La photo urbex : qu’est-ce que c’est et comment la pratiquer ?

La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
La photo urbex est une discipline qui séduit de plus en plus d’adeptes parmi les photographes. Lorsqu’on pensait que les disciplines photo se limitaient à la photographie de paysages ou le portrait, est apparu ce nouveau moyen de se distinguer des autres photographes. Vous avez sûrement déjà dû voir des images comme celle-ci, qui vous ont interpellé :
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
Photo de Jahz Design 
Beaucoup d’entre elles nous hypnotisent ou nous font nous demander ce qui est arrivé dans cet endroit qui semble désormais bien froid.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
On va vous expliquer ici en quoi consiste la photo urbex et comment l’appliquer à l’aide de ces conseils très pratiques.

La photo urbex : qu’est-ce que c’est ?

La photo urbex est une discipline qui a pour vedette un endroit généralement abandonné. Cela peut être une usine, un monastère ou encore une maison en ruines.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
En fin de compte, ce sont tous les endroits à l’aspect desaffecté ou à l’accès limité qui peuvent vous servir, la créativité est entre vos mains. Ce concept est également appelé UE, pour Urban Exploring, exploration urbaine ou exploration de chantiers.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
Une fois que vous savez bien en quoi consiste la photo urbex, il faut maintenant mettre la main à la pâte et planifier la séance photo.

1. Cherchez votre zone de travail

Ce type de séance photo peut être mené dans des lieux abandonnés ou en chantier et cela implique un risque potentiel.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
De couloirs sombres, des chambres humides, des métaux rouillés, des chaînes suspendues, des planches de bois en morceaux… Tout cela présente des risques pour la santé et l’intégrité physique, d’où l’importance de faire une recherche au préalable sur ce que sera notre zone de travail.
photo urbex
Trouver des endroits pour prendre ce type de photo, c’est relativement facile grâce aux nouvelles technologies. D’une simple recherche sur Google, vous trouverez de nombreuses idées de lieux pour la photo urbex. Sur des forums ou des sites web spécialisés en photographie comme Urbex Playground ou Flickr, voire sur Instagram, vous trouverez des endroits indiqués pour cette discipline.

2. Renseignez-vous sur l’endroit

Une autre application qui peut s’avérer d’une grande utilité est Google Maps, non seulement pour trouver de nouveaux endroits sur lesquels travailler mais aussi pour analyser le terrain sur lequel la séance photo va être menée.
photo urbex
En général, les photographes spécialisés dans cette discipline se plongent dans des lieux apparemment abandonnés, c’est la raison pour laquelle vous devrez faire attention et rechercher des informations au préalable.
photo urbex
Photo de Jahz Design
C’est illégal de pénétrer ces lieux-là car il peut s’agir de propriétés privées. Beaucoup d’entre elles sont d’ailleurs surveillées par des vigiles et la police locale pourrait même venir vous surprendre.
photo urbex
Photo de Niki Feijen 
On vous invite donc à demander les autorisations correspondantes et à défaut, vous devez connaître tous les aspects légaux autour. Mais pas de panique non plus : vous ne faites rien d’autre ici que des photos…

3. Préparez votre équipement photo

L’équipement est essentiel pour la photo urbex. N’emportez que ce que dont vous aurez besoin.
photo urbex
N’oubliez pas que l’idéal serait de travailler léger et profiter ainsi d’une grande liberté de mouvement car vous travaillerez dans un lieu inconnu et parfois peu sûr.

Objectifs

Comme on l’a expliqué dans l’article sur la photographie d’architecture avec l’objectif Irix 11 mm, les objectifs grand angle sont tout indiqués pour pratiquer la photographie d’architecture car ils vous permettent de connaître les dimensions de l’endroit en question ou du moins de vous en faire une idée.
fotografía urbex
Photo de Niki Feijen 
Les objectifs grand angle englobent davantage de détails de la scène, pour des résultats spectatculaires et grandioses.
photo urbex
En fin de compte, la photo urbex est une variante de la photographie d’architecture, alors sachez compter sur un bon grand angle comme un des objectifs Irix, à la netteté incomparable.
Irix 15mm f/2.4 Firefly Objectif Grand Angle Nikon
(21)
Irix 15mm f/2.4 Firefly Objectif Grand Angle Nikon
  • Grand angle pour Nikon F, capteurs APS-C et Full-Frame
  • Revêtement optique en neutrino : qualité supérieure
  • Firefly : plus léger, bague de mise au point ergonomique
  • Comporte une bague de blocage de mise au point
  • Échelle de distance hyperfocale pour la profondeur de champ
Irix 15mm f/2.4 Blackstone Objectif grand angle
(13)
Irix 15mm f/2.4 Blackstone Objectif grand angle
  • Pour les capteurs Full Frame et APS-C
  • "Clic" pour la mise au point  sur l'infini
  • Ingénieux blocage du zoom
  • Construction optique supérieure : revêtement de neutrino 
  • Protection blindée spéciale, résistante à la poussière et à l'humidité
  • Blackstone : corps en AI/Mg et inscriptions UV réfléchissantes sur l'objectif

