La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II)

Équipement photo partie I : lequel choisir ?

La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II)

Un des commentaires les plus fréquents qu’on me fait lorsqu’on me voit travailler sur une séance de photographie de produit et publicitaire (généralement pour la photographie d’alimentation), c’est : « cet appareil doit prendre des photos incroyables ! ».

J’ai pu, hélas, constater que c’était une opinion très répandue, qui trahit l’un des mythes les plus faux -et préjudiciables- sur la photo, à savoir que c’est l’appareil qui fait les photos, pas le photographe.

Et c’est complètement faux, tous les photographes le savent bien. Mais il y a également de nombreux photographes amateurs qui en sont convaincus. Et c’est là le hic car le préjudice est double : d’une part, certains passionnés dépensent trop d’argent dans le boîtier d’un appareil photo et dépensent beaucoup trop peu pour d’autres composants beaucoup plus importants. En outre, ils sont bien souvent déçus de ne pas parvenir à réaliser ces clichés qu’ils admirent tant, aussi performant soit leur équipement, si bien qu’ils finissent par jeter l’éponge.

La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II)

Pourquoi cela se produit-il ? Tout simplement parce que l’effort et l’investissement réalisés sont dirigés dans une mauvaise direction, qui ne mène qu’à la déception. Quel est le message derrière cette exposé ?

  1. L’important, c’est de posséder l’équipement adéquat, pas le meilleur
  2. Il faut savoir quels éléments d’un équipement photo sont essentiels et lesquels non
  3. L’investissement que vous ne pouvez pas cesser de faire, c’est sur vous-même : de la formation et de la pratique, beaucoup de pratique !

La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II)

L’optique, l’élément crucial d’un équipement

Après nous être intéressés à faire la distinction entre photographie de produit et publicitaire dans un premier article, nous allons maintenant nous pencher sur l’équipement photo à choisir. Allons droit au but, donc. Quelle est l’élément crucial d’un équipement photo ? Les optiques, cela ne fait aucun doute. Et là, je vous pose cette question : entre ces deux équipements, quel est celui qui vous donnera les meilleurs résultats ? (a) un boîtier d’appareil reflex haut de gamme avec un objectif bas de gamme ou (b) un boîtier d’appareil reflex bas de gamme avec un objectif haut de gamme ? Vous avez trouvé ! C’est bien la seconde option la bonne réponse.

La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II) : optiques

Conclusion : investissez tout ce que vous pouvez dans une bonne optique. Vous ne le regretterez pas. Mais avant d’investir dans une bonne optique, rappelez-vous : investissez en vous-même, formez-vous et pratiquez !

Le capteur : le coeur de l’équipement photo

Si l’optique est l’âme de l’équipement, le capteur est son coeur. Et nous voilà aux prises avec un autre mythe : les mégapixels. Plus il y en a, mieux c’est ? Pas nécessairement. En réalité, l’important, c’est la combinaison du (1) nombre de photodiodes (les pixels) et de (2) la taille de ces derniers. Plus ils seront grands, plus ils pourront accumuler de lumière et ils généreront ainsi moins de bruit. Tout cela produira une image de meilleure qualité. En définitive, pour un nombre égal de mégapixels, c’est le capteur le plus grand qui sera toujours le meilleur (car il aura des photodiodes plus grands, qui donneront une image de plus grande qualité).

La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II) : capteur

Capteur plein format (Full Frame), capteur format recadré (APS-C) et capteur d’appareils numériques compacts

Peut-être que le modèle des mégapixels, on le trouve aujourd’hui sur les appareils photo des téléphones mobiles : dans des capteurs tout petits (4-5 mm de large), on parvient à comprimer jusqu’à 16 millions de photodiodes ou plus ! Par exemple, un iPhone 7 possède un capteur de 5 mm de large et 12 mégapixels. Un Nikon D3 comprend aussi un capteur Full Frame de 12 mégapixels mais de 16 mm de large (autrement dit, à la surface 7 fois plus grande que celle de l’iPhone !). Vous l’aurez compris (et quoiqu’en dise le marketing), la qualité du premier n’est pas comparable à celle du second, même si tous deux ont le même nombre de mégapixels.

