Défis de la macrophotographie et comment les surmonter

Défis de la macrophotographie et comment les surmonter

La macrophotographie est une discipline photo qu’on adore. Preuve en est, le grand nombre d’articles qu’on a consacré à cette pratique. On vous a ainsi expliqué comment photographier des insectes pour réussir des macrophotographies marquantes, on a compilé 20 macrophotographies d’objets de votre sac photo et on vous a aussi présenté 60 idées incroyables et spectaculaires de macrophotographie. Dans cet article, on va vous présenter quelques défis de la macrophotographie et leurs solutions possibles. Allez, on y va !

1. Défis de la macrophotographie : la lumière

Le premier défi qu’on va devoir relever, lorsqu’on pratique la macrophotographie, est le fait de ne pas avoir assez de lumière. Si vous photographiez en intérieurs, vous allez avoir un contrôle total sur la lumière. Mais lorsque vous déclenchez en extérieurs, vous êtes tributaire de la lumière naturelle et vous ne pouvez pas la contrôler. Et là, vous devez sûrement penser qu’il s’agit d’un problème qu’on peut rencontrer dans n’importe quelle autre discipline photo qui requiert l’emploi de la lumière naturelle. Alors pourquoi est-ce si important en macrophotographie ?

Lorsqu’on réalise des macrophotographies, on déclenchera en principe avec une ouverture très étroite pour obtenir un sujet complètement net. Du fait de cette ouverture étroite, il faudra une grande quantité de lumière pour obtenir une bonne exposition. Si vous photographiez en forêt, parfois, la lumière ne pourra pas atteindre le sol, du fait des arbres qui cachent le soleil.
La solution à ce problème pourrait être l’utilisation d’une source de lumière artificielle. Vous pourriez utiliser une source de lumière continue comme une torche LED ou la lumière de votre téléphone portable. Ou vous pourriez aussi utiliser le flash de votre appareil photo ou encore un flash annulaire macro. Quelle que soit la lumière utilisée, veillez bien à l’estomper à l’aide d’un diffuseur.

Défis de la macrophotographie : la lumière

2. Une profondeur de champ réduite

En macrophotographie, on va obtenir une profondeur de champ réduite, pour ne pas dire minuscule. Quelque chose qui n’est pas adéquat dans certaines occasions. Les trois facteurs principaux qui affectent la profondeur de champ sont l’ouverture, la distance focale de l’objectif et la distance entre le sujet et l’appareil photo. Pour obtenir des zones nettes, on peut au moins contrôler un de ces deux facteurs.

Modifiez l’ouverture

Le premier d’entre eux est l’ouverture. Pour obtenir une plus grande profondeur de champ ou autrement dit, pour avoir une plus grande zone mise au point, on devra toujours déclencher avec une ouverture étroite de f/16 ou f/18. Lorsqu’on recourt à cette ouverture étroite, on a besoin d’une grande quantité de lumière, on l’a vu. La plupart de ces objectifs offrent l’option d’un diaphragme de f/22 voire de f/32 mais il est déconseillé d’atteindre ces nombres, sous peine de perdre du détail sur la photo. Presque tous les objectifs fournissent des images bien définies, jusqu’à une ouverture de f/16 ou f/18.

Kit Macrophotographie Rail FC-1II + Lentille DCR-250
(60)
Kit Macrophotographie Rail FC-1II + Lentille DCR-250
  • Des résultats macro de qualité professionnelle
  • Compatible avec les objectifs avec des diamètres compris entre 52 et 67mm
  • Conversion de +8 dioptries, l'agrandissement MACRO le plus populaire
  • Rail beaucoup plus précis que votre tête pivotante ou rotule à billle
  • Deux rails, horizontal et vertical pour un parcours de 16 cm
  • Précision de la position grâce aux molettes de serrage et aux crans

Contrôlez la distance entre le sujet et l’appareil photo

Le second facteur à contrôler est la distance entre le sujet et l’appareil photo mais vous pourrez n’y parvenir qu’en ayant un appareil avec un plus grand nombre de mégapixels, comme un appareil de 40 ou 50 mégapixels. Si tel est le cas, vous pourrez réaliser la photo à une distance un peu plus grande, puis la recadrer par la suite. En faisant cela, vous obtiendrez une mise au point sur une plus grande partie de votre sujet/objet.

