capable de reproduire les couleurs dans les pires circonstances, mais si elle ne dispose d’un objectif de qualité, il ne travaille pas de la même manière.

Portraits avec l'Irix 150 mm

Si vous souhaitez apprendre à réaliser des photos de communion, cliquez ici. 

En plein soleil et quasiment en contre-jour, on apprécie toutes les tonalités du champs de tournesols ainsi que la robe de ma fille, à la fois sur les lumières et les ombres. J’insiste sur le fait qu’il est important d’avoir un bon appareil photo, mais s’il n’est pas accompagné d’un objectif de qualité, cela ne servira à rien. 

Même en travaillant avec un flash, les couleurs obtenues sont magnifiques et naturelles comme on peut les apprécier sur cette photo de studio.

Portraits avec l'Irix 150 mm

Polyvalence et ergonomie

Pour terminer, je souhaite insisiter sur deux points très importants, qui sont la polyvalence et l’ergonomie de cet objectif. En plus de tout ce dont j’ai parlé dans l’article, on peut maintenant l’évoquer comme un objectif 3 en 1, qui accomplit à la perfection chacune des facettes que l’on a commenté : macro, télé et portrait.

Mais, que ce soit l’Irix 150 mm ou non, il est essentiel de faire attention à l’ergonomie de l’objectif. 

C’est-à-dire aux caractéristiques de sa polyvalence, de sa qualité et surtout de sa légèreté. Tout cela fait que cet objectif est très intéressant pour l’amener à chaque sortie photographique.

Cet objectif nous permettra d’obtenir de magnifiques photos dans n’importe quelle situation. Même en randonnée lorsqu’on marche durant plusieurs kilomètres. Cet objectif se veut léger par rapport aux autres.

L’un des objectifs d’une grande polyvalence pourrait être le Canon 70-200 mm f/2,8 mais ce n’est pas un objectif macro  et en plus, il pèse quasiment le double de l’Irix et coûte même le triple.

Portraits avec  l'Irix 150 mm

L’Irix est facile à sortir du sac à dos. Vous pourrez en plus enlever l’anneau de support pour le trépied afin de le rendre encore plus léger.

Emportez-le où vous le souhaitez : il vous permettra entre autres de réaliser des portraits.

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction de 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies 

Conclusion

Pour moi, c’est un objectif indispensable qui doit rester à longueur de temps dans le sac à dos. Et si cet objectif est destiné aux portraits, on peut bien sûr le laisser sur l’appareil photo. 

Bien que cet objectif dispose de la mise au point manuelle, le niveau d’erreur est minimal étant donné qu’il dispose de la confirmation de la mise au point et aussi de la fonction « Live View » ou mise au point sur l’écran, en plus des vues élargies. Mais la qualité de la lentille et sa polyvalence qu’il offre compense largement ce dernier point. Avec le 15 mm et le 11 mm, une autre grande merveille des ingénieurs d’Irix.

Texte original (traduit de l’espagnol) et photos : Alberto Bouzón

Laissez votre évaluation

3 points
Upvote Downvote

Total votes: 5

Upvotes: 4

Upvotes percentage: 80.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 20.000000%

Écrit par Rozenn Le Roux

Originaire de Bretagne, j'écris des guides touristiques à mes heures perdues. Mon appareil photo autour du cou, j'immortalise les scènes de la vie quotidienne et paysages du pays où je me trouve. Une passion que j'apprécie transmettre aux autres par des articles ou images.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.