Trépied professionnel
(29)
Trépied Professionnel Gloxy GX-T6662A Plus
  • Il peut s'étendre jusqu'à une hauteur de 1626 mm
  • Une incroyable capacité de charge de 10kg
  • Pieds à 4 segments et clapets
  • Rotule avec plateau rapide
  • Niveau à bulle intégré dans la rotule
  • Nouveauté : crochet sur la colonne centrale 
  • Pieds avec pointes métalliques et embouts en caoutchouc
  • Pas de vis universels d'1/4" et adaptateur 3/8"
Visit Trépied professionnel

Conclusion : ne vous laissez pas séduire par les mégapixels car ils ne sont pas la clé de la qualité. Les mégapixels déterminent la résolution d’une photo mais la qualité finale du cliché dépendra de la somme de plusieurs facteurs, où la résolution n’est pas essentielle.

À l’heure actuelle, les hautes résolutions (plus de 16-18 MP) sont les plus adéquates pour les capteurs Full Frame, alors si vous envisagez d’acheter un appareil à capteur APS-C, mieux vaut rester en dessous des valeurs mentionnées.

Quel est l’équipement adéquat ?

Lorsqu’on parle de photographie de produit et publicitaire, il faut voir quels sont les critères de sélection de l’équipement adéquat. Et avant toute chose, savoir quelle optique on va utiliser, comme on l’a évoqué plus haut.

En studio, les distances focales les plus appropriées sont celles comprises entre 60 et 120 mm (pour un appareil photo Full Frame). Cette fourchette est indicative et ne représente pas une vérité absolue : ce sont les focales les plus adéquates pour la plupart des réalisations en studio (les objectifs habituels sont : 60 mm, 85 mm et 105 mm). À moins que vous ne vouliez obtenir un effet spécial bien précis, vous utiliserez rarement un grand angle ou un téléobjectif de plus de 150 mm en studio. Vous trouverez ci-dessous des objectifs tout indiqués pour la photographie de produit et publicitaire.

La photographie de produit et publicitaire professionnelle (II)

Par ailleurs, et vous aurez déjà entendu cela à d’autres occasions, la meilleure qualité s’obtient avec des objectifs à focale fixe, bien que les optiques modernes bénéficient d’un bon design et qu’on noterait à peine la différence, du moment que vous n’utilisiez pas de focale extrême (si vous utilisez un zoom 24-70 mm, faites en sorte d’opter pour une distance comprise entre 50 et 60 mm, par exemple).

Pour ce qui est du boîtier de l’appareil le plus approprié, je vous sugggère l’acquisition d’un appareil photo à capteur Full Frame (parce que la résolution, elle, est un facteur important dans la photographie de produit et publicitaire). Si votre budget ne vous le permet pas, un APS-C vous donnera aussi de bons résultats et de nombreuses satisfactions.

En ce qui concerne le modèle et la marque de l’appareil en lui-même -et ce qui vient va peut-être vous faire bondir-, aujourd’hui, cela n’est pas très important… Il y a des fonctions et des caractéristiques de l’appareil photo qui peuvent vous simplifier la vie mais ils ont une influence négligeable, par rapport à l’ensemble de facteurs qui déterminent vraiment la qualité finale d’un cliché.

Et ensuite ?

Le prochain post sur la photographie de produit et publicitaire professionnelle sera consacré aux autres élements de l’équipement photo adéquat à utiliser dans cette discipline, pour un studio (les flashs studio et d’autres accessoires incontournables). Puis je vous expliquerai des techniques photo spécifiques, avec des exemples de photographie de produit et publicitaire réalisée en studio à l’appui. J’espère que ce post vous aura motivé à vous frotter à la discipline !

Texte original et photos de © Miguel Merino

Laissez votre évaluation

19 points
Upvote Downvote

Total votes: 37

Upvotes: 28

Upvotes percentage: 75.675676%

Downvotes: 9

Downvotes percentage: 24.324324%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.