Trépied

Vous ne savez pas si vous aurez encore l’occasion de travailler dans ce lieu, alors quitte à être arrivé jusqu’ici pour prendre des photos, il vaudra mieux qu’elles soient nettes et cela sera difficile à obtenir en travaillant avec votre appareil photo à la main.
photo urbex
Aidez-vous d’un bon trépied qui vous donne de la stabilité, tout en restant compact et léger pour qu’il ne soit pas un problème lors du transport.
photo urbex
Notre recommandation est le trépied Gloxy GX-T6662A Plus car il supporte jusqu’à 10 kg de charge, pour un poids de 1340 g et une hauteur de 56 cm dans sa forme pliée.
Trépied professionnel
(10)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel
Une autre belle option est le nouveau clampod Takeway T2, qui peut supporter jusqu’à 40 kg de charge et qui peut s’installer sur toutes les surfaces. Et il tient dans la main !
Clampod Takeway T2
Clampod Takeway T2
  • Le nouveau clampod tout terrain et ultra résistant !
  • Grande capacité de charge, de 40 kg maximum
  • Une accroche ferme sur toutes les surfaces avec ses pinces
  • Toute la stabilité pour vos voyages, sports extrêmes et vidéos
  • Super compact et léger : il tient dans la main !
  • Compatible avec les DSLR, CSC, caméras d'action, flashs, micros et autres
photo urbex

Flash à griffe

Ce n’est absolument pas nécessaire mais vous vous retrouverez peut-être dans des lieux trop sombres, où obtenir une bonne exposition s’avérera impossible. Et le flash intégré à votre appareil ne vous sera pas d’une grande aide, alors un flash à griffe sera un choix judicieux.
photo urbex
Et surtout, il vous sera tout spécialement utile comme flash de remplissage, vous donnant les meilleurs résultats en photographie d’intérieurs.

Torches LED

Les torches sont une grande alternative car à la différence des flashs, elles fournissent une lumière continue parfaite pour travailler sur de longues expositions.
photo urbex
Elles vous permettront aussi de pratiquer le lightpainting, ce qui donnera une touche créative à vos travaux.
photo urbex
Notre proposition est la lampe Gloxy Power Blade car elle fournit une puissance sans pareil, pour un prix raisonnable. Et son design compact facilite son transport.
Gloxy Power Blade avec télécommande
(3)
Gloxy Power Blade avec télécommande
  • Éclairage continu, sans clignotements
  • Idéal pour les séances extérieures et les portraits
  • Jusqu'à 10 h de fonctionnement
  • Chargeur maison et voiture inclus
  • Fonctionne comme lumière d'appoint ou lightpainting
  • Remplace l'utilisation de spots ou de flashs lourds : un studio dans votre sac à dos

Accessoires de rechange

Imaginez que vous arrivez sur votre zone de travail et qu’au moment où l’inspiration est la plus grande, vous vous retrouvez à court de batterie ou d’espace sur la carte mémoire. Cela nout est tous arrivé un jour, alors balayez ce problème avec des grips d’alimentation et des cartes mémoire de rechange.
Grip d'alimentation Gloxy pour appareils photo Nikon
(9)
Grip d'alimentation Gloxy pour appareils photo Nikon
  • Modèles conçus pour différentes montures d'appareils Nikon
  • Améliorez les performances de votre appareil photo
  • Capacité pour une seconde batterie supplémentaire
  • Un plus grand confort pour travailler en position verticale
  • Une poignée douce qui assure une prise en main confortable et sûre
  • Choisissez votre monture parmi les 9 modèles disponibles
  • Des modèles pour Nikon D300, D300s, D3100, D3200, D3300, D500, D5000, D5100, D5200, D5500, D600, D610, D700, D750, D7000, D7100, D800, D800E, D80 et D90
Grip d'alimentation Gloxy pour appareils photo Canon
(14)
Grip d'alimentation Gloxy pour appareils photo Canon
  • De l'énergie en plus pour votre appareil
  • Plus de confort en position verticale
  • Avec le bouton ON-AF et les réglages de base
  • Une prise en main sûre et confortable, vous gagnerez en stabilité
  • Modèles disponibles pour les appareils Canon : 6D, 60D, 7D, 70D 450D, 500D, 550D, 600D, 650D, 700D, 750D, 760D, 1000D, 1100D, 1200D, 5D Mark II, 5D Mark III, 5DR S, 5DS
Vous vous assurerez ainsi de pouvoir travailler tout le temps nécessaire. Un autre accessoire qui pourra vous être utile dans ce genre d’endroit, est une lampe.
photo urbex
Vous vous en doutez, la plupart de ces lieux pour pratiquer la photo urbex n’ont pas de lumière et même si vous pourrez réussir des photos incroyables ne jouant sur les ombres et lumières, mieux vaudra regarder où vous marchez.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
Vous pouvez aussi emporter des chiffons de nettoyage DryFiber. Ces endroits sont bien souvent sales et poussiéreux, si bien que votre équipement pourrait très bien prendre des particules de poussière lors de la séance photo.
DryFiber Chiffon de nettoyage microfibre
(12)
DryFiber Chiffon de nettoyage microfibre
  • Gardez toujours au propre vos objectifs
  • Dimensions : 178 x 152 mm
  • Choisissez le pack qui vous intéresse le plus
  • Supprime les taches, la saleté, al poussière, etc.
  • Respectueux de l'environnement
Avec ces chiffons de nettoyage, vous laisserez votre équipement comme neuf en un clin d’oeil, sans faire traîner la poussière, au risque de rayer votre objectif. De même, il vaut mieux éviter de passer d’un objectif à l’autre car même si vous aurez du mal à le croire, pendant ces quelques secondes où vous changerez d’objectif, le capteur de votre appareil photo peut prender la saleté et cela se verra reflété sur vos images par la suite.