Si vous ne comptez pas réaliser une impression grand format de la photo et que vous pouvez utiliser une image finale de 5-10 mégapixels, vous pouvez appliquer cette astuce avec un appareil de 20-25 mégapixels. Au fait, vous pouvez obtenir une impression plus ou moins décente à partir d’une image finale de 5-10 mégapixels.

Une autre option pour obtenir une plus grande profondeur de champ est le focus stacking. Une technique plus avancée qu’on a déjà abordée dans cet autre article.

La profondeur de champ

3. Défis de la macrophotographie : la mise au point

Un autre défi à affronter est la mise au point. En macrophotographie, les sujets sont généralement tous petits, si bien que l’appareil photo fait la mise au point avec grande difficulté. La solution à ce problème consiste à utiliser la configuration d’une zone de mise au point unique sur votre appareil. De cette manière, vous pourrez changer facilement de zone de mise au point sur la zone précise de la photo que vous voudrez avoir bien nette.

Attention au mouvement de votre appareil photo

Le second défi inhérent à la mise au point est le mouvement de votre appareil. En macrophotographie, on obtiendra toujours une faible profondeur de champ, même lorsqu’on déclenchera avec une ouverture étroite comme f/16 ou f/18. Parfois, la zone de mise au point fait moins d’un centimètre. Dans ces conditions, si votre appareil bouge ne serait-ce que d’un millimètre, votre objectif ou sujet sera complètement flou.

Défis de la macrophotographie : la mise au point

Pour éviter cet écueil, il faudra utiliser un trépied ou un monopode pour pouvoir restreindre le mouvement de l’appareil photo. Mais on n’a pas toujours la possibilité d’utiliser un trépied. Dans ces cas-là, la meilleure solution consiste à vous entraîner à rester immobile lorsque vous prendrez la photo. Pliez toujours vos coudes pour éviter le mouvement de l’appareil photo. Efforcez-vous de retenir votre respiration lorsque vous vous apprêtez à déclencher et trouvez quelque chose, comme une branche d’arbre, par exemple, pour vous appuyer.

Trépied professionnel
(92)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Avec une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
Visit Trépied professionnel

Parfois, il arrive qu’on ne puisse pas avoir un sujet complètement mis au point. Dans ces situations, vous devrez choisir une zone précise du sujet/objet pour faire la mise au point dessus, comme une pétale de fleur ou l’oeil d’un insecte, par exemple. Si votre appareil ne fait pas la mise au point sur la zone désirée, vous pouvez bloquer la mise au point et déplacer légèrement votre corps vers l’avant et l’arrière jusqu’a obtenir la zone souhaitée bien nette.

Sirui S-1204-N Trépied
Sirui S-1204-N Trépied
  • Trépied super léger, tout indiqué pour les voyageurs
  • Également un monopode, deux accessoires en un
  • Supporte jusqu'à 12 kg, une grande résistance pour tous les équipements
  • Hauteur maximale de 1375 mm, photographiez sous différentes perspectives
  • S'installe en quelques secondes à l'aide de ses fermetures à molette
  • Colonne réversible pour la macrophotographie
  • Plié, il prend très peu de place, parfait pour le ranger dans n'importe quel sac
  • Fabrication en carbone pour plus de légèreté et de résistance
  • Les pieds ont deux positions pour vous adapter à des terrains abrupts
De nos jours, les appareils photo disposent d’une technologie très avancée qui vous permet de faire la mise au point dans des conditions difficiles. Mais si pour une raison ou une autre, votre appareil photo ne vous permet pas de faire la mise au point, passez au mode de mise au point manuel.

