Les traînées lumineuses de la circulation en 5 étapes clés

Des traînées lumineuses accrocheuses, des sillages colorés irréels… Je suis prête à parier que tous nos lecteurs ont déjà pu apprécier des photos urbaines ou des monuments emblématiques accompagnés de ces traînées lumineuses caractéristiques, produites par les lumières de la circulation. Vous vous êtes même détourné des centres d’intérêt de l’image, captivé par ces traînées mystérieuses qui les enrobent. Photographier le déjà-vu en utilisant les voitures pour créer des traînées lumineuses spectaculaires n’a jamais été aussi simple et amusant. N’attendez plus et mémorisez les cinq étapes essentielles qui vous aideront à obtenir ce bel effet.

Enfant, je me souviens avoir feuilleté de nombreuses revues de voyage ou de simples guides où ce type de photographies urbaines de nuit me fascinaient. J’observais, curieuse, ces lignes blanches et rouges qui s’étendaient le long des avenues. J’ai toujours aimé ces clichés, d’abord parce que j’adorais le rendu visuel, ensuite parce que je ne pensais pas un instant qu’une technique précise se cachait derrière cet effet, mon imagination débordante pouvait accueillir sans aucun problème l’image de ces édifices et villes mythiques avec traînées lumineuses intégrées.

Des traînées lumineuses à Londres

Des années plus tard, j’ai compris que les traînées lumineuses étaient produites par les sources lumineuses en mouvement, tels que les phares des voitures. La magie retombe un peu, il faut bien l’avouer mais je suis toujours aussi fascinée par ces clichés car ils évoquent un monde fabuleux et mystérieux, ils sont dotés d’une grande force visuelle, les villes et les bâtiments de toujours offrent d’autres lectures, entre lignes et rayons lumineux.

Depuis que je me suis lancée dans la photographie, je suis en permanence à la recherche de belles opportunités pour créer ces fameuses traînées lumineuses grâce aux voitures en mouvement. Réalisez cette technique en suivant les cinq étapes que nous allons vous livrer ci-dessous, c’est un jeu d’enfant. Vous êtes débutant, vous êtes un photographe chevronné ? Lancez-vous à la poursuite des traînées lumineuses.

Comment photographier les traînées lumineuses : 5 conseils à ne pas rater

1. Utilisez un trépied

Le premier de tous les conseils, il semble logique voire évident : munissez-vous d’un trépied, absolument essentiel pour ce type de photographie. Cherchez le trépied le plus stable possible, je sais, vous souriez, un trépied stable, c’est un peu l’objectif premier. Je m’explique… La circulation qui mêle voitures, camions et autobus, va transmettre une dose supplémentaire de vibrations qui justifie à elle seule l’utilisation d’un trépied. Ne vous contentez pas du premier venu ou de la super offre à 5 euros, il est possible qu’il ne tienne pas la route…

Trépied professionnel
(27)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

2. Cherchez un cadre intéressant

Tout dépend du type de lieux que vous allez photographier. S’il ne fallait garder qu’un seul conseil, ce serait celui-ci : essayez d’intégrer un élément dans le cadre qui apporte de la valeur à votre cliché, ne vous reposez pas seulement sur les traînées lumineuses. Si vous choisissez une ville, vous pourriez inclure un immeuble ou un monument emblématique.

Réaliser des traînées lumineuses en milieu urbainPhoto de Verne Ho

Si vous avez décidé d’opter pour un cadre moins habituel dans ce type de photographie, comme une autoroute au milieu de la forêt, essayez d’introduire des silhouettes dans votre cadre, comme des arbres, des collines ou encore les lumières lointaines de la ville.

Réaliser des traînées lumineuses à la campagnePhotographie de Caden Crawford

Bien entendu, si vous êtes en face d’éléments lumineux particulièrement spectaculaires, qui justifient à eux seuls une photographie, n’hésitez pas à dégainer votre appareil… Mais retenez qu’en règle générale, il convient d’associer les traînées lumineuses à un élément remarquable.

Des intersections pour vous focaliser sur les traînées lumineusesPhotographie de Rafal Buch

3. Choisissez un point de vue intéressant

Ce conseil est en lien avec le précédent mais il mérite bien son propre paragraphe, vous allez comprendre… Pour obtenir une photographie spectaculaire avec de belles traînées lumineuses, vous devez chercher un point de vue singulier, moins habituel. Ce conseil vaut pour toutes les photographies, mais peut être encore plus dans ce type de photographie. Si vous photographiez au bord de la route, vous pourrez prendre une jolie photo mais le résultat spectaculaire n’est pas pour autant assuré. Toute personne qui passera à cet endroit, pourrait réaliser le même cliché.

