Sony A7C : le nouveau mini appareil photo au format Full Frame

Sony A7C : le nouveau mini appareil photo au format Full Frame

Sony ne cesse d’avancer et d’expérimenter avec ses appareils mirrorless. Dernier exemple en date, « le Full Frame le plus petit et léger du marché », aux propres dires de la marque : le nouveau Sony A7C. Ce nouvel appareil photo est comme une fusion des modèles Sony A7 III et Sony A6600 car Sony a repris la structure interne du premier et le boîtier du second pour concevoir ce nouveau modèle.

Aspect externe du Sony A7C

L’idée de Sony est de continuer d’innover dans deux des aspects que le fabricant juge essentiel pour cette famille d’appareils. D’un côté, dans la rapidité de l’autofocus. Et d’un autre, dans des boîtiers de plus en plus compacts. Tout cela, dans un souci permanent d’offrir la meilleure qualité d’image et les plus grandes fonctionnalités. Le volume compact du nouveau Sony A7C n’est rien, comparé à un appareil reflex mirrorless, même s’il s’avère un peu plus lourd, une fois qu’on y a installé un objectif.

Le Sony A7C est un appareil photo conçu pour les photographes professionnels qui veulent profiter de tous les avantages d’un appareil Full Frame mais dans un boîtier plus petit.

La plus grande qualité d'image

Sony A7C : aspect extérieur et simplicité d’utilisation

L’un des éléments appréciables du Sony A7C, dès qu’on pose les yeux dessus, est son nouveau design bicolore sur l’extérieur, avec des tons métalliques par endroits et le reste de couleur noire. Un design élégant et distingué, qui le différencie des autres modèles de la ligne. Comme toujours, Sony a inclus les meilleures finitions avec ce produit aussi, avec son grip conçu en caoutchouc. Le grip fournit une meilleure prise en main et une plus grande sécurité lorsqu’on a l’appareil dans les mains. La partie supérieure n’est pas totalement nivelée, pour bien différencier l’emplacement des boutons de celui de la griffe.

Parte trasera de la Sony A7C

Pour ce qui est du viseur, il semble présenter la même structure que le viseur du Sony A6600. Il est situé sur l’un des côtés, ce qui permet une plus grande interactivité plus pratique que s’il était placé au centre, là où bien souevnt, le nez peut gêner. Par ailleurs, certains boutons d’accès direct intégrés au boîtier du Sony A6600 ont été éliminés, ce qui oblige à parcourir plus souvent le menu, au détriment de la fluidité dans l’utilisation.

Vitesse de déclenchement et autofocus

On l’avait déviné, il s’agit d’un appareil qui déclenche à grande vitesse pour les prises en rafales. Il permet aussi de déclencher sans émettre de son, pour toutes les situations qui exigent plus de silence.

Des déclenchements super rapides

La mise au point est l’une des caractéristiques-clés du Sony A7C. Elle est très rapide et silencieuse aussi. Ce qui est parfait pur la vidéo puisque c’est l’un des aspects plus particulièrement soignés sur les mirrorless Sony. Et c’est aussi un gros avantage pour des disciplines comme la photo sportive ou de nature.

Sony A7C : mise au point à grande vitesse

Sony A7C : qualité d’image

Le capteur de ce nouveau Sony est le mème qu’on a vu sur les appareils de niveau supérieur de la marque (Exmor R CMOS Full Frame de 24,2 mégapixels). On sait bien qu’avec ce capteur, on peut réussir des images avec de nombreux détails, même lorsqu’on les agrandit. Il présente une grande plage dynamique et un bruit presque imperceptible, même lorsqu’on recourt à un grand ISO comme 12.800. Bref, c’est la qualité d’image qu’on attendait, compte tenu des performances affichées par ses prédécesseurs.

Résultats du nouveau mirrorless compact

Des performances spectaculaires avec le Sony A7C

Nouvel objectif pour Sony A7C : FE 28-60 mm f/4-5.6

Aux côtés du Sony A7C, la marque a également présenté un nouvel objectif, le FE 28-60 mm f/4-5.6 d’un volume très réduit mais pas aussi léger qu’il n’y paraît à première vue. Ce qui s’explique certainement par sa monture métallique et sa construction interne. Côté performances optiques, il présente une bonne qualité au centre, sans aberrations trop prononcées. Il manque peut-être d’un peu de luminosité et son design rétractable n’est pas aussi pratique que ce qu’on espérait.

Objectif FE 28-60 mm f/4-5.6

Conclusion

Le nouveau Sony présente sûrement une construction interne d’une grande qualité mais sans trop de surprises. Son boîtier externe, plus compact, semble être le nouveau pari de la marque, même s’il présente certains défauts du Sony A6600 qui auraient pu être corrigés, comme l’absence d’une molette supplémentaire sur le grip ou encore l’emplacement du bouton du menu.

Le nouveau Sony A7C coûtera environ 2000 € pour le boîtier seul. D’ici là, vous pouvez déjà vous procurer le accessoires pour Sony A7C et compléter votre équipement sans tarder.

Laissez votre évaluation

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Écrit par Sebastien Rampon

Originaire de région parisienne, je me suis familiarisé avec la photographie au cours des nombreux voyages et reportages effectués au cours de ma vie. Egalement cinéphile, j'aime par-dessus tout échanger et transmettre aux autres ma passion pour l'image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.