Sujets en mouvement

4. Sujets en mouvement

Si vous essayez de photographier des sujets ou des objets en mouvement, comme des papillons, des libellules ou d’autres insectes, vous verrez qu’ils ne tiennent pas en place et qu’ils se déplacent en permanence. Et vous ne pouvez ni les contrôler ni les obliger à rester immobiles à un endroit. La patience est la clé dans ces situations-là. L’une des choses à faire est d’utiliser des objets avec une plus grande distance focale. Avec une plus grande distance focale, vous vous tiendrez plus à distance du sujet, si bien qu’il sera certainement moins agité par votre présence et donc un peu plus calme.

Défis de la macrophotographie

Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
(7)
Irix 150mm f/2.8 Macro 1:1 Dragonfly
  • Nouvel objectif MACRO Irix 150 mm f/2.8 !
  • Pour Canon EOS, Nikon F, Pentax K avec APS-C ou Full Frame
  • Échelle de reproduction 1:1 et distance minimum de 0,345 m
  • Blocage de la bague de mise au point, plus de précision lors de la mise au point 
  • Inscriptions réfléchissantes à la lumière ultraviolette sur le barrillet
  • Construction blindée et résistante en alliage d'aluminium
  • Bague de mise au point avec une rotation de 270º plus précise
  • Il conserve les données EXIF et les modes semi-automatiques
  • Flou d'arrière-plan spectaculaire grâce à ses 11 lamelles arrondies
  • Lauréat du prix IF DESIGN 2019

5. Défis de la macrophotographie : le vent

Si vous essayez de prendre des macrophotographies de fleurs et que le vent souffle trop fort, il se peut que vous ayez du mal à prendre la photo. Dans ces cas-là, vous devrez faire preuve de patience ou choisir un autre sujet pour réaliser la macrophotographie, un sujet plus tranquille. Vous pouvez aussi profiter de la situation pour exploiter votre facette la plus créative et au lieu de vous en tenir à la macrophotographie, faites donc des photos en mouvement s’il y a trop de vent.

Clampod Takeway T2
(7)
Clampod Takeway T2
  • Nouvelle version, inclut des pieds et un adaptateur pour smartphone. La stabilité garantie pour tous vos dispositifs
  • Grande capacité de charge, de 40 kg maximum, jamais il ne se décrochera
  • Une accroche ferme sur toutes les surfaces avec ses pinces
  • Toute la stabilité pour vos voyages, sports extrêmes et vidéos, utilisez-le partout
  • Super compact et léger : il tient dans la main !
  • Compatible avec les DSLR, CSC, caméras d'action, flashs, micros et autres

6. Salissez-vous !

Parfois, vous serez obligé de vous asseoir, de vous mettre à genoux et même de vous allonger au sol pour obtenir le cadre idéal. Pour ce faire, portez toujours des vêtements que vous pourrez salir sans problème ou bien faciles à nettoyer. Veillez à être bien couvert et à porter des chaussures confortables.

Salissez-vous

Vous avez ici quelques astuces qu’il faut mémoriser. Emportez toujours un anti-moustiques ou un produit contre les insectes lorsque vous photographiez dans la nature. N’oubliez pas non plus de prendre de l’eau et un en-cas. Certains insectes peuvent s’avérer dangereux s’ils vous piquent, alors restez bien en place.

On vous a donc présenté quelques défis de la macrophotographie que vous pouvez relever. Mais rassurez-vous : lorsque vous commencerez à pratiquer la macrophotographie, vous verrez que ces défis ne sont rien, comparé aux récompenses que vous obtiendrez. Alors n’hésitez plus, prenez votre équipement et commencez à pratiquer la macrophotographie.

Article original de Ramakant Sharda disponible sur le blog de MIOPS.

Laissez votre évaluation

12 points
Upvote Downvote

Total votes: 12

Upvotes: 12

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.