Pixelstick LED pour Lightpainting
(2)
Pixelstick LED pour Lightpainting
  • L'outil définitif pour faire du lightpainting
  • 200 LED qui reproduisent 16 millions de couleurs
  • Reproduit chaque image, patron ou effet dans l'air
  • Pour les vidéos en time-lapse et les longues expositions
  • Un outil unique pour des créations uniques

Vous pourriez par exemple grimper jusqu’à un point surélevé qui surplombe la route que vous désirez photographier afin d’obtenir un cliché en plongée. Vous pourriez également chercher des reflets, dans les étalages des grands magasins ou dans les fenêtres d’un bâtiment célèbre, les flaques d’eau peuvent également offrir de très beaux cadres. Dans ce cas, tout repose sur l’imagination et « l’art de voir » qui pourra faire passer votre photo de la rubrique « intéressante » à la rubrique « magnifique ».

Prenez de la hauteur pour photographier les traînées lumineusesPhotographies de bm.Iphone

4. Faites la mise au point sur l’hyperfocale

Selon l’objectif que vous utilisez et en fonction du point de vue et du cadre que vous aurez choisis, essayez de réaliser une mise au point sur l’hyperfocale afin que tous les éléments de l’image puissent apparaître. Pour le calcul de l’hyperfocale, vous pouvez consulter ce post consacré au sujet mais en attendant, vous pourriez utiliser les tables de référence ou les applications pour smartphones (plus rapides et tout aussi fiables) qui vous permettent de savoir à quelle distance se situe cette hyperfocale selon la focale que vous avez établie pour votre cadre et pour l’ouverture de diaphragme déterminée.

5. Définissez l’exposition pour réaliser de belles traînées lumineuses

Vous avez configuré la mise au point de votre appareil. Vous l’avez réalisée sur la distance hyperfocale pour vous assurer que la totalité (ou la majorité) de votre cadre soit nette.

Abordons à présent le concept de Triangle d’Exposition. Comme vous le savez, l’exposition correcte d’une photographie dépend de trois paramètres configurables de nos appareils qui sont : l’ouverture du diaphragme (les numéros f), la sensibilité (ISO) et le temps d’exposition (fraction de temps).

Ces trois facteurs sont étroitement liés entre eux, en effet, vous pourrez obtenir des expositions identiques avec différentes combinaisons de ces trois facteurs. Je m’explique… Si vous fermez le diaphragme pour laisser passer moins de lumière, vous pourriez compenser en augmentant le temps d’exposition ou en augmentant la sensibilité ISO du capteur. Ces trois paramètres sont interdépendants.

Le triangle de l'exposition correcte pour réaliser des traînées lumineuses

  • Premier côté du triangle de l’exposition : ouverture du diaphragme

Plus haut, je vous ai parlé de l’ouverture qui s’est établie sur l’hyperfocale. Comme vous le savez, l’ouverture de diaphragme est liée à la profondeur de champ. Si vous fermez le diaphragme, la profondeur de champ augmente et vice et versa. Pour cette raison, je vous recommanderais de ne pas modifier l’ouverture quand votre diaphragme est bien ouvert, car vous pourriez condamner une partie de l’image qui ne serait pas mise au point.  Une fois l’ouverture choisie, le seul changement acceptable consisterait à fermer un peu plus le diaphragme mais jamais le contraire.

Et si vous avez besoin de plus de lumière, optez pour l’un des deux autres côtés de notre triangle : la sensibilité ou le temps d’exposition. Nous allons vous détailler les situations précises ci-dessous.

  • Deuxième côté du triangle de l’exposition : sensibilité ISO

Il est toujours recommandé de travailler avec la valeur ISO la plus basse possible car nous allons travailler avec des expositions prolongées et je ne vous apprends pas que plus longue est l’exposition, plus l’image sera chargée de bruit. Personnellement, je préfère désactiver l’option de réduction du bruit pour les expositions prolongées, car elle ralentit tout le processus de capture, avec un temps d’attente équivalent au temps d’exposition.

  • Troisième côté (et peut être le plus important pour ce type de photographie) : Durée de l’exposition

Pour choisir la durée de l’exposition, deux questions à vous poser :

  1. Quel est le temps d’exposition nécessaire pour capter les traînées lumineuses des voitures comme nous le désirons ?
  2. Quel est le temps d’exposition nécessaire pour que la photographie soit bien exposée ?

Quand on s’essaye à cette technique pour la première fois, des idées préconçues nous empêchent parfois d’obtenir des résultats satisfaisants. Au départ, vous allez choisir des durées d’exposition plus prolongées pour être certain de capter une grande quantité de traînées lumineuses des véhicules mais une fois que la photographie s’affiche, les traînées sont à peine remarquables. En réalité, les photos ont été surexposées.