4. Planifiez votre séance photo

On l’a vu dans un post récent, il faut planifier suffisamment à l’avance votre séance photo si vous voulez la réussir pleinement et ce, quelle que soit la discipline.

Cherchez l’inspiration

Si vous ne savez pas bien par où commencer avec votre séance photo urbex, vous pouvez puiser l’inspiration dans les réalisations d’autres photographes.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
Photo de Jahz Design 
Vous pouvez voir quelle mise au point les artistes appliquent à ce type de photo, ainsi que les compositions utilisées et le style mais bien sûr, ne plagiez pas leurs résultats. Vous devez au contraire photographier avec votre propre style, tout en profitant du potentiel de votre zone de travail.

Donnez de la force à vos compositions

Une fois trouvée l’inspiration en photo urbex chez d’autres professionnels et collègues, vous aurez sans doute remarqué que beaucoup d’entre eux associent cette discipline à la technique de la plage dynamique élevée (HDR) et même du HDR en noir et blanc.
La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ?
C’est une bonne formule pour vous assurer une exposition correcte en post-production car on l’a vu, les conditions de lumière seront très pauvres. Pour ce faire, utilisez l’ouverture optimale de votre objectif, entre f/8 et f/16, pour disposer d’une plus grande profondeur de champ et donc aussi plus de netteté sur vos photos. Utilisez la sensibilité ISO la plus faible possible pour empêcher l’apparition de bruit à l’image. Et enfin, optez pour plusieurs vitesses d’obturation pour obtenir des photos urbex avec l’effet HDR. Déclenchez entre 6 et 7 fois avec différentes durées d’exposition et vous vous assurerez ainsi les meilleures ombres et lumières sur votre cliché final. Et vous pouvez utiliser de longs temps de pose, on l’a dit, pour produire l’effet lightpainting sur vos photos. Les textures et les couleurs sont accentuées mais il vaut mieux ne pas abuser de cette technique, au risque de voir apparaître des résultats peu réalistes. Ceci étant dit, il faut absolument accorder une grande importance aux compositions et aux cadres de vos images lorsque vous planifierez votre séance de photographie urbaine. La photo urbex : qu'est-ce que c'est et comment la pratiquer ? Faites autant de tests que possible et cela passe aussi par la réalisation de plans rapprochés d’objets que vous trouverez sur votre zone de travail et qui contextualisent l’environnement.

5. Laissez tout tel que vous l’avez trouvé

Pour cette dispcline, vous devez savoir qu’il existe une norme que respectent à la lettre tous les photographes urbex : tout est laissé tel que vous l’avez trouvé en arrivant sur les lieux.
photo urbex
Photo de Jahz Design
Ne changez pas les éléments de place, ne cassez rien et surtout, n’emportez rien chez vous. En tant que photographe, vous devez prendre des photos et traduire la caractère de votre zone de travail à l’image mais ne modifiez pas l’état actuel des choses. Ne laissez pas de déchets sur place. Même si vous devrez apporter de l’eau et quelque chose à manger car vous allez sans doute travailler pendant plusieurs heures, vous devrez bien veiller à ce que tout reste dans le même état que vous l’avez trouvé. La communauté urbex ne plaisante pas sur ce point-là.
photo urbex
Et en guise de conseil final, mieux vaut partir acccompagné si vous comptez pratiquer la photo urbex. Vous travaillerez dans des zones potentiellement dangereuses, on l’a dit, et s’il vous arrive quelque chose, on risque de ne pas vous entendre appeler à l’aide. Vous avez déjà pratiqué la photo urbex ou pris des photos dans des endroits desaffectés ? Si vous avez d’autres conseils pour tirer tout le parti de cette discipcline, faites-nous en part ci-dessous ou sur nos réseaux sociaux 🙂

Laissez votre évaluation

3 points
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 3

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.