Genesis Base ABT Kit Trépied ABT + Tête à Boule ABH-36
(2)
Genesis Base ABT Kit Trépied ABT + Tête à Boule ABH-36
  • Trépied ABT + tête ABH-36 Genesis de grande qualité
  • Léger : vous pouvez l'emmener partout sans gêne
  • Tête compatible Arca Swiss à pas de vis de 3/8"
  • Avec une hauteur de 146,4 cm maximum
  • Tête réversible pour avoir plus de points de vue
  • Deux niveaux à bulle : l'un sur le trépeid, l'autre sur la rotule
  • Dur et résistant, supporte un poids de 10 kg maximum

Mon conseil ? Réalisez des tests avec des durées d’exposition qui varient entre 5 et 30 secondes pour vérifier la densité des traînées lumineuses. Faites également attention à la vitesse de trafic des véhicules qui est également très importante, elle déterminera la durée à choisir : une rue de centre-ville ou une autoroute, ce n’est pas la même chose.

Calculer le temps d'exposition pour réaliser des traînées lumineusesPhotographie de  Medien Profil

En fonction de la durée de l’exposition, vous pourrez noter deux cas :

  1. Si vous avez choisi une durée relativement longue et que vous ne pouvez éviter la photo surexposée, fermez le diaphragme. Et si vous l’avez fermé au maximum, vous pouvez penser à un filtre de densité neutre (ND) pas trop sombre afin d’obtenir l’équilibre parfait. Vous pourrez trouver des filtres ND qui offrent un très bon rapport qualité-prix ici.
  2. Si au contraire, les traînées lumineuses que vous recherchez s’obtiennent en moins de temps que la durée choisie pour une exposition adéquate, ne touchez pas à l’ouverture du diaphragme et remontez les ISO petit à petit jusqu’à ce que vous obteniez l’exposition adéquate.

Le processus semble complexe mais il ne l’est pas et une fois que vous aurez compris « le truc », la technique est très facile. Et vous allez être bluffé par les résultats.

Réaliser des traînées lumineusesPhotographie de  iamrubenjr

D’autres conseils auxquels vous devriez faire attention

  • Utilisez une commande à distance (si possible dotée d’un système intervallomètre) afin de pouvoir capturer plusieurs images en série avec les même paramètres, une fois l’exposition déterminée. Le rythme de la circulation varie selon l’heure, la météo, le conducteur,… réalisez plusieurs tests afin d’obtenir un cliché qui vous plaît vraiment.

Une des meilleures options serait la télécommande sans fil Gloxy METi, avec sa technologie infrarouge (fonctionne jusqu’à 5 mètres de distance sans câble), un écran LED et de petites alarmes sonores, particulièrement utiles quand vous photographiez dans la pénombre.

Télécommande intervallomètre sans fil Gloxy METi
(13)
Télécommande intervallomètre sans fil Gloxy METi
  • Nouveau modèle sans fil à technologie infrarouge
  • Télécommande intervallomètre avec fonction multi-exposition
  • Fonctionne jusqu'à une distance de 5 m environ, sans câble
  • Idéale pour la photo nocturne, les expositions prolongées, etc.
  • Avertissements sonores, écran LED rétroéclairé et design ergonomique
  • Disponible pour Canon, Pentax, Nikon, Panasonic, Sony, Sigma, Olympus, Fujifilm, Samsung et dispositifs iOS

Une autre option est le déclencheur Miops. Il sert de déclencheur pour votre appareil comme pour votre flash cobra et vous pourrez les activer à partir de votre smartphone. Il comprend trois capteurs : de lumière, de son et laser. Vous pourrez ainsi capturer les sillages lumineux des phares des véhicules facilement et sans produire de vibrations.

  • Un conseil que je donne toujours à ceux qui veulent tester la photographie nocturne : arrivez à l’endroit de la photo avant que le soleil ne se couche afin de réaliser quelques prises de jours pour trouver les meilleurs cadres. Ces mêmes clichés pourraient également vous servir de ressources pour éditer l’image en post traitement.
  • Un autre conseil serait de partir à l’aventure accompagné. Car vous n’êtes jamais à l’abri d’une chute, d’un coup imprévu. Pour le transport comme pour la sécurité, mieux vaut partir à deux qu’en solitaire.
  • Un dernier conseil important serait de maintenir le flash bien tranquille dans votre sac. Pour ce genre de photos, il est totalement inutile mais surtout parce qu’il risquerait d’effrayer un automobiliste de passage. Les normes de la route sont bien au-dessus de n’importe quel cliché spectaculaire.

Si vous suivez ces cinq conseils basiques et que vous activez votre imagination, vous réussirez à photographier les traînées lumineuses des voitures sans aucun mal et de façon spectaculaire. Comme d’habitude, si vous avez le moindre doute ou une suggestion, n’hésitez pas à nous les communiquer via les commentaires de ce blog ou à travers les réseaux sociaux de Photo24 !

Laissez votre évaluation

25 points
Upvote Downvote

Total votes: 27

Upvotes: 26

Upvotes percentage: 96.296296%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 3.703704%

Écrit par Charlotte Thimister

Je suis née à Liège en 1988. Je suis historienne de formation mais aussi amoureuse d'art et de photographie. Enthousiaste de pouvoir partager ma passion à travers quelques mots et clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.